3 nouveautés Vidéo en Poche

AlamarVIDÉO EN POCHE des films sur votre clé usb !

Venez au ciné remplir une clé USB avec des Vidéos en Poche, il y en a pour tous les goûts et les âges.  5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD ! Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet des films disponibles : Vidéo en Poche

Parmi les nouveautés :

ALAMAR

Écrit, réalisé et monté par Pedro Gonzalez-Rubio
Mexique 2009 1h15 VOSTF

C’est un voyage que nous offre Alamar, un retour aux sources, à la simplicité, au plaisir du temps partagé et à l’importance de cultiver ces liens qui nous unissent les uns aux autres… Roberta et Jorge se sont aimés et puis se sont séparés. Elle est retournée vivre à Rome avec leur fils Natan, il a continué à vivre sa vie de pêcheur solitaire sur une île mexicaine.
Jorge accueille son fils pour partager avec lui quelques jours, trop rares, et lui faire découvrir sa manière de vivre. Ils embarquent alors, rejoints par le père de Jorge, pour Banco Chinchorro, l’une des plus grandes barrières de corail de la planète. C’est un autre monde que va découvrir Natan auprès de son père et de son grand-père, une autre vie, loin de tout ce qu’il connaît avec sa mère à Rome, et au plus près de la nature et de ses éléments. Petit à petit, sans grand discours mais avec un naturel et une tendresse bouleversants, Jorge va inculquer à son fils toutes les choses importantes de la vie, toutes les « leçons » que lui-même a dû recevoir de son père. Vous verrez, tout comme Natan, vous sortirez grandis de la vision d’Alamar…

MedianerasMEDIANERAS

Prix du Public aux Rencontres d’Amérique Latine à Toulouse en 2011

Martin et Mariana sont deux trentenaires qui ont grandi en même temps qu’internet, Facebook et autres « réseaux sociaux ». En bon citadins occidentaux, ils sont « connectés ». Mais paradoxalement ils sont, chacun à sa façon, des endommagés du lien social, des inadaptés de la relation humaine. Ils habitent Buenos Aires, parmi quelques trois millions d’autres humains. Ils ne se connaissent pas encore mais vivent dans le même quartier, fréquentent les mêmes endroits, se loupent à chaque coin de rue. Ils se sont sans doute déjà frôlés, peut-être même observés, sans le savoir… C’est frais, romantique sans niaiserie très joliment filmé et raconté par une voix off malicieuse… Ça donne envie de délaisser le clavier, la souris, l’écran pour aller cueillir l’essentiel : le gars ou la fille au pull marin rayé rouge et blanc.


CorbeauLe corbeau et un drôle de moineau

Programme de trois films d’animation pour les enfants à partir de trois ans. Il était une fois… trois fables jolies, sans paroles mais pleines de fantaisie, dont des oiseaux sont les héros…

Dans Le moineau et la graine de cotonnier, un jeune piaf naïf et fouineur s’empare d’une petite graine de coton qu’il balade un peu partout, au gré de sa curiosité. Au fil de ses rencontres, il tisse des liens et prend confiance…
Le corbeau qui voulait être le plus fort raconte l’histoire édifiante d’un volatile qui, à peine sorti de l’œuf, se sent différent de ses frères et sœurs et veut devenir le plus fort de tous les animaux… Il met au défi toutes les créatures qu’il rencontre et sort vainqueur de tous les combats. Jusqu’au jour où il aperçoit son reflet dans les eaux d’un lac…
Un jour, un corbeau est le clou de ce programme, une merveilleuse création en marionnettes due au réalisateur de Bahador. Un corbeau cupide dérobe tout ce qu’il trouve sur son passage, semant ainsi la zizanie dans un village paisible. L’histoire se complique lorsqu’il chipe le diamant du turban du roi et qu’un innocent est accusé. Heureusement un perroquet mène l’enquête… Très beau et très marrant !


Pourquoi Vidéo en poche ? Aujourd’hui, le monde du cinéma est quelque peu bouleversé par les nouvelles technologies, notamment le numérique, elles posent des questions d’un genre nouveau sur les échanges culturels et la rémunération de la création. Aussi faut-il bien y réfléchir car, comme souvent, les premières réactions ne sont pas toujours du meilleur cru, exemple : lois Haddopi 1 et 2, ACTA, et autres joyeusetés liberticides tendant malheureusement plus à opposer les créateurs et leur public qu’à les rapprocher dans un élan de curiosité et d’enthousiasme, deux qualités, comme nous le savons, plus que jamais nécessaires à la culture et à sa transmission. C’est pourquoi, en pensant à tout ça, nous avons créé bien humblement Vidéo en poche pour remettre en quelque sorte au cœur de la relation spectateur/cinéma l’auteur et son oeuvre et toutes les questions qui pourront se poser sur ces nouvelles technologies.

Dans quel autre cinéma pouvez-vous trouver Vidéo en poche ? Tous les cinémas Utopia : Avignon (Manutention), Bordeaux, Montpellier, Toulouse, Tournefeuille, St Ouen l’Aumône et Pontoise. Et puis aussi à l’Alhambra à Calais, depuis peu au cinéma Le Dietrich à Poitiers, Le Méliès à St Étienne, cet automne le cinéma Lux à Caen, et nous l’espérons bientôt Le Concorde à Nantes, l’Omnia à Rouen, l’Eldorado à Dijon, le Nouveau Latina à Paris… Vous savez tout. Ah non… bonus écolo : Vidéo en poche, c’est moins de DVD, donc moins de plastique. Le spectateur utilise et réutilise sa propre clé USB : pas d’emballage, pas de déchets, moins de gabegie, économie à tous les étages…

À ce jour, une bonne soixantaine de films sont disponibles.

Pour plus d’infos : VIDÉO EN POCHE ou à la caisse du cinéma.