10 canoes, 150 lances et 3 épouses sur Vidéo En Poche

Vidéo en Poche
des films sur votre clé usb !


Venez au ciné remplir une clé USB avect des Vidéos en Poche, il y en a pour tous les goûts et les âges. 
5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD ! 


10-canoes-150-lances-3-epouses.jpg10 canoës, 150 lances et 3 épouses
Écrit et réalisé par Rolf De Heer, co-réalisé par Peter Djigirr, scénario écrit en collaboration avec les habitants de Ramingining


Bienvenue ailleurs… Loin, très loin. Au bout du bout du bout monde. Sur la presqu’île de la terre d’Arnhem, à l’extrême nord-est de l’Australie. Paysages vierges et magnifiques, réfractaires à toute domination humaine, sauvages envers ceux qui voudraient se les approprier, les aménager, les exploiter. Bienvenue dans un temps hors du temps. Bienvenue chez les Yolngus – littéralement : « le peuple » -, des aborigènes qui voient la vie comme personne au monde ne la voit, qui connaissent des histoires que personne au monde ne connaît, qui les racontent comme personne au monde ne sait les raconter. Des histoires des origines, qui expriment une sagesse immémoriale, une morale épicurienne, un amour sans bornes de la mère nature et de tous ceux qu’elle nourrit : les plantes, les animaux, et même les femmes et même les hommes, et même ceux qui ont des petites bites (c’est pas une grossièreté gratuite, c’est juste un des passages les plus fendards du film, vous verrez…). Des histoires qui rigolent doucement, sans méchanceté aucune, sans parodie, sans second degré. Qui rigolent comme elles respirent, avec une candeur jamais niaise qui vous remplit d’aise. Des histoires qui vous changent les idées, au sens propre, qui vous soufflent un grand vent frais dans les naseaux, qui vous font oublier en un rien de temps tous les fléaux de nos ultra-modernes servitudes.

Une voix chaleureuse, qui roule les mots avec une gourmandise gouailleuse, nous accueille et va nous accompagner tout au long du film. Elle nous met dans l’ambiance, nous annonce que l’histoire qui va nous être contée remonte à des temps très anciens, tellement anciens que rares sont ceux qui s’en souviennent, et que ceux-là doivent être écoutés car leur mémoire n’a pas de prix. Elle nous prévient que cette histoire appartient à une culture qui n’est pas la nôtre, une culture qui n’est pas supérieure à la nôtre, pas inférieure non plus. Non : tout simplement différente. Autre. La voix nous raconte donc l’aventure édifiante de Dayindi, un jeune chasseur yolngu qui convoite l’une des trois femmes – pas la moins belle ni la moins jeune – de son frère aîné, Ridjimaril, menaçant ainsi la loi tribale. Plutôt que de punir sans appel le présomptueux, le vieux Minygululu, sage parmi les sages, préfère essayer de le ramener à davantage de bon sens en lui racontant à son tour une légende ancestrale, une légende d’amours interdites, d’enlèvement, de sorcellerie et de vengeance qui tourne mal…

On entre ici dans le récit dans le récit. Structure type poupée russe particulièrement réjouissante : les acteurs du premier récit jouent les personnages qui leur correspondent dans le second, tissant ainsi tout un réseau de correspondances entre le présent, le passé et le passé du passé. On ne s’y perd jamais, ne serait-ce que parce que la première histoire est filmée en noir et blanc, tandis que l’histoire dans l’histoire l’est en couleurs. 10 canöes, 150 lances et 3 épouses, et une heure vingt-huit de sérénité facétieuse, quatre vingt huit minutes de poésie malicieuse, 5280 secondes de philosophie rieuse.

 

Portrait-de-famille.jpgPORTRAIT DE FAMILLE
Programme de 5 films d’animation
Pour les enfants à partir de 3 ans

Iran 2008-2012 42 mn

Un nouveau programme de la brillante école iranienne d’animation, à qui nous devons Le Petit monde de Bahador et autre Montagne aux bijoux que vous êtes nombreux à nous demander en Vidéo En Poche. Cinq petits films toujours aussi jolis et inventifs, qui utilisent à merveille des techniques d’animation souvent originales, telles que les dessins sur cellulo ou le papier découpé. Idéal pour les tout petits. Au programme, où il sera beaucoup question de famille :

Maman corbeau et le renard : maman corbeau met au point une stratégie pour se débarrasser d’un renard affamé qui menace sa petite famille… Le Mariage du papillon : une joyeuse comptine qui fait la fête au papillon, sur le point de se marier.  La Noce de Hajar : il était une fois, à des années lumière de là… Où sommes-nous ? Au firmament. Qui vit-là ? Toutes sortes de gens. Chacun est sur sa planète, en train de conter fleurette. C’est le mariage de Hajar ! Le Mariage du corbeau : de notre balcon, je vois dans le beau ciel plein de corbeaux qui volent à tire-d’aile. Ils croassent si fort qu’on n’entend plus qu’eux… La Citrouille qui roule : grand-mère, qui n’a pas froid aux yeux, part rendre visite à son petit-fils qui vient de naître. Si elle savait les aventures qui l’attendent, peut-être resterait-elle chez elle…

et plus de 100 films au catalogue : VIDÉO EN POCHE