Soutien à Rue89 Bordeaux

Appel pour un financement participatif

 

Le 1er juin 2016, Rue89 Bordeaux a lancé un appel pour un financement participatif sur Ulule. En effet, 2 ans et 6 mois après le lancement du média sur la métropole bordelaise, le modèle économique n’est pas trouvé. C’est la raison pour laquelle la rédaction du journal a décidé de faire appel à ses lecteurs pour réunir 35000 €. Si l’objectif n’est pas atteint, Rue89 Bordeaux devra cesser de paraître.

 

Depuis son lancement le 30 janvier 2014, les lecteurs plébiscitent Rue89 Bordeaux. Nous, la rédaction du journal, avons atteint notre premier objectif : vous satisfaire en vous proposant un nouveau regard sur l’information locale. Nos 1500 articles, publiés à un rythme quotidien, ont été vus plus de 2,7 millions de fois par 450 000 visiteurs uniques, dont plus de 100000 fidèles chaque mois.
D’Agora à Alternatiba, des élections locales à Nuit Debout, de French Tech à Supercoop, Rue89 Bordeaux suit en effet ce qui anime notre métropole. Sur des sujets phares comme le logement, les transports ou l’écologie, notre site vous donne des clés pour comprendre et s’engager dans la vie de la cité. Réactifs sur l’actualité la plus brûlante, nous tenons avant tout à offrir des articles aux angles décalés, des enquêtes et des reportages au long cours, mais aussi des suggestions de sortie et des conseils « vie pratique ».

 

 

Une entreprise locale menée par une équipe locale

 

Porté par une entreprise locale, votre média indépendant a été lancé par quatre Bordelais, sur des fonds personnels. Des affinités journalistiques avec Rue89, « pure player » national, nous ont permis d’utiliser la marque, dans le respect de la ligne éditoriale et de l’esprit des débuts de ce site. Mais Rue89 Bordeaux ne dépend pas de la structure parisienne, ni du groupe Le Monde, propriétaire de Rue89 via L’Obs. Il ne reçoit aucune ressource financière de ces sociétés et aucun soutien de leur régie publicitaire.
Média gratuit, le modèle économique de Rue89 Bordeaux repose principalement sur des recettes issues des publicités locales. Or, malgré un chiffre d’affaires croissant, ces rentrées permettent seulement de rémunérer les piges de nos journalistes. Les fondateurs et permanents qui animent la rédaction, ont en effet choisi de ne pas louer de bureaux et de ne pas se salarier.

 

35000€ pour un projet économique

 

Ce fonctionnement atteint aujourd’hui ses limites. Nous ne pouvons investir pour mener à bien nos nombreux projets, qu’il s’agisse de sujets nécessitant du temps et des moyens ou du développement technique du site (vidéo, datajournalisme…). Par ricochet, cela ralentit la croissance de notre audience, et donc nos ressources publicitaires.
Pour passer ce cap difficile, et dégager des moyens humains et financiers nous permettant de diversifier nos activités, nous avons lancé une campagne de financement participatif sur Ulule pour réunir 35000€. Cette somme servira à structurer le plan de développement de Rue89 Bordeaux, en créant un poste dédié aux actions commerciales d’une part, et, d’autre part, un poste pour un journaliste professionnel permanent afin d’animer à plein temps la rédaction, et de permettre à notre équipe de livrer davantage de contenus inédits.

 

Des dons déductibles des impôts
Avec vos dons, vous vous impliquez directement dans la pérennité de votre média. Les contreparties en sont la preuve, à savoir notre supplément bi-mensuel qui vous sera proposé en exclusivité selon le montant de votre don. Sachez également que 66% de vos dons sont déductibles de vos impôts grâce à une attestation que nous fournirons sur demande.
A quelques jours de la fin de la campagne, nous avons réuni un peu plus de la moitié : 18000€. Nous sommes dans la dernière ligne droite et tout est encore possible. En quelques jours, notre objectif peut tout à fait être atteint, surtout quand les statistiques révèlent que 20% du total des fonds sont collectés en moyenne durant les 2 derniers jours. Nous comptons sur vous !”

 

L’équipe de Rue89 Bordeaux