Mot-clé - COP21

Fil des billets

jeudi, janvier 21 2016

Des légumes, pas du bitume

On ne s’attendait pas à des miracles de la part des 195 négociateurs de la COP21, à vrai dire on en n’attendait rien, aveuglés qu’ils sont toujours par leurs objectifs de croissance, enfin, un peu tout de même, mais de là à continuer de nous faire passer aux yeux de la planète pour des billes… Car enfin, Laurent Fabius, Président de la COP21, n’a-t-il pas, quasi les larmes aux yeux, déclaré au monde entier avoir conclu pour la première fois depuis que les sommets sur le climat existent un « accord historique » ? Dès cet instant, n’avons-nous pas cru que nous allions écrire la suite de cette histoire, ensemble ? Que nous allions enfin pouvoir impulser vraiment la transition vers un système énergétique basé à 100% sur les énergies renouvelables ? Et, naïfs que nous sommes, que ça en serait fini des hydrocarbures qui nous pourrissent la vie et du projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, adieu les ailes et le croupion, vive les nouveaux horizons abreuvés d’air pur et peuplés d’oiseaux !
Que nenni, mon kiki, passée la COP21 et passées les élections régionales, c’est reparti comme les rutabagas en 40 ! Valls, chaud partisan du nouvel aéroport, le remet sur la table début Janvier 2016 et AGO Vinci, concessionnaire du projet, relance les procédures d’expulsion de la ZAD, notamment à l’encontre de plusieurs agriculteurs historiques ! Arrrh… 

Lire la suite...

mercredi, décembre 16 2015

Manif interdite ? Qu'à cela ne tienne : place à la chaîne humaine !

Houlalaa ! C’est dur, pas facile de garder la pêche et les idées claires après les événements terribles du 13 Novembre, d’avoir envie de marcher dans les rues le 29 Novembre pour témoigner des dérèglements climatiques en cours, crier haut et fort qu’il y a urgence climatique, qu’il faut changer le système et pas le climat, de vouloir mettre fin à l’inertie et à l’aveuglement des dirigeants. Pas facile. D’autant plus que s’est ajoutée à la noirceur de l’ambiance celle de l’état d’urgence, avec son lot de dérives sécuritaires… La marche pour le climat, qui procédait d’un magnifique élan citoyen, n’a pas eu lieu, elle a été interdite, un certain nombre de personnes, pas forcément des militants acharnés, se sont vues associées à cette insaisissable « menace pour la sécurité de l’état »… Pourquoi ? Quelle mauvaise fée – mal informée sûrement – venait de frapper de sa baguette maléfique nos élus ? Pourquoi, soudain, vouloir lutter contre le réchauffement climatique devenait une activité suspecte, crier « Non aux gaz à effet de serre ! » un slogan peut-être soumis à la censure ? Au sentiment d’impuissance déjà lourd à porter face aux catastrophes climatiques venait s’ajouter l’incompréhension de nos semblables… Gloups, et re-gloups, les bras de la statue de la liberté ne seraient-ils pas en train de tomber… 
Pourtant l’urgence climatique n’est pas moins impérieuse que la lutte contre le terrorisme. Dans les deux cas se sont la paix et la stabilité du monde qui sont en jeu. C’est pourquoi, sans se démonter, mais avec une petite boule d’angoisse sous le plexus, des milliers de personnes ont bravé l’interdiction et c’est sous la forme d’une bien belle chaîne humaine qu’elles sont descendues dans la rue partout en France ce Dimanche 29 Novembre 2015 !

C’est donc aussi une chaîne humaine, et des déambulations dans les rues pancartes au cou ou au-dessus des têtes tel un drapeau qui ont réuni plus de 1500 personnes à Bordeaux. Toutes ont osé se donner la main sans craindre de se la faire mordre ! 
De cette chaîne humaine on s’en souviendra longtemps ! On s’en souviendra parce que les rires, les sourires, s’embrasser, se saluer simplement, demander comment ça va, chanter… tout ça a fait partir très vite cette boule d’angoisse. Pfft ! Et l’on en vient à se féliciter d’avoir participé, d’avoir pu dire ce qui nous tenait à cœur, d’avoir, on l’espère, par nos cris d’alerte, percé un peu la bulle dans laquelle se sont enfermés les 196 délégations durant toute cette COP21.

samedi, novembre 14 2015

Les petits déjeuners de la transition

Le Samedi matin, salle de la cheminée au cinéma, vous proposent un suivi de la COP21.

N’oubliez pas d’apporter des viennoiseries et vos tasses non jetables, les organisateurs fourniront le thé, le café et… des verres jetables.

 

Samedi 21 Novembre à 10h30 (avant la COP21)
Les différentes étapes qui ont conduit à la COP21, pourquoi une COP21 ? 
L’idée de ce petit déj est de comprendre les mécanismes qui, depuis le sommet de la Terre en 1992 à Rio, n’ont pas permis de limiter le réchauffement climatique. Nous ferons un tour d’horizon des différentes étapes des négociations jusqu’à la COP21. 
Contacts : situ68@gmail.com 
asso-alain@orange.fr

 

Samedi 5 Décembre à 10h30 (durant la COP21)
Où en sont les négociations et quelles actions pouvons -nous mener en Gironde ? 
RDV organisé par des membres du mouvement des Villes et territoires en transition Gironde. Gironde en Transition est signataire depuis 2013 de l’appel d’Alternatiba Gironde, nous ferons également un zoom sur les actions mises en œuvre par ce collectif. 
Contact : gironde@alternatiba.eu

vendredi, novembre 6 2015

Marche mondiale pour le climat

Cette COP 21 sera forcément décevante au sommet, on le sait, on ne se fait aucune illusion, mais elle a le mérite de susciter à la base une mobilisation et une effervescence enthousiasmantes.
Des manifestations de citoyens il y en aura partout en France, ne les loupez pas ! Elles sont accessibles, ouvertes à toutes et tous, et gros avantage par rapport à la COP21 qui va être hyper barricadée, surprotégée, truffée de robocops armés jusqu’aux dents, de chars d’assauts, d’hélicos prêts à décoller, on peut y rentrer facilement, ça se passera dans la rue ! La rue, c’est un espace où il est encore possible de peser pourvu que l’on vienne en nombre… en très grand nombre ! Alors, renseignez -vous sur internet ou auprès des collectifs, de Bordeaux et d’ailleurs, comme Alternatiba, ATTAC, Greenpeace, Tchernoblaye, Gironde et Bordeaux en transition, TACA… pour ne citer qu’eux, et demain, à nous de changer le monde. 
 

Marche mondiale pour le climat Dimanche 29 Novembre
rendez-vous à 14h, place de la Victoire à Bordeaux

 

 

Lire la suite...