Vous refusez Linky et faites l'objet de certains agissements pour le moins suspects de la part des installateurs d'ENEDIS?

Venez en témoigner aux réunions du Collectif Stop Linky Bordeaux Métropole, les Samedis 22 Octobre et 12 Novembre à 10h00 et Lundis 1er, 17 et 24 Octobre à 18h30 - salle de la cheminée au cinéma Utopia

 

Un dossier recueillant vos plaintes sera remis au Comité consultatif et de suivi de la mise en place de linky, de Bordeaux Métropole.

 

Les réunions du collectif se suivent et ne se ressemblent pas. À chaque fois de nouvelles personnes, de nouvelles informations, de nouvelles surprises. Et on y apprend surtout que vous êtes de plus en plus nombreux à mal vivre ce qui est en train de se passer avec les installateurs mandatés par ERDF/ENEDIS pour peu que vous refusiez, par écrit ou par téléphone, le compteur Linky. Harcèlement téléphonique, intimidation, menaces : de coupure délectricité, d’amende, de la venue de la police, des huissiers,… GLOUPS. Mais encore, des installateurs viennent chez vous, à deux, malgré votre refus, forcent votre porte, mettent un pied dans l’entrebaillement… vous êtes impressionné, vous cédez devant tant d’autorité, pour ne pas dire de violence.

 

Vous évoquez également toutes sortes de situations qui démontrent bien que quelque chose ne tourne pas rond dans notre cité. C’est pourquoi il nous a semblé important de recueillir vos témoignages pour que nous puissions les porter à la connaissance de nos élus, à ENEDIS, à toutes instances publiques concernées afin que ces agissements cessent, voire que de nouvelles dispositions soient prises concernant l’installation de ce compteur.


Comme par exemple que le compteur a été installé, pour vous, mais sans que vous le sachiez parce qu’il est situé dans les parties communes de votre immeuble, ou à l’extérieur de votre domicile, sur la rue. Que vous n’avez pas reçu de courrier d’ENEDIS vous informant de son installation, ou vous en avez reçu un, mais les informations qu’il contient sont trop insuffisantes pour que vous puissiez accepter en pleine connaissance de cause ce nouveau compteur.

 

Mais encore. Vous avez exprimé votre refus, par écrit ou par téléphone, à ENEDIS et à Bordeaux Métropole en charge du déploiement, et avez fait part de vos craintes concernant le fameux Courant Porteur en Ligne (CPL) qui doit circuler dans vos fils et appareils électriques pour transporter les données relatives à votre consommation électrique. Vous avez appris que ce courant, en circulant dans ces fils qui ne sont pas blindés, émettait des radiations nocives pour la santé. Mais rien n’y fait, vous n’arrivez pas à obtenir de réponses satisfaisantes. Vous remarquez que toute l’attention dans les courriers est portée sur le compteur linky et à aucun moment il est question des fils électriques intérieurs et extérieurs à votre logement, notamment ceux qui pendouillent dans la rue. Qu’il n’est jamais fait mention des concentrateurs de rue qui transmettent votre consommation via les ondes de la téléphonie mobile vers les points de collectes ERDF. C’est à dire celles dont des milliers d’études indiquent déjà des effets nocifs sur l’organisme. Voir par exemple le Rapport Biolnitiative publié en 2007, puis actualisé en 2012, et qui compile les effets biologiques néfastes constatés par cette technologie par plus de 1400 études – Rapport validé et publié par l’EEA (Agence Européenne de l’Environnement) et validé par le Parlement Européen par un vote du 04/09/2008.) Jamais, dans un seul de ces courriers officiels que vous avez reçu d’ENEDIS ou de Bordeaux Métropole il a été fait mention de ce rapport.

 

Vous vous plaignez toutes et tous de recevoir un courrier type, signé d’ENEDIS et de Madame Anne Walryck, vice-présidente du développement durable de Bordeaux Métropole chargée de suivre le déploiement du compteur Linky sur Bordeaux et la Métropole. Un courrier bateau qui élude vos craintes en vous répondant que « toutes les précautions ont été prises ». Lesquelles? On ne sait toujours pas. Mais aussi que bientôt le Rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) nous dira tout ce que l’on veut savoir… En attendant, suspens.

 

Alors, dans les réunions du collectif, vous nous faites part de votre colère, de ce peu de considération de la part de vos élus à votre égard car vous ne comprenez pas pourquoi, avec si peu d’information, en l’absence d’un tel rapport, celui de l’ANSES, tant attendu, devant tant d’incertitude, le compteur linky a été voté, autorisé. Mystère. Comment se fait-il qu’aucune étude d’impact sur notre santé, sur notre environnement n’ait été faite alors qu’un simple arrêté municipal de nos élus fait fermer - par précaution - les jardins publics au moindre avis de coup de vent?

 

Bref, vous avez le sentiment confus d’être pris pour un dindon…

 

Concernant l’utilisation de vos données personnelles, vous évoquez également vos craintes par rapport à leur protection. Comment sont-elles protégées, le sont-elles vraiment? la CNIL, son rôle dans tout ça? Les courriers officiels n’expliquent rien. On ne vous demande pas votre accord sur leur utilisation. Vous ne savez pas qui les recueille exactement, quels algorithmes se cachent derrière le traitement de chacune de vos données, quelles plateformes, quels Big data? Des craintes par rapport au piratage du compteur, etc…

 

Bref, vous n’osez plus sortir de chez vous, ou presque, alors qu’une douce fraîcheur envahit notre ville après ces journées étouffantes où le thermomètre affichait 36, 38°… Vos nuits sont devenues cauchemar : un compteur, deux compteurs, trois compteurs, quatre compteurs… Vous n’en pouvez plus, c’en est moins une que vous ne pétiez les plombs, mais n’osez pas aller vous plaindre par crainte de vous faire rembarrer par un élu éloquent, ou que vous passiez pour un emmerdeur, une emmerdeuse ou un zinzin.

 

N’hésitez pas à venir témoigner. Nous vous disons à très bientôt,

 

Contact : stoplinky.bordeauxmetropole@gmail.com

Commentaires

1. Le mercredi, novembre 2 2016, 21:14 par Mag

Bonsoir, je ne suis pas encore concerne dans ma commune mais je souhaiterais participais a la prochaine reunion afin d avoir plus information sur ce sujet

2. Le samedi, novembre 5 2016, 02:50 par St Siméon

Bonjour,

La prochaine réunion est prévu Samedi 12 Novembre à 10h