Marcel Conche et deux nouveaux films d’Ashgar Farhad dispo sur VEP !

Vidéo en Poche

des films sur votre clé usb !

5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale 
étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet : VIDÉO EN POCHE

 

 
Marcel-Conche.jpg
 

MARCEL CONCHE (en HD)
la nature d’un philosophe
Écrit et réalisé par Christian Girier. 
Bonus : extraits chapitrés d’entretiens avec Marcel Conche. Durée totale : 2h14

C’est une belle découverte et le documentaire de Christian Girier est la preuve que oui, le cinéma est un bon moyen pour se rapprocher de l’œuvre du philosophe. Surtout quand il s’agit comme l’a fait le réalisateur d’aller le rencontrer, en chair et en os, chez lui, dans sa maison natale d’Altillac en Corrèze. De le filmer au plus près, mais sans indiscrétion, sans intrusion, dans son quotidien, à table en train de manger, peu et sans sel, en balade… De parler avec lui de son enfance paysanne, de sa jeunesse, de ses amours, de sa passion des livres et de la philosophie, de sa tendresse pour les philosophes antiques et pour Montaigne. Aussi de son parcours intellectuel, de sa foi dans l’homme.
« Un film sur un philosophe vivant est chose rare. Avec Marcel Conche, cela signifie avant tout aller à la rencontre d’un homme qui vit sa philosophie. Pétri de sagesse, Marcel Conche se montre tel qu’il est, tel qu’il pense : loin des dogmes et des vérités figées il est en perpétuel mouvement. Son charisme, coloré de malice et d’humour, en fait une personne authentique devant la caméra. Il s’agit d’un film ni pour érudit ni pour spécialiste mais bien d’un film qui s’adresse à tous. » (Christian Girier)
Marcel Conche a aujourd’hui 93 ans, des yeux qui n’ont pas oublié de pétiller et des neurones qui carburent au renouvelable. Sa métaphysique s’ouvre à une Nature qui ne se réduit pas à ce que l’on croit voir. En cheminant dans les paysages de son enfance corrézienne, il nous livre avec délice une sagesse vécue au plus près de sa vie.

 

Après Une Séparation et À propos d’Elly, disponibles en HD, deux autres films d’Ashgar Farhadi

 

Enfants-de-Belle-Ville.jpg
 

LES ENFANTSDE BELLE VILLE
Écrit et réalisé par Ashgar Farhadi

Belle Ville, c’est un quartier de Téhéran où se trouve un centre de détention pour mineurs. Akbar y fête son dix-huitième anniversaire, qui signifie pour lui transfert vers la prison des adultes et au bout du chemin l’exécution capitale : il a été condamné à mort pour avoir tué, deux ans plus tôt, sa bien aimée : ce devait être un suicide romantique à deux, pour fuir l’oppression et les tabous de la société, mais il a survécu…
Seule solution pour éviter l’inéluctable : obtenir du père de la victime le pardon qui signifierait la grâce, puisque la loi du Talion prévaut dans la justice iranienne… Ala, son meilleur ami, détenu avec lui, va alors se débrouiller pour être libéré, il va demander de l’aide à Firoozeh, la sœur aînée d’Akbar, et essayer par tous les moyens d’obtenir la mansuétude du père éploré… Ashgar Farhadi suit pas à pas ce formidable combat pour la vie et livre une analyse intelligente et subtile de la société iranienne, incroyablement complexe et contradictoire.

 

Fete-du-feu.jpg
 

LA FÊTE DU FEU
Écrit et réalisé par Ashgar Farhadi

Rouhi est à deux doigts du mariage, et nage en pleine félicité. Pas riche, elle joue les aide-ménagères et atterrit par la grâce d’une agence d’intérim dans un couple en pleine crise. C’est le bordel dans la maison, et la belle maîtresse des lieux vit une crise intense de suspicion, collant ses oreilles sur les bouches d’aération de la salle de bain pour tenter d’entendre ce qui se passe chez sa voisine, qu’elle soupçonne d’avoir emberlificoté le cœur de son mari. Soupçonneuse de tout, elle voit d’un sale œil tout d’abord cette Rouhi envoyée par son mari, la paie pour qu’elle s’en aille, puis la rappelle, puis l’envoie se faire faire une beauté de mariée chez sa voisine pour l’espionner…
 

et plus de 140 autres films au catalogue VIDÉO EN POCHE