«Bye-bye Saint-Eloi»

Observations concernant le réquisitoire définitif du procureur de la République dans l’affaire dite « de Tarnac ».

«Bye-Bye Saint-Eloi» : c’est par cette blague sur le surnom donné au pôle antiterroriste de Paris, la «galerie Saint-Eloi», du lieu où il est situé au palais de justice, que les membres du groupe de Tarnac débutent leur réquisitoire de 35 pages contre la justice que vous pouvez lire en intégralité, par ici !