Mot-clé - enfant

Fil des billets

vendredi, décembre 2 2016

Goshu le violoncelliste et Les vieux chats sur Vidéo En Poche

Vidéo en Poche

des films sur votre clé usb !

5€ par film, sans DRM et en HD quand c’est possible,  la résolution minimale 
étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont lisibles par VLC, mais aussi sur les Freebox,  et de nombreuses TV et boitiers multimedia.  Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet : VIDÉO EN POCHE

 

Goshu.jpg
 

GOSHU LE VIOLONCELLISTE
Ecrit et réalisé par Isao Takahata

Ce très beau dessin animé sera un vrai régal pour les yeux mais aussi pour les oreilles des enfants à partir de 5 ans ! Réalisé il y a plus de vingt ans par l’un des maîtres du cinéma d’animation japonais, Goshu le violoncelliste est une merveilleuse initiation à la musique à l’usage des petits. Une initiation qui passe par la poésie des images et la malice des situations, une découverte qui fait la part belle à l’imaginaire et à la curiosité. C’est beau, c’est touchant, c’est intelligent, c’est ludique, pas d’aventures extaordinaires, de héros super, pas d’effets spéciaux… juste 
une belle histoire joliment racontée.

Goshu est apprenti violoncelliste qui rêve de pouvoir un jour égaler son idole : Ludwig Van Beethoven, rien que ça ! Mais pour l’instant il en est loin : timide, maladroit, emprunté, il se fait souvent enguirlander par son chef d’orchestre, qui lui reproche d’être toujours à la traîne, de jouer sans âme, sans inspiration. Pourtant Goshu est courageux, et sérieux, et persévérant, rien à redire là-dessus. Il travaille, il répète, il s’acharne, mais sans grand succès : franchement, ses progrès ne sont pas fulgurants…
Heureusement, alors qu’il commence à désespérer, confiné, chez lui, il va recevoir l’aide inattendue de quelques personnages pour le moins surprenants… Il s’agit d’un groupe de petits animaux irrésistibles : un chat, un coucou, un blaireau et une souris des champs… Bien réels ou sortis tout droit de l’imagination du musicien en panne ? Ils vont pointer leur museau et lui donner un tas de conseils, à s’ouvrir aux autres pour mieux s’ouvrir à la musique…

 

Lire la suite...

samedi, décembre 14 2013

BAISSE DES TARIFS POUR LES MOINS DE 14 ANS : 4 EUROS DÈS LE 18 DÉCEMBRE

LoulouVous l’avez sans doute lu, vous en avez forcément entendu parler, la Fédération Nationale des Cinémas Français a décidé de faire un geste pour les jeunes spectateurs, en instaurant un tarif unique de 4 euros pour les moins de 14 ans à partir du 1er Janvier 2014. À Utopia nous devançons l’appel et appliquons ce tarif à partir du 18 Décembre. L’occasion de faire découvrir plein de beaux films à vos enfants : Loulou, l’incroyable secret et L’Enfant lion bien sûr, mais aussi pour les 12/13 ans Le Géant égoïste, Henri, Rêves d’or… Soyez ambitieux, ils le valent bien !

mardi, novembre 29 2011

4 nouveautés Vidéo en Poche pour Noël !

KesVidéo en Poche des films sur votre clé usb !

5€ par film, sans DRM et en HD quand
c’est possible,  la résolution minimale étant celle d’un DVD !  Les fichiers sont désormais lisibles sur la plupart des Freebox (après 2008) et sur les TV et boitiers multimedia certifiés DivX plus HD.  Vous pouvez consulter sur le site et à la caisse du ciné le catalogue complet des films disponibles : Vidéo en Poche


Pour Noël, parmi les nouveautés on vous propose notamment quelques films pour les plus jeunes :


Kes  (en HD et VOSTF)
Réalisé par Ken LOACH
Billy Kasper, petit bonhomme malingre et vivace comme une mauvaise herbe, mal poussé dans les vilains quartiers pauvres d’une ville minière, porte ses quinze ans comme son blouson trop étroit… Alors, Kasper le mal aimé, Kasper s’échappe de l’enfer, par l’amour d’un petit faucon cécerelle, sur lequel il transpose tous ses besoins d’être reconnu, aimé. Il invente avec lui des rapports qu’on ne lui avait jamais appris, faits d’attention à l’autre, de respect, de tendresse… enclave heureuse où s’expriment toute son imagination, toute son intelligence, tout son talent : autant de dons qu’on ne lui reconnaît ni dans sa famille, ni à l’école. Classique indémodable de Ken Loach, c’est beau, c’est émouvant, on se sent en sortant le coeur un peu plus grand, et on se dit qu’un tel cinéma, en plus du plaisir qu’il donne, ça doit bien laisser dans nos vies une petite trace…

Lire la suite...