LES LUMIÈRES DANS LA VILLE SUIT SON COURS(-MÉTRAGES) !

Pour reprendre un peu l’historique, Les Lumières de la ville, le projet initié par l’association 100 pour 1, Les Ateliers du court-métrage, le Collectif Inouï, Cinambule et Utopia suit son cours… L’idée du projet est de créer des films
en une journée avec 6 jeunes contactés par l’association 100 pour 1 et six spectateurs d’Utopia. Deux films ont vu le jour et un troisième tournage va débuter avec les derniers volontaires de l’appel à casting.

IMG_2876.jpg
 


 

Les deux premiers films seront projetés au Festival Court C Court organisé par Cinambule, le samedi 18 novembre à 18h00 à la Gare de Coustellet en présence de certains protagonistes. À la suite de ces tournages, un collectif est en train de se former. Il prendrait la forme d’une Fabrique de films composée de réfugiés, d’associations, de « professionnels de la profession même amateurs », de spectateurs d’Utopia…
Ce Collectif vous sera présenté lors d’une réunion d’information en début d’année prochaine. À cette occasion, toutes les bonnes volontés seront invitées à se joindre au projet ! Pour finir, sachez que Ben, acteur du premier film, a reçu une obligation de quitter le territoire français (voir autre article sur le blog).

L’association 100 pour 1 met en place une action concrète pour refuser que des familles avec des enfants soient laissées à la rue. Elle procure gratuitement un logement à des familles et les accompagne pour une durée indéterminée.
Ce sont actuellement des familles sans papiers, migrantes, qui n’ont pu obtenir l’asile et qui ont épuisé toutes les voies de recours. Pour leur apporter votre soutien humain et/ou financier : 215 rue Colette 84200 Carpentras. Par téléphone au 06 32 72 59 70 et 06 72 27 85 28 ou à 100pour1avignon@gmail.com.

Nous organisons une vente de nos affiches de films à partir du samedi 2 décembre, dans le hall de notre cinéma, au profit de 100 pour 1.