LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LES LUMIÈRES DE LA VILLE, DES NOUVELLES DU PROJET.
Les Lumières de la ville, c’est ce projet qui nous tient à coeur, celui que nous développons patiemment avec la dévouée Marie-Hélène de 100 pour 1 et le non-moins dévoué Christophe pour l’aspect technique. Sans oublier nos complices de Cinambule et du Collectif Inouï. C’est donc la création d’une «&...

Séances bébé
   Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son po...

SÉANCES POUR LES MALENTENDANTS
   Projections de films français avec sous-titres spéciaux pour les malentendants Les séances estampillées du symbole (oreille barrée) dans les grilles horaires indiquent des projections de films français accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à des sous-titres spéciaux appara...

Ils viennent découvrir des films
Que nous les appellions migrants, immigrés, réfugiés… Qu’ils soient partis de chez eux pour des raisons économiques, de famine ou de guerre, raisons religieuses, orientation sexuelle… Ils ont fui l’âme abimée, espérant trouver un endroit où la vie serait possible. Ils sont jeunes et viennent de temp...

PÉTITION POUR QUE BEN RESTE EN FRANCE
Ben jeune ivoirien qui était hébergé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dans un hôtel à Avignon a reçu jeudi 19 octobre une Obligation de Quitter le Territoire Français et l’ASE a demandé une levée de placement. Ben peut donc se retrouver à la rue. Ben Diakite est né le 24/03/2000, il a un certifi...

MULHOLLAND DRIVE

Écrit et réalisé par David LYNCH - USA 2001 2h26mn VOSTF - avec Justin Theroux, Naomi Watts, Laura Elena Harring, Ann Miller, Dan Hedaya, Robert Forster... PRIX DE LA MISE EN SCÈNE FESTIVAL DE CANNES 2001.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

MULHOLLAND DRIVEBienvenue sur Mulholland Drive et ses lacets d’asphaltes où de rutilantes américaines tracent vers la cité des anges. Le trajet incontournable pour accéder au sommet d’Hollywood, paradis pour certains, enfer pour d’autres. Le Mulholland Drive de Lynch, c'est la route du destin, qui y court à tout moment le risque de quitter sa trajectoire, comme un bolide devenu incontrôlable qui finit immanquablement dans le décor, ou mieux, encastré dans une limousine.

Ça commence comme ça, par un choc violent sur le béton brûlant de l'avenue : une brune aussi belle que ténébreuse est éjectée d’une voiture. Elle court, elle semble fuir, terrorisée. Traquée peut-être, sans doute… Déjà, on sent bien que c'est l'imprévu, le hasard, l'étrange qui mènent la danse. Paniquée, Rita (c’est le prénom qu’elle se donne…) se réfugie dans la première maison qu’elle trouve, celle où justement Betty vient d’arriver. Betty est une blondinette pimpante et pleine d’espoir, fraîchement débarquée à Hollywood et bien décidée à y faire son trou. Point de départ donc : la rencontre de ces deux femmes que tout semble séparer… du moins, dans ce monde-ci…

Une fois encore, le maître Lynch va quitter l’itinéraire initial pour nous guider sur son chemin chaotique où l’on finira par se perdre avec jubilation. D'entrée de jeu, la trame temporelle est passablement perturbée. Et ce n’est que le début… Tout se complique et s’obscurcit quand les deux nanas pénètrent dans la grande ménagerie hollywoodienne… Film sur le cinéma, sur sa folie, sur ses travers, sur son cauchemar, film sur l’image, l’imaginaire, l’imagerie liée à Hollywood, Mulholland Drive confirme une fois de plus que Lynch est un extraordinaire magicien, un explorateur hors pair de l'imaginaire. Il brouille tous nos repères sensitifs, toutes nos marques temporelles et nous, pauvres pantins, complètement paumés, on est aux anges, prêt pour repartir une deuxième, une troisième fois, sur l’asphalte chaotique de Mulholland Dr.