LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Mais jusqu’à quelle heure peut-on transiter par le Verger Urbain V ?
C’est la question que vous nous posez souvent à la caisse du cinéma, ne sachant pas si vous trouverez porte ouverte ou porte close  et si vous devrez faire demi-tour. C’est (toujours) vrai qu’aucune information claire n’a été apportée sur les panneaux d’entrée  du Verger Urbain V… 20h ...

CAFÉ ROMA (ancien restaurant La Manutention) va enfin ouvrir ses portes !
Les « menus » travaux, comme nous vous l’avions annoncé dans notre dernière gazette vont être terminés ! Menus ? Pas tant que ça finalement :la peinture refaite, le mobilier changé, la cuisine réagencée, les nouvelles machines installées, les nouveaux menus édités… et puis é...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : C’EST LE BON SENS !
Belle soirée festive organisée par le Collectif 23h59, le 12 septembre dernier, dans le jardin du Verger Urbain V. Une réussite au-delà de nos espérances, qui attestait du plaisir des participants de pouvoir à nouveau emprunter le passage le soir, librement. Le dialogue avait repris, le bon sens l’a...

Et si on passait à autre chose...
La restauration du jardin Verger Urbain V aura atteint son objectif, au-delà de toutes espérances : le jardin ne désemplit pas durant ces mois d’été, brassant tous les publics. Il est un lieu de vie et de rencontres, à toute heure de la journée et de la soirée. Et qu’importe que le gazon ait sou...

Il y a un an déjà...
Cette année, les organisateurs en ont décidé ainsi, la dernière étape du Tour de France cycliste aura pour cadre la magnifique ville d’Avignon. Le centre-ville, dit « intra-muros », sera le siège d’une épreuve contre la montre individuelle. Après trois tours des remparts de la cité médiéva...

Lundi 11 octobre à 20H30 : Rencontre avec le cinéaste GILLES COUDERT

QUAND L’ART DONNE LE TEMPO et KIMSOOJA À L’ŒUVRE

Gilles COUDERT France

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)



QUAND L’ART DONNE LE TEMPO
Gilles COUDERT France 2009 52 mn.

Le film présente les interventions artistiques dans l’espace public de Betty Bui, Daniel Buren, Jace, Tadashi Kawamata et Louis Pavageau au festival Leu Tempo Festival 2009 organisé par le Séchoir, scène conventionnée de la Réunion. Nous découvrons le processus de création des œuvres ainsi que le déroulement des ateliers dirigés par Tadashi Kawamta et Betty Bui avec les étudiants des écoles d’art et d’architectures de la Réunion. Le film restitue la mise en œuvre de ces projets artistiques, comment ils activent et fédèrent les énergies autour d’un objectif commun et révèlent les espaces et les attitudes. Intitulé Quand l’art donne le tempo, il est le témoin actif de l’échange provoqué par les propositions des artistes avec le paysage, les éléments et les habitants de la Réunion.


BOTTARI RUCK/MIGRATEURS
Gilles COUDERT France 2007 26 mn.

Ce documentaire vous plonge au cœur de la réalisation de l’œuvre vidéo "Bottari Truck/Migrateurs" de l’artiste coréenne Kimsooja conçue et produite dans le cadre d’une résidence au MAC/VAL situé à Vitry-sur-Seine près de Paris. De la récupération des matériaux au processus de fabrication, on suit au plus près l’artiste à l’œuvre et toute l’équipe du musée qui l’accompagne. Au fil des interviews des acteurs et témoins de l’élaboration de l’œuvre, la parole donnée dévoile petit à petit les enjeux d’un tel projet. Les gardiens, assistants et ouvriers, issus pour la plupart de l’immigration donnent corps au propos de l’artiste, à travers leur perception, leur mémoire, leur vécu et leur histoire personnelle, chargée pour beaucoup de déplacements contraints, de fuites et de nomadisme. Kimsooja nous livre le processus qui l’a menée à cette proposition, ses motivations et les préoccupations qui sous-tendent son œuvre.