LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LES LUMIÈRES DE LA VILLE, DES NOUVELLES DU PROJET.
Les Lumières de la ville, c’est ce projet qui nous tient à coeur, celui que nous développons patiemment avec la dévouée Marie-Hélène de 100 pour 1 et le non-moins dévoué Christophe pour l’aspect technique. Sans oublier nos complices de Cinambule et du Collectif Inouï. C’est donc la création d’une «&...

Séances bébé
   Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son po...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
   Projections de films français avec sous-titres spéciaux pour les malentendants Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux appara...

Ils viennent découvrir des films
Que nous les appellions migrants, immigrés, réfugiés… Qu’ils soient partis de chez eux pour des raisons économiques, de famine ou de guerre, raisons religieuses, orientation sexuelle… Ils ont fui l’âme abimée, espérant trouver un endroit où la vie serait possible. Ils sont jeunes et viennent de temp...

PÉTITION POUR QUE BEN RESTE EN FRANCE
Ben jeune ivoirien qui était hébergé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dans un hôtel à Avignon a reçu jeudi 19 octobre une Obligation de Quitter le Territoire Français et l’ASE a demandé une levée de placement. Ben peut donc se retrouver à la rue. Ben Diakite est né le 24/03/2000, il a un certifi...

La séance du jeudi 15 juin à 20h aura lieu en présence de François Warlop, agronome au Groupe de recherche en Agriculture Biologique et de Cédric Isern, maraîcher bio à Velleron et formé à la permaculture.

L'ÉVEIL DE LA PERMACULTURE

Adrien BELLAY - documentaire France 2017 1h22mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

L'ÉVEIL DE LA PERMACULTUREChacun d’entre nous fait partie de la solution, tout le monde peut-être acteur du changement. Polluée, réchauffée, surpeuplée, malmenée, notre planète – et tout ce qu’il y a dessus – ne va pas fort. Et fibre écolo ou pas, ils sont de plus en plus nombreux à agir pour faire en sorte qu’elle se porte mieux. C’est ainsi que se développe de nouvelles manières de vivre, de faire, de consommer, de produire, de cultiver. Et on en arrive tout naturellement à la permaculture.

La permaculture, c’est une agriculture qui tente de suivre au mieux les phénomènes naturels afin de maintenir et de respecter les équilibres entre les différentes composantes de l’écosystème Terre. L’humain est une de ces composantes. Hier marginale, elle intéresse aujourd’hui, par ses performances et ses bienfaits, de plus en plus de monde, et d’abord des agriculteurs qui se convertissent à sa pratique. Le CNRS y voit une possible alternative à l’agriculture intensive, grande consommatrice d’engrais chimiques et de pesticides. Plus globalement, la permaculture est pour ses initiateurs une solution concrète à l’effondrement des sociétés humaines.

À travers de nombreux témoignages, de superbes images, des animations, ce film nous permet de découvrir la permaculture dans sa globalité, de comprendre ce que c’est, ce qu’elle propose. C’est un film plein d’enseignements et de dynamisme qui donne juste envie de passer à l’action. Le réalisateur est clair : la permaculture est plus qu’un modèle, elle nous permet de changer notre regard sur le monde et notre quotidien.

« J’ai eu le désir de parcourir tout le pays, de rencontrer tant de gens, permaculteurs, initiés et apprentis pour faire un film qui questionnerait notre relation à la terre et aux hommes. Ces personnes que j’ai filmé, jour après jour, inventent et expérimentent des alternatives de vie. Sans forcément se connaître, ils cultivent des pratiques et des philosophies qui s’enrichissent les unes au contact des autres. Avec ce film, je montre que chaque personne fait partie de la solution et que tout le monde peut être acteur du changement. Ce film est une tentative de révéler des alternatives concrètes qui donnent à voir une autre perception de la réalité. Comme la permaculture, l’idée n’est pas de lutter contre, mais pour le monde ! » Adrien Bellay