Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LETTRE OUVERTE AUX LECTEURS FIDÈLES DE LA GAZETTE !
Votre regard a dû souvent glisser sur le petit bonhomme penché sur un enfant : Le logo, symbole de l’association UN POUR UN qui fête ses 20 ANS cette année ! UN POUR UN : C’est un adulte qui va aider un enfant « primo-arri- vant»(C.P.C.E.1),quelquesheures par semaine, durant l’anné...

Samedi 16 décembre au soir, la terre tremblera de peur... Les gargouilles, coutumières de l’événement sortiront de leur torpeur.
 Sous la chaleur horrifique d’un mois d’août pas comme les autres, après une longue nuit de transe et tandis que la Lune frôlait Régulus Alpha Léonis pour réaliser une éclipse solaire des plus inquiétante, le Dr F., alors qu’il voulait trouver la paix intérieure et se réconcilier avec ses ...

Les Lumières dans la ville
Ce projet, initié par l’association 100 pour 1, Christophe Lebon des Ateliers du court-métrage, le Collectif Inouï, Cinambule et Utopia suit son cours. L’idée du projet est d’écrire et réaliser un court-métrage muet en une journée, avec 6 jeunes contacté par l’association 100 pour 1 et six ...

Aux enseignantes et enseignants de tous degrés.
   Dans le cadre du dispositif Collège et Cinéma, le mercredi 18 octobre sera la journée de prévisionnement des films. Cette journée, destinée prioritairement aux enseignants du dispositif, sera, cette année, ouverte à toutes et tous.Ainsi, ce mercredi vous pourrez voir à 9h00 l’Île de Black Mòr,...

Discrètement, la Région PACA met fin aux formations aux premiers savoirs des plus démunis.
En septembre seront célébrées partout en France les journées de lutte contre l’illettrisme ; occasion pour les acteurs de la formation et de l’insertion de mobiliser et de rappeler l’importance de ce phénomène persistant, véritablefléau pour le développement humain et économique de notre société...

LES NOUVELLES AVENTURES DE FERDA LA FOURMI

Programme de trois films de Hermina TYRLOVA - film d'animation Tchécoslovaquie 1977 43mn - Scénario de Jindrich Vodicka, adapté des livres illustrés d'Ondrej Sekora. Pour les enfants à partir de 3 ans.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LES NOUVELLES AVENTURES DE FERDA LA FOURMIAprès un premier programme qui a rencontré un joli succès, saluons le retour sur nos écrans de l'irrésistible Ferda. Fourmi bricoleuse et créative, débordante d'imagination et d'esprit d'initiative, elle n'aime rien tant, au cours de ses expéditions, que rendre service à tous les petits animaux qu'elle croise sur son chemin. Et ils sont nombreux : coccinelles, bourdons, sauterelles, poissons, têtards... on en oublie sûrement, qu'ils nous pardonnent !
Équipée de sa trousse à outils, elle est polyvalente, aucun chantier ne l'effaie : elle peut bâtir une maison, fabriquer un carrosse ou une trotinette à partir de tous les matériaux qui lui tombent sous la main. C'est une adepte de la récupération et de la transformation, une adversaire résolue du gaspillage, une fourmi durable... comme on ne disait pas encore quand elle était en activité !

Ferda est résolument positive et optimiste, créant autour d'elle un univers joyeux qui invite à savourer tous les petits bonheurs du quotidien. Notre fourmi emballera les tout petits avec ses aventures qui ont le bon goût d'être sans paroles. Zéro tracas, zéro bla bla, c'est Ferda !

Les aventures de Ferda au cinéma sont l'œuvre de Hermina Tyrlova (1900 - 1993), toute première femme réalisatrice de l'animation tchèque. Voici ce qu'elle disait de son travail : « Mon objectif est de faire revivre les objets : des jouets, des marionnettes ou des objets quelconques qui entourent les enfants. Je pense que les enfants ressentent le besoin de beauté, du sentiment et surtout de la joie. Et c'est ce que j'essaie de leur procurer par l'intermédiaire de mes films. J'ai la conscience tranquille de n'avoir jamais blessé l'âme d'un enfant par ce que j'ai créé... »