LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : DE L’ABSURDE FAISONS TABLE RASE !

Jamais l’ambiance d’une assemblée générale du collectif n’a été aussi détendue. 
Détail important : les termes d’arbitraire, grotesque, ubuesque,….pour qualifier la décision de fermeture du passage ont cédé la place à des propos conciliants, bienveillants et un tantinet vigilants pour accueillir les nouveaux actes engagés par la ville d’Avignon.
http://www.cinemas-utopia.org/U-blog/avignon/public/394/ALICE_Affiche_23h59.jpg

Lors de la dernière AG du Collectif 23h59 les informations parvenues font état de grandes avancées qui préfigurent une sortie de crise.
En effet, réuni le 2 avril, le G4 (Patrimoine, DRAC, Ville et un Observateur du Collectif) a analysé la situation et a unanimement adopté une résolution d’apaisement en 3 points :
1/ une ligne de démarcation matérialisée par une barrière rehaussée offrant son indépendance au jardin Urbain V et sa possible fermeture dès 18 heures.
2/ un corridor, dénommé passage du même nom, permettant le cheminement des personnes et des biens et ouvert jusqu’à 23h59. On prend note de l’engagement de la ville à gérer la fermeture des portes.
3/ pas de casques bleus mais en guise d’observateurs permanents, 2 caméras nichées très haut sur le mur Papal… inutiles ! Ce jardin étant depuis 25 ans sous la protection de Sa Sainteté et, ô miracle, il n’y a jamais eu aucun incident !!

À l’annonce de ces nouvelles les membres du collectif ne cachent évidemment pas leur satisfaction. Certains invitent tout de même à la prudence tout en rendant un vibrant hommage à la mobilisation et à la persévérance des membres du 23h59. D’abord le noyau dur avec une mention spéciale pour André, notre imperturbable ambassadeur, ensuite tous les membres du collectif et les milliers de pétitionnaires et sympathisants de l’ouverture, tous les usagers du passage sans oublier toutes les équipes de la Manutention…
Ce jour, il n’y a plus de place à la polémique, point de tergiversations. On évoque à l’inverse l’aménagement réalisé et la responsabilité de chacun pour sa préservation. Avec une pointe d’humour, allusion faite à l’installation de caméras vidéo, certains proposent un écriteau :

Vous allez au cinéma… souriez, vous êtes filmés !

Une page pourrait être tournée.
Seulement voilà, comme les gilets jaunes dans les ronds-points, les membres du collectif ont pris plaisir à se retrouver et pris goût aux rencontres pour débattre, réfléchir et agir ensemble. Ils continueront à se réunir pour suivre l’évolution du chantier et ils ne s’interdisent pas non plus de s’intéresser à d’autres projets.

Ils ont, rappelons-le, par centaines, bravé la fermeture à 20h dans l’enceinte interdite le soir, une première fois, dans un froid de canard pour partager un vin chaud, une deuxième fois sous une pluie battante… pour une soupe au potiron et une dernière autour d’un sapin, pour faire part de leurs vœux. Et cinq mois après il semblerait qu’ils aient été exaucés…

Collectif 23h59

 

Soyons nombreux à la prochaine 
réunion le lundi 20 mai à 19h00 
au restaurant La Manutention.

Nous parlerons encore et toujours 
du passage bien entendu mais aussi, 
espérons-le, de la mise en place, 
deuxième quinzaine de juin, de la 
Soirée de clôture pour l’ouverture. 

Et un temps aussi pour s’interroger 
sur le devenir du collectif…