Mot-clé - Talence

Fil des billets

dimanche, juillet 3 2016

Le MAI Talençais, une opération de com'...

Communiqué des associations Casse Muraille, Dazibao et les Amis du bois de Thouars – Talence :

Le MAI Talençais, une opération de com’ pour essayer d’effacer la destruction continuelle de l’environnement dans notre commune !
Les Samedi 21 et Dimanche 22 Mai 2016 se tenait dans le parc Peixotto le « Mai talençais », censé illustrer la fibre environnementale de notre maire et de son équipe municipale. Il n’a échappé à personne que juste avant, une entreprise privée a installé un parcours d’accrobranche dans le bois de Thouars, n’hésitant pas à enfoncer dans les arbres de cet Espace Boisé Classé (EBC) des tire-fonds pour soutenir les plateformes, contrairement aux préconisations de la profession. Cette agression au biotope remarquable de ce qu’il reste du bois de Thouars a été autorisée par le maire et la majorité de son conseil municipal.
À Talence, selon l’Atlas de la Biodiversité « Espèces de Métropole » réalisé par plusieurs associations de protection de la nature dont la Ligue de Protection des Oiseaux, vivent actuellement 188 espèces animales (oiseaux nicheurs, oiseaux hivernants, mammifères terrestres, chiroptères, rhopalocères, odonates, reptiles, amphibiens) et 297 espèces végétales. Beaucoup profitent des quelques Espaces Boisés Classés qui subsistent sur la commune, en particulier le bois de Thouars. Ce bois a conservé son périmètre, au moins si on s’en réfère aux photos aériennes dont les premières datent de 1924 (à voir sur le site Geoportail de l’Institut Géographique National), mais a été mité à deux reprises : dans les années 70 pour la construction du stade (athlétisme, football, tennis) et dans les années 2010 pour la construction du Dôme.

La commune de Talence fait-elle preuve de duplicité en prétendant promouvoir la protection de la nature là où il n’y en a plus, tout en autorisant sa destruction là où il en reste ?
A plus court terme, l’exploitation de cet accrobranche entraînera la fermeture, par une clôture, de ce secteur du bois, la construction de cabanes pour le guichet, le rangement du matériel, des toilettes… toutes choses normalement interdites dans un EBC.
Le bois de Thouars n’est qu’un exemple parmi tant d’autres depuis les trois mandats de M. Cazabonne. Depuis plus de dix ans, Talence continue sa densification massive, faisant le bonheur des promoteurs (comme actuellement derrière le Gaumont) et le malheur de ses habitants qui trouvent de moins en moins d’espaces de détente et non pollués par une circulation grandissante
M. le maire : fleurir les ronds-points et les terre-pleins pour gagner des décorations sur les panneaux d’entrées de ville, c’est bien pour le journal municipal, mais respecter les derniers espaces verts, c’est mieux pour vos concitoyens !

Contact : journaldazibao@wanadoo.fr
Calendrier : notre action reprendra le Samedi 3 Septembre au Forum des associations talençaises, de 10h à 18h au Dôme, près de la piscine de Thouars. Des infos : DAZIBAO