3 nouveautés Vidéo en Poche : FREE ANGELA, ROYAL AFFAIR et LES HABITANTS

Vidéo en Poche des films sur votre clé usb !

5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale
étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet : Vidéo en Poche



Free AngelaFREE ANGELA
Angela Davis, aux côtés de Martin Luther King, Malcom X, est une grande figure du mouvement noir américain. Elle adhère au Parti Communiste à 18 ans, et devient membre des Black Panthers en 1967. Elle pige très vite que les luttes sont indissociables et qu’on ne peut se battre pour l’égalité des noirs et des blancs sans militer pour l’émancipation des travailleurs, quelle que soit leur origine, leur sexe et leur couleur de peau. Elevée dans la contestation et la résistance par une famille très engagée, elle participe dès 12 ans au boycott d’une compagnie de bus pratiquant la ségrégation. Elle fait des études brillantes, qui la mènent un temps à la Sorbonne à Paris, à l’université Gœthe à Francfort… et revient enseigner à l’université de San Diego. Elle a un talent oratoire certain, un charisme évident et plein de choses à dire… Elle sera rapidement virée de l’université où elle enseigne : Reagan, alors gouverneur, en fait une affaire personnelle et jure par Toutatis qu’elle n’enseignera plus jamais.
Le 7 août 1970, une prise d’otage visant à libérer George Jackson, membre des Black Panthers condamné à la prison à vie à l’âge de 18 ans pour un vol de 70 dollars, tourne mal. Angela, membre du comité de soutien de Jackson, est accusée par le FBI d’avoir procuré les armes qui ont permis le coup de force. Celle que Reagan désigne comme la « terroriste N°1 » est désormais en fuite, traquée par le FBI à travers tous les États-Unis. La planète entière se passionne pour cette femme jeune, belle, charismatique : arrêtée en octobre, elle est accusée de meurtres et séquestration, et risque la peine de mort. Elle sera acquittée, faute de preuves, deux ans après une mobilisation mondiale autour d’un procès hyper médiatisé dont elle ressort libre, grandie, célèbre et plus que jamais résolue à ne pas lâcher le morceau. Elle ne le lâche toujours pas !
Et en bonus, le film de la rencontre avec Angela Davis lors de l’avant-première à Utopia Toulouse !


Royal affairROYAL AFFAIR (HD)
C’est un film somptueux, sensuel et crépusculaire. Une histoire tout ce qu’il y a de vraie qui nous conte le Danemark tel qu’on l’ignore, pendant le bref instant où, touché par « les Lumières », il devint un exemple pour l’Europe entière. Au point que le grand Voltaire lui même prit la peine de dégainer sa plus belle plume pour célébrer l’intelligence de son roi, « la lumière du Nord »… Fin du xviiie siècle. La noblesse égoïste et futile, soutenue par un clergé puissant et arrogant, règne en opprimant le petit peuple. A travers tout le continent, intellectuels et libres penseurs réclament réformes et justice, mais la cour du Danemark, trop préoccupée de ses intérêts, de ses querelles et de ses royales fêtes, est sourde aux échos du monde, et les gens souffrent, exploités, battus, punis de mort pour le simple fait d’avoir déplu à leur maître, croupissant dans des villes sales…
On dit que le jeune roi Christian VII est fou, qu’il ne gouverne guère, tout occupé à boire et festoyer avec des « putes aux gros seins ». Lorsqu’on lui amène sa très jolie et intelligente cousine britannique pour qu’il donne un héritier au royaume, il en est quasi contrarié et la délaisse sitôt son devoir de reproduction accompli, si bien que Caroline Mathilde, la nouvelle reine, regrette amèrement sa douce Angleterre…
C’est alors que les ministres, embarrassés par ce monarque inconséquent et incontrôlable, décident de lui trouver un médecin pour s’occuper en permanence de lui. Parce que son père était un pasteur apprécié pour ses idées conservatrices, c’est sur Johann Friedrich Struensee que se portera leur choix. Une forte personnalité, ce Struensee (Mads Mikkelsen), qui va complètement prendre à contre-pied les attentes réactionnaires de la cour, amener le roi à partager ses idées progressistes… et nouer une relation amoureuse enflammée avec la jeune reine.


Les habitantsLES HABITANTS
Moi, dès que Noël approche, je régresse, et une furieuse envie de Nord s’empare de moi. Pour être dans l’ambiance ou presque en ces périodes festives, on vous a ressorti de derrière les fagots Les Habitants, un petit bijou du cinéma hollandais, cinématographie rare, à l’occasion de la sortie de Borgman (sur cette gazette). Les Habitants est un parfait OVNI, une comédie loufdingue qui porte fièrement ses vingt ans et que nos camarades de ED Distribution, Fabrice et Manu, les démoniaques découvreurs, entre autres, de Bill Plympton et de Guy Maddin (également en Vidéo en Poche), ressortent de leur cave aux trésors. Vam Warmerdam crée un univers qu’on peut rapprocher de Tati pour le sens de l’espace vu comme un grand terrain de jeu, de Lynch pour ses personnages troubles, de Buñuel pour sa satire féroce d’un monde régi par la religion et la frustration, ou de Kaurismaki pour son humour pince sans rire et hors du temps. Mais ne vous encombrez surtout pas de ces références, Les Habitants ne ressemble à rien d’autre qu’à lui-même et c’est bien ça qui est formidable !

et plus de 100 autres films au catalogue : Vidéo en Poche