jeudi, avril 26 2018

Les Rendez-vous des Amis du Monde Diplomatique

Au Haillan, à la Médiathèque, rue de los heros à 18h30 :

le 16 Mai “Pourquoi l’évasion fiscale, quelles conséquences” avec D. Plihon

le 17 Mai “d’où vient l’information, comment est-elle fabriquée” avec l’association Acrimed


À Cestas à la médiathèque 

le 4 Mai place du souvenir à 18h30, “Que reste-t-il de Mai 68” avec François Cusset


À Bègles au Théâtre “Le levain”, 26 rue de le République

le 14 Mai déjeuner diplomatique à 12h30 découvrir et échanger sur le Monde Diplo du mois.

le 23 Mai à 19h30 Café diplo. Débat autour d’un article du Monde Diplo

 

dimanche, avril 22 2018

Upstreal color et Tikkoun sur vidéo En Poche

Vidéo en Poche

des films sur votre clé usb !

5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale 
étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet : VIDÉO EN POCHE

 

Upstream-color.jpg
 

Upstream color
Écrit et réalisé par Shane Carruth

Durant le prologue, qui semble longtemps déconnecté du reste de l’intrigue, deux adolescents ingurgitent un liquide qui les unit instantanément, leurs pensées et leurs gestes fusionnent… Quelques plans plus tard, un homme élève une culture de vers dans sa maison et les utilise pour créer une nouvelle drogue qui crée un mimétisme sensoriel chez ceux qui la prennent. Il séquestre une jeune femme chez lui et la drogue à son insu. Un jour, elle s’enfuit.
Ce pitch alléchant n’est que le tout début du deuxième long-métrage de Shane Carruth (après Primer, disponible en Vidéo en Poche). Quant au reste du film, aucun résumé ne pourrait vraiment lui rendre justice. Ce n’est pas tant que l’histoire est trop abracadabrantesque pour ça (elle l’est juste ce qu’il faut), c’est plutôt qu’Upstream color n’est pas le genre de film à se contenter d’être un sage déroulé de son récit, une simple illustration de son scénario. Le réduire à un synopsis serait l’amoindrir, le rendre plus trivial qu’il ne l’est.
Car on n’est pas ici dans un thriller. Il n’est question que de perceptions dans cette histoire qui croise plusieurs personnages et plusieurs points de vue. Et dans la mise en scène aussi il n’est question que de perceptions. L’héroïne reçoit des signaux, des souvenirs visuels et sonores venus d’ailleurs, et le style visuel de Carruth colle autant à sa perte de repère qu’à sa détermination qui rue dans les brancards.
Upstream color est un film parfois opaque et étouffant mais tout simplement fascinant, grâce à un impressionnant travail sur le montage, le son et la musique. La dimension fantastique est là pour raconter et transcender une histoire d’amour. Le temps de quelques séquences, le tourbillon planant de la mise en scène s’apaise et laisse place à des scènes très réalistes. Quand il touche aux sentiments ambigus autour d’une nouvelle rencontre amoureuse, Carruth transforme ses éléments angoissants en émouvante traduction d’une inquiétude sentimentale aussi surprenante que bienvenue. Ce ne sont pas forcément les scènes les plus tape-à-l’œil d’un film qui regorge de beauté picturale, mais ce sont les plus déroutantes. D’indispensables respirations dans un beau long-métrage en apnée. (G. Coutaut, filmdeculte)


 

Lire la suite...

mercredi, avril 18 2018

PCA

 

Âne
 

Paysans et Consommateurs Associés, Bordeaux-Vallée de l’Isle

PCA

 

Dans la colonne de l’âne hilare
Du plus sympa de nos canards
Ce mois-ci on choisit l’octo
Syllabe pour vous parler bio

 

Dans les locaux de l’Utopia
La bio n’est pas qu’au cinéma
C’est tout en haut de l’escalier
Dans la salle de la cheminée

 

Et là-haut tous les mercredis
Vers la fin de l’après-midi
Il y a le ballet des cageots
Des glacières des sacs des chariots

 

Pour une poignée de deniers
PCA propose un panier
De beaux légumes de saison
Cueillis du jour dans leurs sillons

 

On a aussi deux boulangers
Aux pains à  la croute dorée
De la brioche des huiles et mêm’
Des miels des sirops du pollen

 

On a des éleveurs de bêtes
Pour des fromages de biquettes
Tout’ sortes de viandes en colis
Transportées et livrées ici

 

Il  a quelques poules pondeuses
Des vignerons une brasseuse
Qui proposent une dégustation
Juste après la distribution

 

Plantes cueillies pour nos tisanes
Sont elles aussi au programme
Framboises figues et champignons
Tous présents selon leurs saisons

 

Sans oublier les légumes secs
Qui eux aussi sont de la fête
Venez nous voir un mercredi
Vérifier ce qu’on a écrit.

samedi, avril 14 2018

CITOYENS AMÉRICAINS DE BORDEAUX MÉTROPOLE

Les élections de mi-mandat, en novembre 2018, seront cruciales, inscrivez-vous sur les listes électorales ! (le renouvellement n’est pas automatique)
Sur internet : VOTE FROM ABROAD  (site non partisan)

En personne : au bureau d’inscription ouvertle Samedi 21 Avril de 14h à 18h dans le hall du cinéma Utopia.

mercredi, avril 11 2018

Les Marronniers de Gambetta

Ne laissons pas couper pas les marronniers de la place Gambetta à Bordeaux !

(Ci-dessous le contenu de la pétition adressée à Monsieur le Maire de Bordeaux, Alain Juppé. Et si vous n’avez pas internet, vous pouvez recopier ce texte, le dater, le signer et l’adresser à Monsieur Alain Juppé, maire de Bordeaux, à la Mairie de Bordeaux. Au 11 mars 2018 : 4 373 signataires !)

 

18 arbres sur les 44 que compte la place, doivent être prochainement abattus pour aménager un nouveau jardin. Deux raisons sont évoquées pour couper ces arbres : ces arbres auraient été plantés après la création du jardin et constitueraient un détournement de sa conception paysagère d’origine… Ces arbres créeraient surtout un masque vis à vis des façades remarquables de la place (selon l’avis de l’architecte en chef des monuments historiques et celui des bâtiments de France) et les tuer offrirait une meilleure vue du patrimoine monumental.

 

Certains de ces marronniers ont plus de soixante ans et l’étude phytosanitaire réalisée indique que, malgré la présence de maladies, les arbres sont dans un bon état de santé. Nous savons que ces arbres seront bien évidemment remplacés. Mais rien ne compensera cette perte, tout au moins pas avant plusieurs années.
Couper des arbres anciens a pour conséquence non seulement de rejeter plus de CO2 dans l’atmosphère mais surtout d’éliminer des sujets performants pour la captation du dioxyde de carbone.
En effet, on sait aujourd’hui que plus un arbre est âgé plus il capte de CO2, principal gaz, responsable de l’effet de serre.
À Bordeaux, doit-on sacrifier notre patrimoine végétal au profit de notre patrimoine monumental ?
Vous-Même Monsieur le Maire aviez émis des doutes en déclarant lors du conseil municipal du 26 septembre 2017 : « Je vous assure qu’il faudra beaucoup de conviction pour me convaincre d’abattre des marronniers sains… on n’aime pas abattre les arbres à Bordeaux. »

 

Il est temps, Monsieur le Maire, de vous opposer à ce réaménagement qui ne tient pas compte du capital végétal de la place Gambetta. Monsieur le Maire, nous vous demandons donc de revenir sur ce projet et sur ces coupes d’arbres, patrimoine naturel de notre ville.

mardi, avril 10 2018

Revoir la rencontre avec F.J. Ossang pour 9 DOIGTS

Mardi 19 décembre 2017, F.J. Ossang venait nous présenter en avant-première son nouveau film “9 Doigts”. A l’occasion de la sortie de son film sur nos écrans quelques mois après, nous vous proposons de revoir cet échange avec cet artiste hors norme, accompagné de ses acteurs Damien Bonnard et Alexis Manenti.
Rencontre organisée par l’agence ECLA Aquitaine et animée par deux de ses membres, Noémie Benayoun et Raphaël Gallet. Remerciements à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment.

 

9 DOIGTS (F.J. Ossang) from Utopia Bordeaux on Vimeo.

dimanche, avril 8 2018

Stop linky

Samedi 5 mai dans toute la France Rassemblement de tous les collectifs anti-linky !

Pour Bordeaux Métropole, à l’heure où nous bouclons cette gazette les membres du collectif Stop Bordeaux Métropole n’ont pas encore décidé du lieu et de l’horaire. Mais la date est bonne : c’est le Samedi 5 mai ! Soyez par conséquent attentifs à l’affichage dans le hall du ciné, aux annonces qui seront publiées dans la presse, papier et numérique, à l’info circulant sur les réseaux sociaux, la veille ou deux, trois jours avant. Et bien sûr n’hésitez pas à contacter le collectif de votre ville pour savoir et vous rapprocher de lui pour y participer ! 

 

À part ça, du nouveau dans l’évolution des actions anti-linky !

Nous assistons à une opposition croissante des citoyens contre les compteurs communiquants. Des procédures judiciaires sont actuellement engagées partout en France afin de stopper l’installation de ces compteurs. Le collectif Stop Linky de Bordeaux vous informe de toutes les possibilités qui s’offrent à vous actuellement. Il s’agit d’actions judiciaires collectives ou individuelles, mais c’est à vous, et vous seul, de décider quelle action correspond au mieux de vos intérêts.
Les actions collectives sont ouvertes à toutes personnes qui ont le compteur Linky déjà posé et ceux qui ne l’ont pas encore, souffrant de problèmes de santé ou pas (personnes électrohypersensibles, ou vivant avec un pacemaker, ou souffrant d’autres pathologies susceptibles d’être aggravées par les ondes éléctromagnétiques), locataire ou propriétaire, ayant déjà exprimé leur refus du Linky par courrier, et qui veulent défendre le respect de la vie privée (ex : collecte des données personnelles), leur santé ou leurs droits de consommateurs.

Lire la suite...

jeudi, avril 5 2018

Commémorer n'est pas célébrer…

Se rappeler des « moments lumineux » certes, mais aussi « braquer quelque lumière sur les périodes les plus sombres »… répondent de sages personnes à ceux qui s’obsèdent à préserver le petit peuple des mauvaise influences susceptibles de lui polluer le mental…
En fait de moments pas rigolos à inscrire dans le grand bouquin des commémorations, on proposerait bien, dans la liste des événements à ne pas oublier : Fukushima, 11 mars 2011, et Tchernobyl, 26 mars 1986. Dates qui marquent le début de deux catastrophes qui continuent à diffuser insidieusement leurs conséquences alors que tout le monde est incité à regarder ailleurs. 
Côté Tchernobyl, 31 ans après, le bilan humain de la catastrophe reste incertain : entre 4 000 et 100 000 morts ! 31 ans après, les chercheurs s’interrogent toujours sur les causes réelles de la catastrophe et des études récentes viennent démentir la version officielle de l’époque : une explosion nucléaire serait la cause de tout et non une erreur humaine. Peut-être une erreur de conception qu’il ne serait pas inutile d’analyser pour anticiper d’autres faiblesses dans la conception des centrales actuelles. Mais chut…

Lire la suite...

lundi, avril 2 2018

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS

srd.jpg
 

Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avec sous-titres spéciaux. Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux apparaissant à l’écran :

Lundi 9 Avril à 15h40 : LA PRIÈRE

Vendredi 13 Avril à 17h45 : LUNA

Lundi 23 Avril à 18h : PLACE PUBLIQUE

Vendredi 27 Avril  à 18h15 : COMME DES ROIS

Vendredi 4 Mai à 14h : MES PROVINCIALES

vendredi, mars 30 2018

HOMMAGE À MARTIN LUTHER KING

MemoiresEtPartages.jpg
 

Mercredi 4 AVRIL à 18h, Quai des Salinières à Bordeaux (après la Maison Eco-Citoyenne), organisé par Mémoires & Partages.

Discours, lectures, musique et chorégraphies en présence des autorités civiles et du Consul Général des Etats-Unis. Mémoires & Partages, qui a déjà organisé plusieurs hommages à Martin Luther King, invite à rendre éternel et réel le rêve éveillé de Martin Luther King. A découvrir et apprécier la pertinence pour aujourd’hui et demain de son combat pour la paix, contre le racisme et les nouvelles formes d’esclavage moderne.

- page 3 de 54 -