STOP LINKY

Pour en savoir plus sur le compteur Linky, être informé, le collectif Stop Linky vous invite à venir à l’une de ses réunions. Et si vous ne pouvez pas venir et souhaitez néanmoins être aidé, comme par exemple répondre à Enedis que 
vous ne voulez pas de ce compteur chez vous ou dans la partie privative qui 
vous échoit dans les parties communes où est installé votre compteur, 
vous pouvez contacter l’un des membres à cette adresse, il vous guidera : 
stoplinky.bordeauxmetropole@gmail.com

 

DATES DES PROCHAINES RÉUNIONS : Samedis 9 Septembre, 
Samedi 23 Septembre et Samedi 21 Octobre de 10h à 13h
Lundi 4 Septembre et Lundi 9 Octobre à 18h

 

DES NOUVELLES DU FRONT ANTI-LINKY

 

Enedis poursuit l’installation du compteur chez les Bordelais et dans la métropole et le collectif Stop Linky enregistre toujours plus d’oppositions ! La contestation ne faiblit pas. Au contraire, mieux informée, constituée en réseaux de résistance, elle grandit et de nouveaux collectifs se créent.

 

Deux nouvelles à vous annoncer : une excellente et une moins bonne, mais pas sûr… La très bonne. La Mairie de Bayonne a pris un moratoire sur le déploiement du compteur Linky dans sa commune et le Maire de Castres a pris un arrêté réglementant son installation, précisant notamment que le compteur ne peut pas être posé en l’absence des habitants du logement, et a donné droit à chacun de refuser le Linky ! À Bayonne, le Maire avait reçu de ses administrés énormément de courriers, des centaines, l’informant de leur refus du compteur et l’alertant sur les différents risques. 
Devant tant de citoyens mécontents et d’incertitudes quant aux conséquences sur la santé de leurs administrés en raison de l’utilisation du CPL (Courant Porteur en Ligne, technologie utilisée sur le réseau basse tension pour transmettre nos données à Enedis et générateur d’un champ électromagnétique à l’intérieur des habitations), mais aussi concernant l’inexistence de réelles garanties concernant l’utilisation, le stockage et le devenir de leurs données personnelles récoltées par Enedis, sans oublier le gaspillage qui en découle puisque les compteurs actuels ne sont pas obsolètes… de plus en plus d’élus osent s’opposer, dire ce qu’ils en pensent ! Soutenons-les ! Écrivons à notre Maire ! 

 

La moins bonne, donc, mais peut-être pas tant que ça vu que ça n’a fait que consolider et élargir la fronde anti-linky. Stéphane Lhomme, conseiller municipal de Saint-Macaire, qui le premier nous a alerté sur les méfaits de ce compteur et fait voté une délibération contre son installation dans sa commune, a fait l’objet récemment d’une mise en examen pour diffamation suite à la plainte de la revue UFC- Que choisir, le magazine qui vous aide à choisir. Gloups ! Pour plus de précisions et pour soutenir moralement Stéphane Lhomme (moralement car il a déjà reçu toute l’aide financière dont il avait besoin et n’en revient toujours pas…) nous vous invitons à lire les informations sur son site : refus.linky.gazpar.free.fr

 

Quatre nouveaux collectifs ont rejoint la fronde anti-linky ! 
LANTON : stoplinky.lanton@gmail.com

ANDERNOS : stop.linky.andernos@gmail.com

LA TESTE : stoplinky.latestedebuch@outlook.fr

BISCAROSSE : collectif-stop-compteurs-communicants-biscarosse@listx.listes.vox.coop
À ce jour 400 communes ont refusé le compteur ! (info communiquée 
par Stéphane Lhomme conseillé municipal de Saint-Macaire (Gironde) 
et animateur du site : refus.linky.gazpar.free.fr)