LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Mais jusqu’à quelle heure peut-on transiter par le Verger Urbain V ?
C’est la question que vous nous posez souvent à la caisse du cinéma, ne sachant pas si vous trouverez porte ouverte ou porte close  et si vous devrez faire demi-tour. C’est (toujours) vrai qu’aucune information claire n’a été apportée sur les panneaux d’entrée  du Verger Urbain V… 20h ...

CAFÉ ROMA (ancien restaurant La Manutention) va enfin ouvrir ses portes !
Les « menus » travaux, comme nous vous l’avions annoncé dans notre dernière gazette vont être terminés ! Menus ? Pas tant que ça finalement :la peinture refaite, le mobilier changé, la cuisine réagencée, les nouvelles machines installées, les nouveaux menus édités… et puis é...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : C’EST LE BON SENS !
Belle soirée festive organisée par le Collectif 23h59, le 12 septembre dernier, dans le jardin du Verger Urbain V. Une réussite au-delà de nos espérances, qui attestait du plaisir des participants de pouvoir à nouveau emprunter le passage le soir, librement. Le dialogue avait repris, le bon sens l’a...

Et si on passait à autre chose...
La restauration du jardin Verger Urbain V aura atteint son objectif, au-delà de toutes espérances : le jardin ne désemplit pas durant ces mois d’été, brassant tous les publics. Il est un lieu de vie et de rencontres, à toute heure de la journée et de la soirée. Et qu’importe que le gazon ait sou...

Il y a un an déjà...
Cette année, les organisateurs en ont décidé ainsi, la dernière étape du Tour de France cycliste aura pour cadre la magnifique ville d’Avignon. Le centre-ville, dit « intra-muros », sera le siège d’une épreuve contre la montre individuelle. Après trois tours des remparts de la cité médiéva...

L’heure du rendez-vous annuel va bientôt sonner : la 40e édition de la Nuit Fantastique aura lieu le samedi 14 décembre de 20h à l’aube ! (Tarif unique 25€ - vente des places à partir du 22 novembre - Nuit interdite aux moins de 16 ans)

40e Nuit Fantastique

Du 14/12/19 au 14/12/19



Comment un tel événement a-t-il pu perdurer 40 années si ce n’est avec le soutien des forces les plus maléfiques invoquées par vos serviteurs le Dr F et Igor ! 40 années de cauchemars, de perversion et d’effroi et ce, toujours pour votre plus grand plaisir. Alors , une fois de plus, ne vous faites pas prier, pour cet anniversaire qui sera des plus sanglants, livrez-vous à toutes les excentricités : déguisez-vous et venez vous faire tirer le portrait pour immortaliser vos terribles et fantasques accoutrements. Proposition tout aussi indécente… réalisez une effroyable vidéo. Deux contraintes, la vidéo ne doit pas dépasser les 2 minutes et vous devrez l’envoyer au format mp4 avant le 2 décembre à Igor (sur le mail utopia.84@wanadoo.fr) ! Elles seront projetées pendant la nuit et soumises au vote du public, et ceci en toute objectivité (nous disposons d’un applaudimètre des plus précis !). Le vainqueur se verra remettre un carnet de 10 tickets valables 1 an, et peut-être même une diffusion ultérieure…

MODUS OPERANDI (À LIRE ATTENTIVEMENT) : « Un esprit sain est inattaquable par les maléfices du Dr F. uniquement s’il habite un corps sain » (extrait de l’autobiographie de Igor intitulée Igor n’est pas que gore éditée aux Éditions Transylvaniennes). À l’offrande qui a dévotion, il convient d’apporter aux corps de la saine nourriture. On s’y attelle tous ! À vous la mission solide : on fait du bon, on fait du maison et le tout prédécoupé. À nous la mission liquide : jus de fruits, café... mais aussi croissants à l’aube blême. Et pour passer la plus épouvantable des nuits on vous prépare également d’autres surprises !

ILS REVIENNENT
(Vuelven)
Écrit et réalisé par Issa LOPEZ Mexique 2018 1h24 VOSTF avec Paola Lara, Juan Ramon-Lopez, Hanseel Casillas…
Lorsque la classe est finie, Estrella rejoint la maison familiale. Mais ce soir sa mère n’est pas là. Munie des trois craies magiques que lui a confié la maîtresse, Estrella quitte alors le foyer et rejoint ceux dont les parents ne sont plus rentrés.
Dans Ils reviennent les héros sont des orphelins qui pullulent dans les rues des grandes villes du Mexique dévasté par la guerre des cartels. Issa Lopez slalome entre Luis Buñuel (Los olvivados, 1950) et Guillermo Del Toro (Le labyrinthe de Pan, 2006). La réalisatrice détaille les modes de survie des enfants dans une approche néo-réaliste traversée de fantasmagorie.
La gageure est soutenue par le naturel confondant des jeunes interprètes. Les filets de sang qui innervent des lieux dangereux, les créatures qui surgissent d’objets convoités sont-ils les signes d’une «bonne fée» ou les remparts imaginaires que s’érige Estrella confrontée à tous les dangers ? À chacun sa vérité.
Luigi Pirandello.

UPGRADE
Écrit et réalisé par Leigh Whannell Australie 2018 1h40 VOSTF
avec Logan Marshall-Green, Betty Gabriel, Harrison Gilbertson

Lors d’une soirée en amoureux, Grey Trace et son épouse sont sauvagement agressés. Elle est laissée pour morte, il restera paralysé. Surgit alors un clone de Tony Stark-Iron Man, un inventeur milliardaire qui propose de glisser « Stem », microprocesseur révolutionnaire dans la moelle épinière du tétraplégique. À la suite de l’intervention, Grey recouvre une carcasse réparée et « améliorée ». Il se met en quête de ses assaillants.
Upgrade réunit les ingrédients d’un film de vengeance mené par un justicier bionique. On s’attend aux brutalités d’usage et l’on se retrouve face à une série à l’ancienne. Du temps où l’absence de moyens se noyait dans les trouvailles de scénario et les astuces de mise en scène.
Scénariste d’un Saw (2004) aussi abject que bien écrit, Leigh Whannell livre un coup d’essai concis, tendu, parfois très drôle car « Stem » a son caractère. Avec ça et là une pincée de romantisme, « Un homme, une femme et une puce » en quelque sorte.
Pierre Barouh et Nicole Croisille.

THE LIGHTHOUSE
Écrit et réalisé par Robert Eggers USA-Canada 2018 1h50 VOSTF avec Willem Dafoe, Robert Pattinson, Valeriia Karaman. Film présenté en avant-première.

Orée du xxe siècle, Thomas et Ephraim prennent possession d’un phare au large de la Nouvelle Angleterre. Quatre semaines dans l’âpreté des éléments, le plus jeune endure les aphorismes, flatulences, rites de passage imposés par le vétéran. Une épreuve qui alterne bisbilles, complicités et paroxysmes de cruauté.
À l’image de cette tour de lumière accrochée à la roche, ancrée dans la vase, The Lighthouse multiplie parallèles et oppositions : tumulte des vagues-souffle de la chaudière, détails organiques-apparitions oniriques, partages fraternels-rixes brutales.
Le noir et blanc laconique, le cadre 1,17 propre aux films muets, accentuent la promiscuité physique et l’enfermement mental des vigiles. Où s’arrête le vrai, où commence l’affabulation ? Et combien y a-t-il de gardes au pied du phare ? Une chose est sûre, Willem Dafoe et Robert Pattinson sont à l’unisson et avec cette bande gorgée de références littéraires et picturales, Robert Eggers confirme les promesses de The witch, présenté lors de la Nuit 2016. Achab (Capitaine).

LE JOUR DES MORTS-VIVANTS
(Day of the Dead)
Écrit et réalisé par George A. Romero USA 1985 1h43 VOSTF
avec Lori Cardille, Joseph Pilatto, Terry Alexander et Bub.

Après La nuit des Morts-Vivants (1968) et Zombie (1978), Le jour des Morts-Vivants est le troisième volet de la saga imaginée par George A. Romero.
Depuis 15 ans les zombies étendent leur invasion, le rapport est désormais de 1 vivant pour 400 000 non-morts. À l’instar des actes précédents l’action se déploie en huis-clos. À la maison isolée, au centre commercial succède un bunker souterrain. Là des scientifiques s’affairent sous la « protection » de forces armées.
Copieusement dialoguée, la première moitié renvoie dos à dos les expériences sans conscience des chercheurs et la panique ordurière des militaires (cible privilégiée de l’auteur). Une fois encore les humains seront les causes et les victimes d’une spirale effroyable, orchestrée dans la seconde partie, par le toujours énervé Tom Savini, spécialiste ès latex et bas-morceaux.
Quant aux zombies, ils développent un embryon de déterminisme à l’image de Bub, star incontestable de l’épisode. Ce discernement se confirmera 20 ans plus tard dans Le territoire des morts qui anticipe l’Amérique arrogante et recroquevillée de Donald Trump. Sacré George ! Henry Kissinger.