LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Rendez-vous des Amis de l’Huma : REVENONS AUX REVENANTS
Pasolini, Mandela et Bollène, rien à voir ? Si, les trois films qui ont ces mots dans leurs titres ont quelque chose à voir : le retour.   Les trois films valent avant tout par leur beauté, leur force. Se torno (Si je reviens), Ernest Pignon Ernest et la figure de Pasolini. Er...

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994 une histoire de militantisme culturel et politique
Un livre de Michaël Bourgatte aux éditions Warm   « France, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec pe...

En Avignon, 7 jeunes réfugiés par jour demandent à être mis à l’abris.
La protection des mineurs résidant sur le sol français est un droit constitutionnel. Néanmoins, le Conseil Départemental du Vaucluse, depuis des mois, s’acharne à faire fi des règles de base de la protection de l’enfance. Par souci de maîtrise budgétaire…  Le Collectif de soutien aux mineurs...

le Grand Pavois Main Basse sur Baladar
Mercredi  11 juillet  à 11h Utopia Manutention La compagnie le Projecteur H qui joue au Théâtre le Grand Pavois Main Basse sur Baladar, d’après un texte de Jacques Prévert, invite le MRAP, Amnesty International, 100 pour 1 et RESF pour débattre de thèmes présents dans le spectacle - le ...

Et le Collectif 123 Soleil est né !
L’association 100 pour 1, Le cinéma Utopia et les Ateliers du court-métrage fêtent bientôt les un an d’une aventure qui aura permis de produire pas moins de 6 films. Six courts-métrages réalisés à chaque fois avec un groupe de 15 personnes en une journée, groupe qui est toujours const...

En collaboration avec Le Point de Capiton. La séance du samedi 14 octobre à 10h30 sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur Baudouin Koenig, Simone Molina et des membres du Point de Capiton.

OEDIPE EN CHINE

Baudouin KOENIG - documentaire France 2007 52mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

OEDIPE EN CHINEAujourd’hui, un siècle après l’invention de la psychanalyse à Vienne, des Chinois se passionnent pour cette discipline occidentale. Depuis une dizaine d’années, elle est pratiquée à l’Université, à l’hôpital, dans des centres privés. Dans les années 80, un jeune universitaire chinois Huo Datong arrive en France. Il veut rencontrer Jacques Lacan et lui amener ses rêves, mais Lacan est mort depuis quatre ans. Il commence alors son analyse avec Michel Guibal. C’est la rencontre entre celui qui porte le savoir millénaire de la Chine et le psychanalyste et érudit qu’était Michel Guibal. En l’an 2000, le professeur chinois demandera à Michel de venir faire un séminaire et introduire la psychanalyse et l’enseignement de Lacan à l’université de Chengdu.

« Le Point de Capiton poursuit donc son partenariat avec le cinéma Utopia. Autour d’un cycle qui pourrait être intitulé : « qu’est-ce que le travail » ? On entend souvent le mot travail du côté de la force du travail salarié, et sur le plan sociétal le terme souffrance au travail est à interroger. Il s’est constitué dans le cadre du Point de Capiton un groupe de travail autour de ce thème ! On parle du travail de l’accouchement, où douleur et création se rejoignent. Les psychanalystes et les soignants savent le travail psychique qu’il leur faut déployer auprès et avec les personnes en souffrance, Freud parle du travail du rêve, du travail du deuil, du travail de la culture… Alors, pourquoi commencer ce cycle par des films sur la Chine – OEdipe en Chine, et plus tard À l’ouest des rails ? S’interroger dans l’écart entre l’ici et l’ailleurs est l’un des axes de travail du Point de Capiton depuis 1989 : faire jouer les transversalités, ne pas accepter l’entre-soi qui dessèche la pensée, ouvrir le champ…

« Notre ami psychanalyste, Michel Guibal, décédé en mars 2017, a introduit
la psychanalyse en Chine en 2000 avec Huo Datong. Nous souhaitions lui rendre hommage par ce premier film OEdipe en Chine qui témoigne de son approche humaine pour les plus faibles en Chine. À sa suite, je tente de transmettre depuis 2016 les conditions d’une pratique d’écoute psychanalytique avec des thérapeutes d’un hôpital chinois et le Point de Capiton est concerné par des échanges à venir. « OEdipe en Chine pose une question essentielle au-delà de la psychanalyse : comment transmettre nos pratiques cliniques et citoyennes en restant ouvert au monde qui les accueille, et sans les trahir ? »
Simone Molina, Présidente du Point de Capiton.

Ce premier film d’introduction à la psychanalyse en Chine sera suivi en novembre et décembre du long film de Wang Bing en 3 parties, À l’ouest des rails, qui aborde le travail et ses effets dans la société chinoise.
Outre ces projections et ces débats, nous envisageons des rencontres avec des auteurs, dont Pascale Hassoun, pour son livre Un dragon sur le divan aux éditions Eres.