L'INNOMABLE AGAHOMAMUNWA

Un livre important et saisissant sur la tragédie rwandaise

Un récit du génocide des Tutsi
par Adélaïde Mukantabana

Editions L’Harmattan – Collection Ecrire l’Afrique

« Plus de vingt après, j’ai envie de me confier, de tout dire. Mais je m’embrouille, je suis effrayée. À quoi ça servirait ? À quoi ça ressemblerait ? Je suis toujours en deuil. Je le resterai. Dois-je renoncer à dire, à écrire ? Ce serait accepter de banaliser la barbarie qui a emporté deux de mes enfants, mes parents, la majorité de ma fratrie, mes tantes, mes oncles, mes cousins, mes amis, mes voisins, mes collègues. Me taire, ce serait admettre le génocide des Tutsi comme une fatalité, comme une guerre tribale, comme un conflit atavique, « le quotidien du continent africain ». Ce serait renoncer à l’élan qui m’anime, à la volonté de savoir ce qui s’est passé, de le faire entendre, d’abord à mes enfants qui ont survécu, puis à la génération future. Ils ne pourront l’apprendre qu’à travers ce que je suis devenue, qu’à travers ce que le génocide a fait de moi… »

Adélaïde Mukantabana habite à Bègles depuis Novembre 1994. Elle a participé en 2004 à la création de l’association Cauri, dont elle est actuellement présidente. L’objectif principal de Cauri – avec qui plusieurs soirées-débats ont été organisées à Utopia – est de rechercher la vérité, d’informer et de soutenir la mémoire du génocide des Tutsi rwandais.