5 Nouveautés Vidéo en Poche !!!

PianomaniaVidéo en Poche des films sur votre clé usb !

5€ par film, sans DRM et en HD quand
c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont désormais lisibles sur la plupart des Freebox (après 2008) et sur les TV et boitiers multimedia certifiés DivX plus HD.  Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet des films disponibles : Vidéo en Poche


PIANOMANIA

Film documentaire de Lilian Franck et Robert Cibis. Avec le génial et toujours joyeux Stefan Knüpfer de chez Steinway & Sons, et les musiciens Pierre-Laurent Aimard, Alfred Brendel, Lang Lang, Till Fellner…

Le cinéma est parfois capable de traduire et donc de communiquer une passion irrépressible. C’est le cas ici avec ce jouissif, ce jubilatoire Pianomania qui, fidèle à son titre, transmet au spectateur la passion du piano, l’obsession réjouissante du son parfait. Un film qui donne envie – même aux plus néophytes – d’aller titiller le clavier, voire de jeter un œil dans les entrailles de ces majestueux objets de bois laqué pour essayer de comprendre comment ça marche…


FaustaFAUSTA

Ours d’Or, Festival de Berlin 2009 - Écrit et réalisé par Claudia LLOSA

Dans la sécheresse andine d’une chambre dépouillée, une mère chante à sa fille le récit du viol qu’elle endura, jadis, aux temps des guerres civiles. À cette confession faite sur son lit de mort, la fille, Fausta, unit son chant de pitié et d’horreur. Oui elle savait déjà, car elle avait tout vu, fœtus caché dans les profondeurs utérines ; et c’est ainsi que s’écoula en elle ce que les péruviens appellent « la teta asustada », le lait de douleur, qui lia mère et fille dans une terreur commune et des hommes, et du monde.


Viva LaldjérieVIVA LALDJÉRIE

Écrit et réalisé par Nadir Moknèche

Viva Laldjérie est construit autour de trois personnages féminins, qui sont le symbole de tout ce que les femmes endurent, de tout ce que les femmes souffrent au sein de la société algérienne, de tous les obstacles qu’elles doivent franchir pour tout simplement exister, mais aussi de tout ce qu’elles créent, de tout ce qu’elles apportent, de leur courage, de leur force de vie, de leur volonté, de leur irréductible liberté. La maman, la fille, et la putain sont installées dans un hôtel du centre ville d’Alger, transformé en pension.


Et deux programmes de courts métrages produits, écrits, animés et réalisés par Bill Plympton : PLYMPTOONS et MONDO PLYMTON