DOUCES TERRES

Partout en Vaucluse des collectifs osent défier les décideurs, industriels, présidents d’interco, aménageurs et même l’État, contre la bétonisation des terres agricoles et naturelles. Ils remettent en cause l’aménagement du territoire qui contient trop de projets écocides.
Ils se battent, avec leurs moyens, petits, leurs cœurs, énormes. Ils ont la foi du charbonnier. Ils ne se résignent pas malgré le peu d’écoute des élu-e-s et des édiles.
Nous avions, en janvier, organisé une rencontre après la projection du film Une fois que tu sais  avec des collectifs réunis dans Sauvons Nos Terres 84 qui regroupe environ 25 collectifs dont PUMA/ASCVA, ZAD Entraigues, SOS Barthelasse, ZAP Agroparc… La question était de savoir comment les pro­jets locaux influent-ils sur le chan­gement climatique global et de quelle manière intervenir. Deux mois plus tard, où en sont tous ces projets ? Sont-ils d’intérêt public ou pas ?
 

Et parfois ça marche ! Parfois ces collectifs gagnent ! 90 hectares arrachés aux mâchoires des pelleteuses sur la zone industrielle du Plan d’Entraigues. La ripisylve de l’île de la Barthelasse en passe d’être sauvée. La LEO repoussée. La Fontaine du Groseau soustraite aux promoteurs à Malaucène. La Grande Bastide de Velleron pratiquement sauvegardée. À Orange, le permis de construire de la colline Saint Eutrope enterré.

Venez échanger, discuter et rencontrer tous ces collectifs pour sauver de la destruction un maximum de terres.


Le Loto du collectif PUMA
Il reste des tickets de tombola pour soutenir le collectif PUMA dans sa lutte juridique contre la LEO ! Le tirage aura lieu le 11 juin, à l’occasion d’une belle fête, notez la date ! Toutes les infos à venir sur notre nouveau site : antileopuma.wordpress.com