Une vache ça va, 1000 vaches : bonjour les dégâts !

C’est près d’Abbeville dans la Somme, un projet dévastateur de ferme-usine couplée à un méthaniseur… Véritable bombe à retardement en matière de santé et d’environnement. Heureusement, il reste encore des gens sensés pour râler, protester, manifester et les militants de la Confédération Paysanne ont investi le chantier pour démonter la salle de traite… Alors qu’il se rendait à Abbeville pour soutenir les quatre paysans gardés à vue suite à cette action de la Conf’ sur le chantier des 1000 vaches, Laurent Pinatel, son porte-parole, a été violemment interpellé en gare d’Amiens, collé au sol par les services de sécurité de Stéphane le Fol comme s’il présentait un danger terrible, et placé aussi sec en garde à vue… La Confédération Paysanne proteste : la répression violente de l’action syndicale ne peut-être la réponse des pouvoirs publics à la légitime indignation des paysans… Cinq militants sont appelés à comparaître le 1er juillet prochain au tribunal correctionnel d’Amiens… Si vous passez par là…
Confédération paysanne