mercredi, avril 11 2018

Les Marronniers de Gambetta

Ne laissons pas couper pas les marronniers de la place Gambetta à Bordeaux !

(Ci-dessous le contenu de la pétition adressée à Monsieur le Maire de Bordeaux, Alain Juppé. Et si vous n’avez pas internet, vous pouvez recopier ce texte, le dater, le signer et l’adresser à Monsieur Alain Juppé, maire de Bordeaux, à la Mairie de Bordeaux. Au 11 mars 2018 : 4 373 signataires !)

 

18 arbres sur les 44 que compte la place, doivent être prochainement abattus pour aménager un nouveau jardin. Deux raisons sont évoquées pour couper ces arbres : ces arbres auraient été plantés après la création du jardin et constitueraient un détournement de sa conception paysagère d’origine… Ces arbres créeraient surtout un masque vis à vis des façades remarquables de la place (selon l’avis de l’architecte en chef des monuments historiques et celui des bâtiments de France) et les tuer offrirait une meilleure vue du patrimoine monumental.

 

Certains de ces marronniers ont plus de soixante ans et l’étude phytosanitaire réalisée indique que, malgré la présence de maladies, les arbres sont dans un bon état de santé. Nous savons que ces arbres seront bien évidemment remplacés. Mais rien ne compensera cette perte, tout au moins pas avant plusieurs années.
Couper des arbres anciens a pour conséquence non seulement de rejeter plus de CO2 dans l’atmosphère mais surtout d’éliminer des sujets performants pour la captation du dioxyde de carbone.
En effet, on sait aujourd’hui que plus un arbre est âgé plus il capte de CO2, principal gaz, responsable de l’effet de serre.
À Bordeaux, doit-on sacrifier notre patrimoine végétal au profit de notre patrimoine monumental ?
Vous-Même Monsieur le Maire aviez émis des doutes en déclarant lors du conseil municipal du 26 septembre 2017 : « Je vous assure qu’il faudra beaucoup de conviction pour me convaincre d’abattre des marronniers sains… on n’aime pas abattre les arbres à Bordeaux. »

 

Il est temps, Monsieur le Maire, de vous opposer à ce réaménagement qui ne tient pas compte du capital végétal de la place Gambetta. Monsieur le Maire, nous vous demandons donc de revenir sur ce projet et sur ces coupes d’arbres, patrimoine naturel de notre ville.

mardi, avril 10 2018

Revoir la rencontre avec F.J. Ossang pour 9 DOIGTS

Mardi 19 décembre 2017, F.J. Ossang venait nous présenter en avant-première son nouveau film “9 Doigts”. A l’occasion de la sortie de son film sur nos écrans quelques mois après, nous vous proposons de revoir cet échange avec cet artiste hors norme, accompagné de ses acteurs Damien Bonnard et Alexis Manenti.
Rencontre organisée par l’agence ECLA Aquitaine et animée par deux de ses membres, Noémie Benayoun et Raphaël Gallet. Remerciements à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment.

 

9 DOIGTS (F.J. Ossang) from Utopia Bordeaux on Vimeo.

dimanche, avril 8 2018

Stop linky

Samedi 5 mai dans toute la France Rassemblement de tous les collectifs anti-linky !

Pour Bordeaux Métropole, à l’heure où nous bouclons cette gazette les membres du collectif Stop Bordeaux Métropole n’ont pas encore décidé du lieu et de l’horaire. Mais la date est bonne : c’est le Samedi 5 mai ! Soyez par conséquent attentifs à l’affichage dans le hall du ciné, aux annonces qui seront publiées dans la presse, papier et numérique, à l’info circulant sur les réseaux sociaux, la veille ou deux, trois jours avant. Et bien sûr n’hésitez pas à contacter le collectif de votre ville pour savoir et vous rapprocher de lui pour y participer ! 

 

À part ça, du nouveau dans l’évolution des actions anti-linky !

Nous assistons à une opposition croissante des citoyens contre les compteurs communiquants. Des procédures judiciaires sont actuellement engagées partout en France afin de stopper l’installation de ces compteurs. Le collectif Stop Linky de Bordeaux vous informe de toutes les possibilités qui s’offrent à vous actuellement. Il s’agit d’actions judiciaires collectives ou individuelles, mais c’est à vous, et vous seul, de décider quelle action correspond au mieux de vos intérêts.
Les actions collectives sont ouvertes à toutes personnes qui ont le compteur Linky déjà posé et ceux qui ne l’ont pas encore, souffrant de problèmes de santé ou pas (personnes électrohypersensibles, ou vivant avec un pacemaker, ou souffrant d’autres pathologies susceptibles d’être aggravées par les ondes éléctromagnétiques), locataire ou propriétaire, ayant déjà exprimé leur refus du Linky par courrier, et qui veulent défendre le respect de la vie privée (ex : collecte des données personnelles), leur santé ou leurs droits de consommateurs.

Lire la suite...

jeudi, avril 5 2018

Commémorer n'est pas célébrer…

Se rappeler des « moments lumineux » certes, mais aussi « braquer quelque lumière sur les périodes les plus sombres »… répondent de sages personnes à ceux qui s’obsèdent à préserver le petit peuple des mauvaise influences susceptibles de lui polluer le mental…
En fait de moments pas rigolos à inscrire dans le grand bouquin des commémorations, on proposerait bien, dans la liste des événements à ne pas oublier : Fukushima, 11 mars 2011, et Tchernobyl, 26 mars 1986. Dates qui marquent le début de deux catastrophes qui continuent à diffuser insidieusement leurs conséquences alors que tout le monde est incité à regarder ailleurs. 
Côté Tchernobyl, 31 ans après, le bilan humain de la catastrophe reste incertain : entre 4 000 et 100 000 morts ! 31 ans après, les chercheurs s’interrogent toujours sur les causes réelles de la catastrophe et des études récentes viennent démentir la version officielle de l’époque : une explosion nucléaire serait la cause de tout et non une erreur humaine. Peut-être une erreur de conception qu’il ne serait pas inutile d’analyser pour anticiper d’autres faiblesses dans la conception des centrales actuelles. Mais chut…

Lire la suite...

lundi, avril 2 2018

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS

srd.jpg
 

Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avec sous-titres spéciaux. Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux apparaissant à l’écran :

Lundi 9 Avril à 15h40 : LA PRIÈRE

Vendredi 13 Avril à 17h45 : LUNA

Lundi 23 Avril à 18h : PLACE PUBLIQUE

Vendredi 27 Avril  à 18h15 : COMME DES ROIS

Vendredi 4 Mai à 14h : MES PROVINCIALES

vendredi, mars 30 2018

HOMMAGE À MARTIN LUTHER KING

MemoiresEtPartages.jpg
 

Mercredi 4 AVRIL à 18h, Quai des Salinières à Bordeaux (après la Maison Eco-Citoyenne), organisé par Mémoires & Partages.

Discours, lectures, musique et chorégraphies en présence des autorités civiles et du Consul Général des Etats-Unis. Mémoires & Partages, qui a déjà organisé plusieurs hommages à Martin Luther King, invite à rendre éternel et réel le rêve éveillé de Martin Luther King. A découvrir et apprécier la pertinence pour aujourd’hui et demain de son combat pour la paix, contre le racisme et les nouvelles formes d’esclavage moderne.

samedi, mars 24 2018

Nos droits, nos choix

Expo du 4 au 8 avril 
Le Planning Familial a noué des liens de solidarité avec des acteurs communautaires à Madagascar favorisant une approche globale et participative de la santé sexuelle, s’appuyant sur un principe de formation en cascade. Le renforcement des compétences de 6 personnes des associations locales a permis de toucher environ 9000 personnes.
Cette exposition est la trace de cette aventure humaine de trois ans qui a permis de de mieux lutter ensemble pour NOS DROITS et NOS CHOIX à Madagascar.

mardi, mars 20 2018

MARCHE CONTRE MONSANTO & Co MARCHE POUR L'AGRO-ÉCOLOGIE

Rendez-vous pour une marche festive et revendicative
Samedi 19 Mai à 14h, place de la Victoire à Bordeaux

Les multinationales et la finance se sont emparées de l’agriculture et de notre alimentation. Voici un chiffre édifiant concernant les trois plus grosses firmes de l’agro-industrie : Monsanto-Bayer (fusion en cours), DowDupont et ChemChina (ex-Syngenta) détiennent plus de 70% du marché mondial des semences. Elles contrôlent ainsi la production de la majorité des aliments qui se retrouvent dans nos assiettes. 
Elles vendent aux agriculteurs sur toute la planète des semences brevetées, non reproductibles, et génétiquement modifiées (OGM) pour résister aux pesticides qu’elles vendent également. Monoculture, engrais et technologies diverses viennent compléter le tableau.
Lorsque les agriculteurs ont opté pour ce système qui nécessite un endettement important et qui empoisonne, ils se sont attachés aux chaînes qui les lient aux multinationales de l’agro-industrie. 
Interviennent ensuite les multinationales de l’industrie alimentaire (Nestlé, Unilever, Mondelez, etc.) pour transformer les produits agricoles à grand renfort de chimie, et pour les vendre au secteur de la grande distribution à travers le monde. Ces multinationales sont expertes sur la manière de capter le consommateur (propagande publicitaire, prix attractifs, usage immodéré du sucre et autres substances addictives, etc.).
Le pouvoir économique des multinationales leur permet d’embaucher des armées de lobbyistes pour influencer nos institutions politiques européennes et nationales, en vue de protéger leurs intérêts ou de conquérir de nouveaux marchés.
Nous constatons chaque jour les nombreux dégâts occasionnés par l’agro-industrie et l’industrie alimentaire : cancers, pathologies chroniques, déforestation, réchauffement climatique, déclin de la biodiversité, pollution des sols et de l’eau, destruction du lien social et du monde paysan, menaces sur l’autonomie alimentaire des populations, etc.
Et les politiques sont complices, tel le gouvernement Macron, qui est favorable aux traités commerciaux de libre-échange (ex : CETA) et qui mène une politique en faveur de l’allègement des normes et de la fiscalité. De même, au niveau européen, les aides accordées par la Politique Agricole Commune favorisent le développement agro-industriel.
Pourtant les alternatives agro-écologiques existent et ont fait leurs preuves. Malgré le manque de soutien des politiques, de nombreux citoyens reprennent le contrôle de l’agriculture et de leur alimentation en produisant bio ou en créant des AMAP par exemple.
Alors pour que cette agriculture écologique et socialement vertueuse ne reste pas en marge, et pour que l’alimentation saine ne reste pas le privilège d’une minorité :
Brisons les chaînes qui nous lient aux multinationales.
Fuyons les supermarchés et la consommation de masse.
Agissons pour protéger la santé publique, l’environnement et la société.
Agissons en faveur du développement de l’agro-écologie.
Exigeons une agriculture bio, locale et socialement vertueuse, à Bordeaux, dans la région et partout ailleurs.

vendredi, mars 16 2018

VOUS AVEZ DES LIVRES À DONNER ?


LE LIVRE VERT, entreprise d’insertion bordelaise, récupère vos livres

Vous pouvez les déposer dans le bac installé dans le hall d’Utopia.
Les livres vendus, donnés ou recyclés permettent de créer des emplois en insertion en Gironde.
Pour en savoir plus : contact@lelivrevert.com

lundi, mars 12 2018

La Quinzaine culturelle pour la Syrie

Samedi 17 MARS à 14h30 à UTOPIA
PROJECTION-RENCONTRE avec la réalisatrice syrienne Hala Alabdalla

Proposée par LES MAFALDAS
Acheter vos places à l’avance, à partir du Mercredi 7 Mars.

 

Du 16 au 29 mars 2018, c’est aussi :

 

Vendredi 16 mars à 20h : conférence solidaire * « Palmyre citée de la Reine Zénobie : heurs et malheurs », par Annick Neveux-Leclerc, chargée de mission au Musée du Louvre, spécialiste des arts de l’Islam. 
Lieu : Centre Socioculturel Arts et Loisirs d’Arlac, Mérignac (entrée libre et gratuite)
Tram A, arrêt Fontaine d’Arlac
Annick Neveux-Leclerc rencontrera également les enfants d’une école primaire et d’un collège de Mérignac sur le thème des enfants syriens réfugiés au Liban à l’école de Yalla*.

 

Samedi 17 mars à 18h
rendez-vous musical solidaire * avec Mostafa El Harfi.
Lieu : Machine à Musique Lignerolles, Bordeaux 
(entrée libre et gratuite)

 

Du 20 au 29 mars : exposition solidaire * « Les roues interdites », hommage aux norias syriennes et à leurs artisans, par Marion Coudert, Nicolas T. Camoisson. 
Vernissage le 20 mars à 18h30
Possibilité de visites guidées 
(tarifs et réservations au 
05 56 99 53 33).
Vendredi 23 mars à 20h30 : conférence solidaire* « Les norias syriennes, patrimoine en péril », par Marion Coudert et Nicolas T. Camoisson.
Lieu : Maison des Associations, Mérignac (entrée libre et gratuite) Tram A, arrêt Pin galant

* Participations et dons récoltés au profit du projet « Yalla pour les enfants, une école pour la paix »

- page 2 de 80 -