UNE POLICE ENTRE INCOMPÉTENCE ET COLLUSION AVEC LES DANGEREUX AGITÉS DU SIONISME

C’est une histoire de fous… une histoire qui s’est répétée à plusieurs reprises et qui laisse perplexe: étaient-ils seulement mal informés, voire un poil incompétents, ou est-ce délibérément, pour des raisons non avouables, que les policiers « d’élite » du Raid ont déboulé en pleine nuit chez un militant pacifiste, co-président de l’Union Juive Française pour la Paix, dans son petit appartement de Marseille, juste la veille du soir où il devait intervenir à Toulouse dans une réunion-débat sur la campagne de boycott des produits israéliens en provenance des territoires occupés de Palestine?…

A 3 heures du matin dans la nuit du 8 au 9 Juin, une vingtaine de types armés jusqu’aux dents cassent la porte d’entrée du lotissement où habite Pierre Stambul, puis celle de son appartement, le brutalisent, le menottent à une chaise, fouillent les pièces à la recherche d’armes… C’est qu’un hacker agissant impunément depuis Israël – il a déjà plusieurs fois défrayé la chronique pour le même genre de faits – se faisant passer pour Pierre a appelé la police pour déclarer qu’il venait de tuer sa femme et attendait les forces de l’ordre fusil à la main… Sarah, la femme de Pierre, a beau être à ses côtés et bien vivante, les hommes du Raid ont beau ne pas avoir déniché le moindre pistolet à bouchon, ni arc, ni flèches… ils ne désarment pas et passent la main à leurs collègues de la police nationale qui embarquent sans ménagement notre malheureux Pierre, qu’ils maintiendront pendant plus de 6 heures en garde à vue avant de finir par le relâcher à 11h30, sans explications, sans excuses, sans même lui offrir un café allongé…

Il faut dire que depuis plusieurs jours ça s’agitait ferme sur internet à propos de la soirée prévue à Toulouse: des associations juives, pas du tout pour la paix celles-là, annonçaient un déferlement de militants venus de toute la France, prêts à en découdre pour empêcher que s’exprime ce point de vue

qui contrarie très fort le gouvernement israélien. Car cette histoire de boycott leur chauffe les oreilles depuis un moment: souvenez-vous du scandale qu’avait provoqué Utopia en décalant la sortie d’une petite comédie israélienne en protestation à l’attaque musclée de Tsahal contre le petit bateau de militants pacifistes qui voguait vers Gaza… et de la dernière affaire en date du PDG d’Orange annonçant qu’il allait cesser de travailler avec Partner au prétexte de son enracinement dans les colonies israéliennes, ce qui lui a valu de se faire tirer les oreilles par le premier ministre au point de devoir aller jusqu’en Israël faire ses plus plates excuses et promettre humblement de ne plus recommencer…

Le soir même, à Toulouse, après une bonne tisane de camomille et un petit remontant, la réunion avait tout de même lieu avec un beau succès à la salle Barcelone devant 300 personnes, Pierre Stambul à la tribune en compagnie d’autres militants de l’Union Juive Française pour la Paix et des membres de BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions). Pendant ce temps, une poignée de militants du CRIF (Conseil Représentatif des Institution Juives de France) manifestaient devant la porte sous l’oeil vigilant des gardiens de l’ordre qui méritaient cette fois bien leur appellation… (merci à eux!)

Il faut dire qu’ils sont de plus en plus nombreux ceux qui, dans le monde entier, rejoignent la campagne de Boycott d’Israël, à l’instar de ce qui s’était passé en Afrique du Sud au moment de l’Apartheid: artistes annulant des concerts, cinéastes refusant de participer à un festival, boycott universitaire, entreprises refusant de commercer, consommateurs refusant de consommer etc… et ce malgré les pressions et les répressions diverses, certaines associations juives menant de véritables campagnes de dénigrement voire de menaces contre tous ceux qui soutiennent un tant soi peu le mouvement, apportant ainsi des réponses violentes à un mouvement essentiellement non violent.


Si vous voulez en savoir plus:

www.ujfp.org

www.bdsfrance.org

www.aurdip.fr

www.breakingthesilence.org

et voir articles: Médiapart, Politis, le Monde, le Figaro, Palestine solidarité etc….