Mot-clé - BP

Fil des billets

vendredi, septembre 16 2011

MANQUE PAS D'AIR !

Marée noire Golfe du MexiqueLe 20 avril dernier a marqué d’un sacré caillou le premier anniversaire de la pire marée noire des États-Unis. Vous vous rappelez sans doute ces images, déjà vues cent fois sur d’autres rivages, de poissons crevés le ventre en l’air et d’oiseaux maculés se débattant dans des eaux souillées par les hydrocarbures. Eh bien, un an après, le groupe de forage de la plateforme Deep Water Horizon, louée par BP, vient d’adresser un provocant bras d’honneur aux victimes du désastre en distribuant quelques menues gratifications à ses dirigeants. Ceux-ci sont augmentés de 3,8% en moyenne et obtiennent des stock options valorisées autour de 5 millions d’euros et ce en dépit des onze morts et des 4 millions de barils de pétrole déversés dans le golfe du Mexique. Dans le communiqué publié pour l’occasion, la société en question, qui ne manque pas d’air, considère en effet « avoir enregistré sa meilleure année en matière de performance de sécurité dans l’histoire de l’entreprise, ce qui est le reflet de notre engagement sans faille en faveur de l’environnement, sans incident, partout et à tout moment ».
Conséquence immédiate de ce communiqué très rigolo, BP aurait reçu, selon le Sunday Times, le feu vert pour reprendre ses forages en eau profonde dans le golfe du Mexique tout en étant autorisé à augmenter sa production dans les puits existants… Alors question : ces cocos-là appartiennent-ils à la même espèce humaine que Violette et Allen, inscrits sans doute au Guiness book des décroissants notoires, qui méritent bien que l’on raconte leur petite histoire pour nous donner, à nous, un peu d’air.
En juillet dernier ces deux retraités canadiens ont gagné 11 millions de dollars à la loterie. Estimant qu’ils n’avaient besoin de rien et que l’argent ne peut acheter le bonheur qu’ils ont déjà, ils établirent une liste où, à côté des membres de leur famille et voisins, ils inscrivirent hôpitaux, services de pompiers et organisations de bienfaisance. Puis ils commencèrent à faire des chèques jusqu’à conserver pour eux 2% du gros lot, soit environ 200 000 dollars.
Un autre monde est possible en Acadie….