LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Rendez-vous des Amis de l’Huma : REVENONS AUX REVENANTS
Pasolini, Mandela et Bollène, rien à voir ? Si, les trois films qui ont ces mots dans leurs titres ont quelque chose à voir : le retour.   Les trois films valent avant tout par leur beauté, leur force. Se torno (Si je reviens), Ernest Pignon Ernest et la figure de Pasolini. Er...

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994 une histoire de militantisme culturel et politique
Un livre de Michaël Bourgatte aux éditions Warm   « France, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec pe...

En Avignon, 7 jeunes réfugiés par jour demandent à être mis à l’abris.
La protection des mineurs résidant sur le sol français est un droit constitutionnel. Néanmoins, le Conseil Départemental du Vaucluse, depuis des mois, s’acharne à faire fi des règles de base de la protection de l’enfance. Par souci de maîtrise budgétaire…  Le Collectif de soutien aux mineurs...

le Grand Pavois Main Basse sur Baladar
Mercredi  11 juillet  à 11h Utopia Manutention La compagnie le Projecteur H qui joue au Théâtre le Grand Pavois Main Basse sur Baladar, d’après un texte de Jacques Prévert, invite le MRAP, Amnesty International, 100 pour 1 et RESF pour débattre de thèmes présents dans le spectacle - le ...

Et le Collectif 123 Soleil est né !
L’association 100 pour 1, Le cinéma Utopia et les Ateliers du court-métrage fêtent bientôt les un an d’une aventure qui aura permis de produire pas moins de 6 films. Six courts-métrages réalisés à chaque fois avec un groupe de 15 personnes en une journée, groupe qui est toujours const...

La séance du jeudi 15 juin à 20h aura lieu en présence de François Warlop, agronome au Groupe de recherche en Agriculture Biologique et de Cédric Isern, maraîcher bio à Velleron et formé à la permaculture.

L'ÉVEIL DE LA PERMACULTURE

Adrien BELLAY - documentaire France 2017 1h22mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

L'ÉVEIL DE LA PERMACULTUREChacun d’entre nous fait partie de la solution, tout le monde peut-être acteur du changement. Polluée, réchauffée, surpeuplée, malmenée, notre planète – et tout ce qu’il y a dessus – ne va pas fort. Et fibre écolo ou pas, ils sont de plus en plus nombreux à agir pour faire en sorte qu’elle se porte mieux. C’est ainsi que se développe de nouvelles manières de vivre, de faire, de consommer, de produire, de cultiver. Et on en arrive tout naturellement à la permaculture.

La permaculture, c’est une agriculture qui tente de suivre au mieux les phénomènes naturels afin de maintenir et de respecter les équilibres entre les différentes composantes de l’écosystème Terre. L’humain est une de ces composantes. Hier marginale, elle intéresse aujourd’hui, par ses performances et ses bienfaits, de plus en plus de monde, et d’abord des agriculteurs qui se convertissent à sa pratique. Le CNRS y voit une possible alternative à l’agriculture intensive, grande consommatrice d’engrais chimiques et de pesticides. Plus globalement, la permaculture est pour ses initiateurs une solution concrète à l’effondrement des sociétés humaines.

À travers de nombreux témoignages, de superbes images, des animations, ce film nous permet de découvrir la permaculture dans sa globalité, de comprendre ce que c’est, ce qu’elle propose. C’est un film plein d’enseignements et de dynamisme qui donne juste envie de passer à l’action. Le réalisateur est clair : la permaculture est plus qu’un modèle, elle nous permet de changer notre regard sur le monde et notre quotidien.

« J’ai eu le désir de parcourir tout le pays, de rencontrer tant de gens, permaculteurs, initiés et apprentis pour faire un film qui questionnerait notre relation à la terre et aux hommes. Ces personnes que j’ai filmé, jour après jour, inventent et expérimentent des alternatives de vie. Sans forcément se connaître, ils cultivent des pratiques et des philosophies qui s’enrichissent les unes au contact des autres. Avec ce film, je montre que chaque personne fait partie de la solution et que tout le monde peut être acteur du changement. Ce film est une tentative de révéler des alternatives concrètes qui donnent à voir une autre perception de la réalité. Comme la permaculture, l’idée n’est pas de lutter contre, mais pour le monde ! » Adrien Bellay