Viramundo, un voyage musical avec Gilberto Gil

Viramundo-affiche.jpgDu 17 avril au 7 mai en Vidéo en Poche, en avant-première, pour 5€ et en HD ! (voir la page de présentation du film)

Une expérience européenne (The Tide Experiment) va proposer une sortie quasi simultanée en salles et en vidéo dans dix territoires européens : ça n’a l’air de rien mais c’est une petite révolution des grenouilles dans le monde du cinéma et beaucoup vont monter au créneau pour défendre la chronologie des média (dont vous vous moquez sans doute éperdument). Nous avons choisi de participer à l’expérience non pour « attaquer » la chronologie des médias (ce qui nous importe surtout est que la salle ait un rôle à jouer, quelle que soit la chronologie des sorties), mais pour proposer notre petite solution qui satisferait tout le monde, à savoir que les salles puissent proposer également les films en vidéo, mais pas n’importe comment, en préservant ce lien de confiance qu’on a avec vous, donc sans les menottes numériques (au nom barbare de DRM), dans un format ouvert pour que l’on puisse lire facilement et durablement les films (Matroska), à un prix raisonnable (5€), tout en rémunérant correctement l’ayant droit (73% du prix HT).

Le premier film qu’on vous propose est Viramundo, qui en raison des règlementations sera disponible en vidéo seulement pendant 3 semaine avant la sortie en salles du 17 avril au 8 mai, le film sera projeté en salle à partir du 8 mai, et aussi absurde que cela puisse paraître, vous ne pourrez l’avoir ensuite en vidéo que 4 mois après le 8 mai !

Tout le monde suit ? Non ? c’est normal et peu importe. Ce qui est important, c’est qu’on commence avec un très beau documentaire qui colle parfaitement avec l’esprit qui nous a animé à la création de Vidéo en Poche. Viramundo est un voyage musical à la recherche des cultures comme pont entre les peuples, pour redécouvrir ce que les africains appellent Ubuntu, « une personne est une personne à cause des autres », et que grâce à ce don retrouvé le monde entier soit enfin en paix avec lui-même. C’est généreux, très beau, admirable comme la personne de Gilberto Gil avec qui on est très heureux de faire un bout de chemin (en savoir plus sur le film).

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le 17 avril sera aussi le jour où Le Cinéma des Cinéastes sera la première salle parisienne à rejoindre Vidéo en Poche, faites-le savoir par tous les moyens de communication à votre disposition !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet