Loading
LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Ils viennent découvrir des films
Que nous les appellions migrants, immigrés, réfugiés… Qu’ils soient partis de chez eux pour des raisons économiques, de famine ou de guerre, raisons religieuses, orientation sexuelle… Ils ont fui l’âme abimée, espérant trouver un endroit où la vie serait possible. Ils sont jeunes et viennent de temp...

PÉTITION POUR QUE BEN RESTE EN FRANCE
Ben jeune ivoirien qui était hébergé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dans un hôtel à Avignon a reçu jeudi 19 octobre une Obligation de Quitter le Territoire Français et l’ASE a demandé une levée de placement. Ben peut donc se retrouver à la rue. Ben Diakite est né le 24/03/2000, il a un certifi...

LES LUMIÈRES DANS LA VILLE SUIT SON COURS(-MÉTRAGES) !
Pour reprendre un peu l’historique, Les Lumières de la ville, le projet initié par l’association 100 pour 1, Les Ateliers du court-métrage, le Collectif Inouï, Cinambule et Utopia suit son cours… L’idée du projet est de créer des filmsen une journée avec 6 jeunes contactés par l’association 10...

Solidarité avec Jean-Jacques Rue, collègue d’Utopia Saint-Ouen l’Aumône et ci-devant chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, et son camarade poète et cinéaste franco-grec Yannis Youlountas.
Jean-Jacques Rue, c’est une figure d’Utopia : un nounours punk qui s’active dans les salles de Saint-Ouen l’Aumône. Chroniqueur cinéma à Siné Mensuel, vous l’avez peut-être croisé à La Manutention en compagnie de Siné ou récemment avec Raoul Peck lors de l’avantpremière du film Le Jeune Karl Ma...

BNP-Paribas attaque en justice une militante d’Attac pour avoir dénoncé son évasion fiscale.
Une militante d’Attac devant la justice. Son tort ? avoir dénoncé l’évasion fiscale de BNP. Nicole Briend, militante d’Attac, est convoquée au tribunal de Carpentras le 6 février pour vol en réunion et refus de donner ses empreintes ADN. Elle a participé, avec une dizaine de personnes d’Attac, ...

En collaboration avec Le Point de Capiton. La séance du samedi 14 octobre à 10h30 sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur Baudouin Koenig, Simone Molina et des membres du Point de Capiton.

OEDIPE EN CHINE

Baudouin KOENIG - documentaire France 2007 52mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

OEDIPE EN CHINEAujourd’hui, un siècle après l’invention de la psychanalyse à Vienne, des Chinois se passionnent pour cette discipline occidentale. Depuis une dizaine d’années, elle est pratiquée à l’Université, à l’hôpital, dans des centres privés. Dans les années 80, un jeune universitaire chinois Huo Datong arrive en France. Il veut rencontrer Jacques Lacan et lui amener ses rêves, mais Lacan est mort depuis quatre ans. Il commence alors son analyse avec Michel Guibal. C’est la rencontre entre celui qui porte le savoir millénaire de la Chine et le psychanalyste et érudit qu’était Michel Guibal. En l’an 2000, le professeur chinois demandera à Michel de venir faire un séminaire et introduire la psychanalyse et l’enseignement de Lacan à l’université de Chengdu.

« Le Point de Capiton poursuit donc son partenariat avec le cinéma Utopia. Autour d’un cycle qui pourrait être intitulé : « qu’est-ce que le travail » ? On entend souvent le mot travail du côté de la force du travail salarié, et sur le plan sociétal le terme souffrance au travail est à interroger. Il s’est constitué dans le cadre du Point de Capiton un groupe de travail autour de ce thème ! On parle du travail de l’accouchement, où douleur et création se rejoignent. Les psychanalystes et les soignants savent le travail psychique qu’il leur faut déployer auprès et avec les personnes en souffrance, Freud parle du travail du rêve, du travail du deuil, du travail de la culture… Alors, pourquoi commencer ce cycle par des films sur la Chine – OEdipe en Chine, et plus tard À l’ouest des rails ? S’interroger dans l’écart entre l’ici et l’ailleurs est l’un des axes de travail du Point de Capiton depuis 1989 : faire jouer les transversalités, ne pas accepter l’entre-soi qui dessèche la pensée, ouvrir le champ…

« Notre ami psychanalyste, Michel Guibal, décédé en mars 2017, a introduit
la psychanalyse en Chine en 2000 avec Huo Datong. Nous souhaitions lui rendre hommage par ce premier film OEdipe en Chine qui témoigne de son approche humaine pour les plus faibles en Chine. À sa suite, je tente de transmettre depuis 2016 les conditions d’une pratique d’écoute psychanalytique avec des thérapeutes d’un hôpital chinois et le Point de Capiton est concerné par des échanges à venir. « OEdipe en Chine pose une question essentielle au-delà de la psychanalyse : comment transmettre nos pratiques cliniques et citoyennes en restant ouvert au monde qui les accueille, et sans les trahir ? »
Simone Molina, Présidente du Point de Capiton.

Ce premier film d’introduction à la psychanalyse en Chine sera suivi en novembre et décembre du long film de Wang Bing en 3 parties, À l’ouest des rails, qui aborde le travail et ses effets dans la société chinoise.
Outre ces projections et ces débats, nous envisageons des rencontres avec des auteurs, dont Pascale Hassoun, pour son livre Un dragon sur le divan aux éditions Eres.