Mot-clé - Utopia

Fil des billets

samedi, septembre 9 2017

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS

srd.jpg
 

Projections de films français en Version Sourds et Malentendants (VSM) avec sous-titres spéciaux

 

Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français en VSM, accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux apparaissant à l’écran :`

Lundi 11 Septembre à 14h30 : CRASH TEST AGLAÉ

Vendredi 15 Septembre à 18h : OTEZ-MOI D’UN DOUTE

Vendredi 22 Septembre à 14h30 : GAUGUIN

Lundi 2 Octobre à 18h : BARBARA

Lundi 9 Octobre à 17h45 : ESPÈCES MENACÉES

samedi, juillet 15 2017

FERMERTURE DU CINÉMA POUR TRAVAUX

ATTENTION !

LE CINÉMA SERA FERMÉ MERCREDI 26, JEUDI 27 et VENDREDI 28 JUILLET

Pour cause de travaux de câblage, et d’adaptation du système de sécurité incendie.

REPRISE DES SÉANCES SAMEDI 29 JUILLET à 14h30

samedi, juin 24 2017

Le programme du Festival Les Tropicales est arrivé !

Le Festival proposé par SoFilm - le magazine « de toutes les cinéphilies » - se tient du Jeudi 6 au Dimanche 9 Juillet et prend ses quartiers d’été à Bordeaux avec l’événement Les Tropicales, en partenariat avec Darwin et Utopia. Vous pouvez télécharger la grille horaire ici (on aura la version papier dans les tous prochains jours…) :

 

Grille Tropicales 2017


Pour rappel, nous pratiquons les tarifs habituels pour tous les films du festival, donc tickets d’abonnement acceptés ! Pas de réservation ni de prévente pour les séances.

 

Le magazine Sofilm est un mensuel de cinéma de renom qui replace le cinéma au sein des enjeux de société. Il privilégie une écriture journalistique, multiplie les récits inédits, provoque des rencontres improbables avec des artistes hors promotion et des personnalités iconiques (architecte, cuisinier star, homme ou femme politique, gangster, footballeur…).
Sofilm parle de cinéma en s’adressant à tous. Le Festival Les Tropicales prolongera cet état d’esprit avec le même ton ludique et la même fraîcheur. En présence de personnalités du cinéma et d’ailleurs. Un festival sans compétition, mais du cinéma pour tous les goûts et sous des angles volontiers informels :

 

En ouverture (et dans deux salles) : projection exceptionnelle de Okja, le fameux film du coréen Bong Joon-Ho, en compétition à Cannes mais privé de sortie cinéma.
 
Avant-premières (120 battements par minute de Robin Campillo en sa présence, The Square de Ruben Östlund, Palme d’Or du récent Festival de Cannes, Barbara de Mathieu Amalric, Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont, Good Time des frères Safdie, Le Redoutable de Michel Hazanavicius, Avant la fin de l’été de Maryam Goormaghtig, Une prière avant l’aube de Jean-Stéphane Sauvaire, The Florida project de Sean Baker…

 

Projections en plein air, films rares et décalés, cartes blanches en leur présence à des personnalités du 7e art (Gilbert Melki, Abel Ferrara, Albert Serra, Melvil Poupaud, Michel Hazanavicius, Jean-Pierre Mocky, Antonin Peretjako, Jonathan Caouette…), dialogue avec des « acteurs » de la société civile, ciné-concerts, ciné-karaoké, temps festifs… et avis aux amateurs : des ateliers grand public d’initiation aux pratiques cinématographiques.

 

Le programme complet (avec les horaires de projection) sera disponible au cinéma à partir du 1er Juillet et sur le site : SOFILM

jeudi, juin 8 2017

FILMS BEAUX-ARTS

Lundi 12 JUIN à 20h30, PROJECTION D’UNE SÉLECTION DE FILMS RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS DE L’ÉCOLE D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR D’ART DE BORDEAUX

Organisée avec l’agence régionale ÉCLA

Entrée libre.

De la fiction au documentaire, en passant par le cinéma expérimental, les étudiants explorent la diversité du langage de l’image en mouvement.

lundi, mai 8 2017

Le Bassin à flots, quelle galère !

Bon, je sais : difficile d’être audible dans le grand barnum électoral qui sévit actuellement autour de nous. Mais, faut-il le rappeler, nous avons un petit problème qui menace à moyen terme, disons trois ou quatre ans, l’existence même d’Utopia à Bordeaux. Il s’agit, on vous l’a peut-être un peu trop martelé, de cette ambition affichée d’UGC de se faire plus grosse que le bœuf au Bassin à flots en portant sa capacité de feu sur la ville à 31 pièces d’artillerie contre 18 actuellement. Une prétention validée par la Commission Nationale d’Aménagement Cinématographique et contestée par nous le 30 Mars devant la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux, en compagnie de la Médiatrice du Cinéma et de quelques élus soucieux de leurs salles publiques de proximité déjà lourdement impactées par le développement tous azimuts des multiplexes.
Une démarche rendue d’autant plus légitime à nos yeux que le discours martelé, ad nauseam, par nos autorités de tutelle sur l’impérieuse nécessité de se montrer très fermes dans la défense de la diversité et de l’exception culturelle relève d’un mythe quasiment fondateur. On se souvient ainsi, d’André Malraux et son joli « par ailleurs le cinéma est une industrie » : dans la culture multiplexe, les termes sont hélas inversés. Des intentions donc, proclamées mais battues constamment en brèche par une décision de la CNAC qui conduirait, par le développement déraisonnable d’un opérateur privé, à la disparition programmée sur Bordeaux d’un autre opérateur privé, connu et reconnu pour sa réussite et la qualité de sa programmation.

 

Lire la suite...

samedi, avril 29 2017

LE MISANTHROPE

LA COMÉDIE FRANÇAISE AU CINÉMA POUR DES SÉANCES SCOLAIRES

La Comédie Française innove en proposant, à l’intention du public scolaire, des spectacles filmés, choisis parmi les grandes productions de sa saison. Le deuxième spectacle choisi est « LE MISANTHROPE » de Molière, mis en scène par Clément Hervieu-Léger.
Les enseignants intéressés peuvent donc nous appeler au 05 56 52 00 15 pour réserver des séances spéciales, le matin.

Durée du spectacle filmé : 2h45.

Tarif : 4 euros par élève.
 

samedi, avril 15 2017

AVIS À LA POPULATION, AUGMENTATION DE NOS TARIFS À PARTIR DU 3 MAI

(il fallait bien que ça arrive, la précédente remontait à Mai 2013)

Le tarif plein passe à 7 euros

Le carnet de 10 tickets passe à 50 euros

Le tarif première séance, par contre, reste à 4 euros.

Si vous avez peu de sous, n’hésitez pas à acheter un ou deux carnets d’avance, ils ne sont pas limités dans le temps et resteront valables sans supplément jusqu’à leur complète utilisation.

jeudi, mars 30 2017

Des nouvelles du front (local, pas national, pour une fois)

Ce 30 Mars à 9h du matin, au moment même où nous sera livrée la nouvelle gazette, votre cinoche favori se présentera à la barre de la Cour administrative d’appel de Bordeaux. Mais que diable, me direz vous, allons nous faire dans cette galère ?
Il s’agit ni plus ni moins d’empêcher un groupe surpuissant et dominateur de s’assurer le contrôle hégémonique de la diffusion du film sur Bordeaux, et donc de notre survie pure et simple à moyen terme sur la ville.

 

Rappelons les faits de la procédure pour les cancres qui dorment au fond de la classe à côté du radiateur : le groupe UGC, qui exploite dans le centre-ville un multiplexe constitué de 18 salles représentant 2835 fauteuils, a déposé devant la Commission d’Aménagement Commercial de la Gironde une demande tendant à obtenir l’autorisation de créer à Bordeaux un second établissement cinématographique de 13 salles et 2400 places. Ce qui aurait pour effet de porter à 31 le nombre de salles exploitées dans notre ville par la même enseigne…
Disons le tout net, les 18 salles UGC de la rue Bonnac suffisent déjà largement à notre bonheur, car les 27 salles UGC implantées dans le quartier des Halles à Paris nous aident aujourd’hui largement à mesurer les effets déplorables d’un excès de concentration. La photo et le texte publiés cette semaine par le Film Français et joints à l’édito dans la gazette vous aident d’ailleurs à comprendre l’effet d’aspirateur géant engendré par de tels monstres…

 

Lire la suite...

vendredi, septembre 30 2016

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS

srd.jpg
 

Projections de films français avec sous-titres spéciaux pour les malentendants 

Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux apparaissant à l’écran (nous abandonnons pour l’instant le système Twavox, qui ne rencontre pas une adhésion franche et massive… c’est un euphémisme).
5 séances SME sur cette gazette :

LE FILS DE JEAN Vendredi 7 Octobre à 17h40

JUSTE LA FIN DU MONDE Lundi 17 Octobre à 16h30

FRANTZ Lundi 24 Octobre à 20h15

VICTORIA Vendredi 28 Octobre à 17h40

LA FILLE INCONNUE Vendredi 4 Novembre à 11h15
 

vendredi, août 26 2016

SÉANCES POUR LES SOURDS, LES MALENTENDANTS ET LES MALVOYANTS

srd.jpg
 

Renforcement sonore, sous-titre SME et audio-description 

Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections accessibles aux personnes sourdes, malentendantes et malvoyantes, via leur smartphone (hors windowsphone) ou leur tablette, grâce à l’application TWAVOX, créée et développée par Joseph Zira, lui-même malentendant.
Pour profiter de ce dispositif, il faut donc venir au cinéma avec votre smartphone ou votre tablette, sur laquelle vous téléchargez AVANT D’ENTRER DANS LA SALLE l’application Twavox, avec vos écouteurs ou votre casque. Assurez-vous que la batterie est chargée au maximum.
Une fois dans la salle, vous vous connectez au réseau dédié à l’application et vous pouvez accéder, sur votre smartphone et via votre accessoire d’écoute, au renforcement sonore, aux sous-titres SME et à l’audio-description.
Les séances accessibles sont prévues chaque Vendredi et chaque Lundi, en fonction des titres qui disposent des versions spécifiques sous-titrage SME et audio-description.
N’hésitez pas à nous demander des informations et prévoyez d’arriver bien à l’avance lors de votre première utilisation de Twavox.
 

- page 1 de 5