Loading

NOUS CONTACTER
NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 48€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

DES NOUVELLES DU FRONT ...suite...
Au cours du conseil municipal du 26 juin, Joris Hebrard, maire frontiste du Pontet, avait fait valider la fin de la gratuité totale de la cantine scolaire pour les enfants des familles les plus démunies et générer ainsi une économie conséquente (« On essaye de chercher les économies partout où o...

ARRETER LE CONTRAT D’EAU VEOLIA/AVIGNON EN 2015, C’EST POSSIBLE !
Le contrat d’Avignon avec VEOLIA, initialement prévu pour une durée de 35 ans (de 1986 à 2020), a été stoppé dans son élan par le Conseil d’État. En vertu de la loi « Barnier » de 1995 – qui a décidé de limiter ce genre de contrats de Délégation de Service Public, et qui ne doit pas dépasser 20 ...

SOUTENEZ UN PROJET DE CRÉATION CINÉMATOGRAPHIQUE PARTAGÉE A AVIGNON
Depuis cinq années les étudiants de cinéma de la classe préparatoire du Lycée Mistral participent à un atelier de création cinématographique encadré par des réalisateurs professionnels. En septembre démarre un nouveau projet intitulé La maison et le monde destiné à se développer sur 5 ans. Les ...

« La douleur des Israéliens et des Palestiniens ne peut pas être distinguée, et l’une ne cessera pas tant que l’autre durera »…
…dit dans un interview Nadav Lapid, réalisateur du formidable film L’Institutrice, programmé à partir du 1er octobre. Il est signataire de l’appel de cinéastes israéliens qui ont osé prendre la parole en plein Festival du Film de Jérusalem. Une intervention bien peu relayée dans les médias franç...

La gazette à lire sur votre écran
Bonjour à vous Plus bas, vous pouvez consulter la gazette actuelle et les gazettes précédentes (depuis 2008). ——- Petite astuce : pour afficher la gazette en plein écran, il vous faut cliquer sur l’icône en bas à droite représentant un petit rectangle dans un plus grand recta...

FAITES LE MUR

(EXIT THROUGH THE GIFT SHOP) BANKSY - documentaire Angleterre 2010 1h26mn VOSTF - avec Banksy, Thierry Guetta, Space Invader, Shepard Fairey (Obey), Rhys Ifans...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

FAITES LE MURC'est une petite merveille, sorte de vrai-faux documentaire sur le courant artistique du « Street art » («l'art de la rue» pour ceux qui n'entravent vraiment rien à l'anglais). C'est ludique, fendard et surprenant de bout en bout. On ressort avec la banane et l'envie de prendre une bombe pour refaire les murs de la ville ! Le film est d'une habileté suprême, et excitant au possible, car on ne sait jamais vraiment où l'on va, ce qui est vrai ou ce qui est faux. Banksy le dit lui-même très clairement : « Tout est vrai, surtout les séquences où nous mentons tous autant que nous sommes ! ». On suit donc différents artistes à travers le monde et on découvre de manière à la fois ludique et incisive cette forme d'expression libre et très souvent contestataire, mais qui est devenue depuis quelques temps très à la mode et qui se monnaie très cher, jusque dans les plus prestigieuses maisons de vente aux enchères. Banksy, artiste subversif, joue sur cette ambivalence et va pousser jusqu'au bout le paradoxe, vous verrez comment… Faites le mur a été présenté aux Festivals de Sundance, Berlin et Deauville et chaque fois il a reçu un accueil enthousiaste, tant critique que public. Il arrive sur nos écrans, ne le ratez pas !

Thierry Guetta (rien à voir avec le DJ tâcheron du même nom) est un Français qui vit Los Angeles, où il tient une boutique de fringues… Mais en fait il consacre la plus grande partie de son temps à filmer avec son caméscope : ça devient une obsession, il filme partout et tout le temps. Il n'a pas vraiment de but, jusqu'à ce qu'il retrouve son cousin qui n'est autre que Space Invader : un street-artist qui reproduit des bestioles tirées des tout premiers jeux vidéo des années 80. Il en fait des mosaïques qui sont présentes sur tous les murs de la planète. Dès lors, l'excentrique Guetta décide de tout abandonner pour filmer les maîtres du Street Art, qu’il poursuit jusque dans les lieux les plus inaccessibles, les plus périlleux, les plus improbables afin d’immortaliser leur travail. Mais sa quête n’aurait pu être complète sans sa rencontre avec le mythique Banksy, le graffeur légendaire dont personne ne connaît le visage ni l’identité…

Dans un monde où nous sommes bombardés de messages publicitaires qui envahissent l’espace public, sur les murs, les écrans… les oeuvres de Banksy offrent une vision différente, en marge, une vision de côté, à la fois drôle et d'une lucidité implacable, jamais dogmatique mais jamais gratuite. Banksy a fini par convaincre les Anglais que les véritables vandales de nos sociétés sont ceux qui construisent des immeubles plus hideux les uns que les autres, et non ceux qui dessinent sur leurs murs. Connu entre autres pour ses oeuvres sur le mur de séparation entre la Palestine et Israël et ses installations sauvages dans les plus grands musées du monde, Banksy, artiste graffeur anglais de réputation internationale, a toujours préservé son anonymat afin d’échapper à la police et aux média… Le titre original de son formidable coup d'essai cinématographique, Exit through the gift shop, fait référence aux parcs d'attractions Disney, dont les sorties de secours débouchent directement et obligatoirement sur les boutiques de cadeaux. Autant dire que Faites le mur ! est une claque salutaire à la « culture » mondialisée, une ode jouissive à la liberté de création, et à la liberté du regard. Le sien, et le nôtre !