Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Ils viennent découvrir des films
Que nous les appellions migrants, immigrés, réfugiés… Qu’ils soient partis de chez eux pour des raisons économiques, de famine ou de guerre, raisons religieuses, orientation sexuelle… Ils ont fui l’âme abimée, espérant trouver un endroit où la vie serait possible. Ils sont jeunes et viennent de temp...

PÉTITION POUR QUE BEN RESTE EN FRANCE
Ben jeune ivoirien qui était hébergé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dans un hôtel à Avignon a reçu jeudi 19 octobre une Obligation de Quitter le Territoire Français et l’ASE a demandé une levée de placement. Ben peut donc se retrouver à la rue. Ben Diakite est né le 24/03/2000, il a un certifi...

LES LUMIÈRES DANS LA VILLE SUIT SON COURS(-MÉTRAGES) !
Pour reprendre un peu l’historique, Les Lumières de la ville, le projet initié par l’association 100 pour 1, Les Ateliers du court-métrage, le Collectif Inouï, Cinambule et Utopia suit son cours… L’idée du projet est de créer des filmsen une journée avec 6 jeunes contactés par l’association 10...

Solidarité avec Jean-Jacques Rue, collègue d’Utopia Saint-Ouen l’Aumône et ci-devant chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, et son camarade poète et cinéaste franco-grec Yannis Youlountas.
Jean-Jacques Rue, c’est une figure d’Utopia : un nounours punk qui s’active dans les salles de Saint- Ouen l’Aumône. Chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, vous l’avez peutêtre croisé à La Manutention en compagnie de Siné ou récemment avec Raoul Peck lors de l’avantpremière du film Le Jeune Karl Ma...

BNP-Paribas attaque en justice une militante d’Attac pour avoir dénoncé son évasion fiscale.
Une militante d’Attac devant la justice. Son tort ? avoir dénoncé l’évasion fiscale de BNP. Nicole Briend, militante d’Attac, est convoquée au tribunal de Carpentras le 6 février pour vol en réunion et refus de donner ses empreintes ADN. Elle a participé, avec une dizaine de personnes d’Attac, ...

LE PRIVÉ

(THE LONG GOODBYE) Robert ALTMAN - USA 1973 1h52mn VOSTF - avec Elliot Gould, Nina Van Pallandt, Sterling Hayden, Mark Rydell, Arnold Schwarzenegger en slip jaune... Scénario de Leigh Brackett, d'après le roman de Raymond Chandler.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE PRIVÉAdapté du roman homonyme de Raymond Chandler (son avant-dernier) par la grande Leigh Brackett, celle-là même qui avait signé le scénario du Grand Sommeil de Howard Hawks, The Long goodbye est un régal seventies, une variation audacieuse et volontiers iconoclaste, très marquée par la contre-culture américaine de l'époque, sur les thèmes et les figures imposées du film noir, et plus précisément du film de détective privé, de « private eye ». Le Philip Marlowe post hippie campé par Elliot Gould restera dans les annales, cousin déglingué de celui immortalisé par Humphrey Bogart : anti-héros intégral, dépassé par les événements et par son temps, esclave consentant des exigences de son chat !
N'en déplaise aux puristes qui ont crié à la trahison, Altman et Leigh Brackett ont trouvé une traduction libre, moderne, mais au bout du compte très fidèle, du pessimisme assez radical de l'univers de Raymond Chandler : le film est noir, désenchanté, la violence y est rare mais impressionnante. Et on ne peut qu'être épaté par l'élégance, la fluidité de la mise en scène et la qualité de l'interprétation (génial Sterling Hayden !).

L'intrigue est complexe à souhait, pleine de situations équivoques et de personnages retors… En pleine nuit, Terry Lennox demande à son ami Philip Marlowe de le conduire de toute urgence au Mexique. Pas d'explications mais Marlowe accepte : les amis sont là pour ne pas poser de questions.
A son retour, la police l'attend. La femme de Lennox, Sylvia, a été retrouvée assassinée et Marlowe est soupçonné de complicité. Il est relâché lorsqu'on apprend que Terry s'est suicidé au Mexique, après avoir laissé une confession écrite. C'est plus que bizarre et ça s'obscurcit de plus belle quand le privé est engagé par la blonde et bourge Eileen Wade pour retrouver son mari, un écrivain alcoolique…