Mot-clé - expulsion

Fil des billets

lundi, octobre 3 2011

Squats Toulousains. L'émergence en voie de disparition? Et bien non!

Hey, la Mairie de Toulouse! On aimerait comprendre… 9_la_charmante_standardiste.jpg

Comment se fait-il qu'en deux mois et demi, vous n'ayez pas trouvé le temps de répondre au courrier d'Émergence et de les recevoir?
Alors on préfère expulser au lieu de dialoguer? Noyer l'Émergence dans l'œuf? Ce petit squat bien sympa et convivial qui n'avait que quelques mois d'existence… Un lien vers démosphère et la pétition en ligne! Et vous pouvez rencontrer l'équipe de l'Émergence le 18 octobre lors de la projection du film squat!

Lire la suite...

samedi, février 13 2010

Ni une Ni deux

« Non à la double violence faite aux femmes ! » La cimade lance cet appel et vous propose de participer à une manifestation virtuelle pour les soutenir. En cliquant sur ce lien Ni une Ni deux vous trouverez des témoignages de femmes poignants, d'autres de bénévoles engagés dans cette lutte.

Lire la suite...

jeudi, mai 14 2009

Rejoignez les Cercles de Silence !

Tous les derniers mardi du mois place du Capitole de 18h30 à 19h30. Ce sont les Franciscains de Toulouse qui ont inventé les Cercles de Silence en octobre 2007, pour protester contre la situation faite en France aux étrangers sans papiers. Depuis, chaque dernier mardi du mois le Cercle s'est formé place du Capitole et l'initiative est relayée désormais dans plus de 120 villes en France. Toutes sortes de gens, venus de tous les courants de pensée, laïcs ou religieux, de tous bords politiques… se regroupent un peu partout en silence pour faire savoir qu'ils ne sont pas d'accord avec le sort indigne fait aux étrangers. Le mouvement ne cesse de s'amplifier, s'étend en Europe : rejoignez les, faites savoir partout que ces Cercles existent !

Lire la suite...

lundi, mars 30 2009

Si la solidarité devient un délit, nous demandons à être poursuivis pour ce délit !

Réseau Éducation Sans FrontièresMercredi 8 avril à 17h30, rassemblement devant le Tribunal de Grande Instance de Toulouse, Place du Salin.

Aujourd’hui, en France, il est devenu criminel d’accueillir, d’accompagner, ou seulement d’aider une personne en situation irrégulière… Le 18 février 2009, à 7h45 du matin, la police frappe à la porte de Monique Pouille, 59 ans, bénévole aux Restos du coeur et à l’association Terre d’errance. Depuis deux ans et demi, cette femme organise les dons de nourriture et d’habits pour les migrants qui errent autour de Calais dans l’espoir de passer en Angleterre. Elle recharge aussi leurs portables. Les policiers lui on dit : « on vient vous chercher pour vous mettre en garde à vue, pour flagrant délit d’aide aux personnes en situation irrégulière ».

Lire la suite...