LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ÉDITO Décembre 2021
Dans le département du Vaucluse disparaissent 400 à 500 hectares de terres agricoles chaque année, consommés par le tissu urbain, les zones artisanales, industrielles et commerciales, les réseaux routiers… Conséquence dramatique, la surface agricole du département diminue 3 fois plus vite qu’au...

ÉDITO : LE JEU DU CALAMAR
Ça vous aura probablement échappé, mais c’est un drôle de petit vent de panique qui a soufflé cet automne sur notre merveilleuse profession. L’espace de quelques jours, le temps s’est arrêté, les respirations se sont suspendues, l’Apocalypse menaçait, la mort des cinémas français, mille fois annoncé...

ENSEIGNANTES, ENSEIGNANTS ! Vous pouvez organiser des séances scolaires en matinée.
3,5€ par élève, gratuit pour les gentils accompagnateurs. Le pass sanitaire n’est pas exigé.   Sur cette gazette nous vous proposons :Pour les 3-5 ansLe LE NOËL DE PETIT LIÈVRE BRUN, EN ATTENDANT LA NEIGE Pour les 6-8 ansMAMAN PLEUT DES CORDESPRINCESSE DRAGON Pour les 8-10 ansLE PEUPLE LOUPLA CRO...

Montpellier. Strasbourg. Gonesse. Avignon. Quel point commun entre ces villes et tant d’autres ?
Le béton. Des projets inutiles. La soif des promoteurs et constructeurs, au nom de la croissance, pour notre confort et notre sécurité bien sûr… surtout ceux de leurs actionnaires !La Ceinture verte d’Avignon, véritable poumon pour les quartiers Sud, est menacée depuis 25 ans par un projet de r...

Jeudi 30 octobre à 20h00, en collaboration avec "Les Amis du Monde Diplomatique", rencontre avec Pierre Carles, qui viendra présenter en avant-première son nouveau film, et Julien Brygo, auteur de Glasgow contre Glasgow. Vous pouvez acheter vos places à partir du vendredi 17 octobre.

OPÉRATION CORREA

(ÉPISODE 1 : LES ÂNES ONT SOIF) Pierre Carles, avec la collaboration de Nina Faure et Aurore Van Opstal - 0000 - avec la participation plus ou moins volontaire de Christophe Barbier, Agnès Bonfillon, Yves Calvi, Thomas Legrand, Elisabeth Quin, Frédéric Taddeï…...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

OPÉRATION CORREALa visite en France d’un champion de la croissance économique passe rarement inaperçue, même lorsqu’elle ne présente qu’un intérêt médiocre. Un serrage de louches sur le perron de l’Elysée avec un président chinois ou une chancelière allemande rameute à coup sûr le ban et l’arrière-ban des troupes journalistiques. Pourquoi alors la presse hexagonale a-t-elle boudé le dernier séjour à Paris de Rafael Correa ? Le 6 novembre 2013, le président équatorien était à la Sorbonne pour décrire le modèle économique en train de s’inventer dans son pays, en insolente rupture avec le dogme de l’austérité et de l’inféodation à la finance auquel les dirigeants européens veulent condamner leurs ouailles.

Peu de grands médias français — à l’exception du Monde diplomatique et de quelques journaux de presse écrite — ont prêté attention à la visite du président équatorien. Aucune chaîne de télévision ni radio nationale n’a repris le message qu’il souhaitait adresser aux populations européennes : ne faites pas la folie de vous plier aux injonctions des banques, regardez comment l’austérité qu’elles vous infligent aujourd’hui a failli ruiner notre pays par le passé, et comment nous nous en sommes relevés en faisant tout le contraire.

Dans ce film, Pierre Carles et son équipe poursuivent leur critique radicale des médias. Ils se proposent à présent d’explorer la question du traitement de l’hérésie équatorienne dans la presse française. Il s’agira bien sûr de confronter la chefferie éditoriale à ses choix idéologiques, et de comprendre par quel enchantement l’impasse borgne et insalubre du monétarisme européen se présente à elle comme un horizon indépassable. L’alternative qui se joue là-bas est-elle un simple mirage ou alors un modèle susceptible d’allumer quelques flammèches sur notre horizon ?

GLASGOW CONTRE GLASGOW
Film photographique de Julien Brygo- 23mn - Ce film est l’adaptation de l’enquête "Vivre riche dans une ville de pauvres", publiée dans Le Monde diplomatique de juillet 2010.

« En août 2008, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié une enquête
révélant que la différence d’espérance de vie entre un enfant né dans un quartier riche de Glasgow – au sud et à l’ouest – et un autre mis au monde dans
un quartier pauvre de la même ville – à l’est – atteignait vingt-huit ans », écrivions- nous en 2010 dans « Vivre riche dans une ville de pauvres », une enquête inspirée par cette effrayante statistique.
Le rapport de l’OMS aurait pu provoquer un séisme social ; il n’a suscité qu’un
soupir las et un clapotis de bonnes intentions philanthropiques. Quatre ans plus tard, le constat s’est encore assombri. Les inégalités ont explosé au Royaume-Uni avec l’application méthodique du plus grand plan d’austérité d’Europe, d’un montant de 110 milliards d’euros. Un plan acclamé par les
éditorialistes européens sous l’intitulé de « miracle anglais ». Le premier ministre David Cameron prône désormais l’« amincissement de l’Etat » non plus
comme un mécanisme exceptionnel mais comme un mode de gouvernance « permanent » (discours à la mairie de Londres, 18 novembre 2013).
Le Monde Diplomatique