2 nouveautés Vidéo En Poche

Vidéo en Poche
des films sur votre clé usb !


Venez au ciné remplir une clé USB avect des Vidéos en Poche, il y en a pour tous les goûts et les âges. 
5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD ! 

 

Fabuleuse-histoire-de-monsieur-Riquet.jpgLA FABULEUSE HISTOIRE DE MONSIEUR RIQUET
Film documentaire de Jean Périssé

avec Bernard Le Coq, François-Henri Soulié… Texte de Michèle Teysseyre et Jean Périssé

Un passionnant documentaire historique consacré au très extraordinaire Pierre-Paul Riquet, le créateur du Canal du Midi… Explorant les piles d’archives conservées au bureau du Canal du Midi à Toulouse, interrogeant chercheurs, historiens, conservateurs et même descendants du grand homme, le film progresse à la manière d’une enquête. Ici, point de docu-fiction : le genre déplaît profondément au réalisateur. Et lorsqu’on voit le pouvoir d’évocation des tableaux et des gravures d’époque qui illustrent le propos, on réalise combien il a raison ! Véritables « reporters » de leur siècle, les peintres du temps nous font partager mieux que quiconque les affres de la peste à Toulouse, le fracas du siège de Castelnaudary, les embarras de Paris aux alentours du Pont-Neuf, les splendeurs de Versailles et de la cour. Mais attention, ce n’est pas dans un musée que le réalisateur nous entraîne… Son film est plein de galops de chevaux, de ruisseaux en liberté, de passages d’écluses, d’intérieurs de châteaux, d’horizons méditerranéens…
Quant à l’histoire, elle est simple : à un âge où aujourd’hui on songerait à la retraite, un riche financier (Riquet) décide de creuser un canal reliant l’Atlantique à la Méditerranée. Projet insensé ? Que nenni, d’autres avant lui y avaient songé ! De plus, tout ça va dans le sens de la politique que Colbert, le tout puissant surintendant aux Finances de Louis XIV, tente alors d’insuffler à la France. Mais les relations entre les deux hommes vont s’avérer plus difficiles que prévu. Les lettres qu’ils échangent sont un modèle d’amabilités fielleuses, de chausse-trappes déguisées que Bernard Le Coq (délicieux Riquet) et François-Henri Soulié (formidable Colbert) nous font revivre dans un mémorable face à face enregistré en studio. Si vous ajoutez à cela la musique de Marin Marais, cela donne une belle plongée dans le temps. De l’humour, de l’aventure, des conflits d’intérêt, des rêves aussi… Qui a dit que l’Histoire était ennuyeuse ?  (Michelle Teysseyre)

 

Parcelles.jpgPARCELLES
Ines Compan et Dzu Lê Lieu


Demain sera le printemps et ils seront prêts à aménager, biner, sarcler, arroser, construire et pour finir récolter le fruit de leur labeur. C’est qu’ils sont nombreux les prétendants à ce petit coin de paradis, ce bout de terre loué par les jardins collectifs de l’espace urbain « Toulouse Métropole » aux nombreux demandeurs, ils sont tant et plus qu’il va leur falloir partager à deux, à trois le petit bout de parcelle.
Chacun arrive avec des attentes et des envies qui leur sont propres. La famille qui rêve d’un petit bout de verdure pour aérer et occuper les mômes de façon utile. Les retraités qui aménagent avec amour et quantités de fleurs le petit bout de terrain qui a pour centre le couple tonnelle-chaise longue. Les militants qui prennent place pour enfin mettre en place un mode de consommation idéal et autonome. Et tous s’activent, chacun à sa façon, pour enfin mettre en pratique l’idéal qu’ils se sont imaginé. Chaque individu y va de sa théorie mais rapidement rattrapé par le modèle avancé et l’expérience de ceux qui les jouxtent. Une famille installée depuis longtemps suscite d’emblée l’admiration de ses nouveaux voisins. Tout y est beau, organisé et productif. Ce n’est donc plus qu’un bout de jardin que les heureux bénéficiaires partagent mais une part de leur identité et de leur relation au territoire. De l’échange de graines vers l’ouverture de nouvelles pratiques, ce sont surtout les paroles et gestes qui désormais dessinent cette singulière géographie.

et plus de 100 films au catalogue : VIDÉO EN POCHE