LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Rendez-vous des Amis de l’Huma : REVENONS AUX REVENANTS
Pasolini, Mandela et Bollène, rien à voir ? Si, les trois films qui ont ces mots dans leurs titres ont quelque chose à voir : le retour.   Les trois films valent avant tout par leur beauté, leur force. Se torno (Si je reviens), Ernest Pignon Ernest et la figure de Pasolini. Er...

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994 une histoire de militantisme culturel et politique
Un livre de Michaël Bourgatte aux éditions Warm   « France, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec pe...

En Avignon, 7 jeunes réfugiés par jour demandent à être mis à l’abris.
La protection des mineurs résidant sur le sol français est un droit constitutionnel. Néanmoins, le Conseil Départemental du Vaucluse, depuis des mois, s’acharne à faire fi des règles de base de la protection de l’enfance. Par souci de maîtrise budgétaire…  Le Collectif de soutien aux mineurs...

le Grand Pavois Main Basse sur Baladar
Mercredi  11 juillet  à 11h Utopia Manutention La compagnie le Projecteur H qui joue au Théâtre le Grand Pavois Main Basse sur Baladar, d’après un texte de Jacques Prévert, invite le MRAP, Amnesty International, 100 pour 1 et RESF pour débattre de thèmes présents dans le spectacle - le ...

Et le Collectif 123 Soleil est né !
L’association 100 pour 1, Le cinéma Utopia et les Ateliers du court-métrage fêtent bientôt les un an d’une aventure qui aura permis de produire pas moins de 6 films. Six courts-métrages réalisés à chaque fois avec un groupe de 15 personnes en une journée, groupe qui est toujours const...

MARYLINE

Écrit et réalisé par Guillaume GALLIENNE - France 2017 1h47mn - avec Adeline D'Hermy, Xavier Beauvois, Vanessa Paradis, Alice Pol, Eric Ruf, Lars Edinger, Pascale Arbillot...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

MARYLINEAprès le triomphe de Guillaume et les garçons, à table, coup d'essai en forme de coup de maître, dans lequel il était au four et au moulin, présent derrière et devant – deux fois plutôt qu'une ! – la caméra, faisant montre d'une volubilité à faire pâlir de jalousie le champion incontesté qu'était jusque là Fabrice Lucchini… Guillaume Gallienne a l'audace, l'intelligence, l'élégance de ne pas chercher à exploiter le filon et de changer résolument de registre. Refusant même de se donner un rôle, il rend dans Maryline un splendide hommage à une des choses qui lui tient de toute évidence le plus à cœur, lui le sociétaire fidèle de la Comédie Française : l'art de la comédie, le jeu d'acteur.
Et il le fait avant tout à travers le cadeau d'un rôle magnifique à une magnifique comédienne : Adeline d'Herny, lumineuse révélation pour les cinéphiles, moins pour les amateurs de théâtre puisque la jeune femme appartient elle aussi à la Comédie Française depuis cinq ans.

Maryline est le portrait, sur une période de 15 ans, d'une jeune actrice provinciale qui tente de percer. Fruit du témoignage d'une actrice bien réelle dont Guillaume Gallienne préfère taire le nom, le récit débute à la naissance des années 1980, quand la jeune femme fuit sa campagne natale et une vie familiale un peu lourde pour passer un premier casting, séquence d'ouverture impressionnante qui révèle en quelques secondes le talent fou d'Adeline d'Herny. Maryline est choisie pour le nouveau film d'un réalisateur culte au fort accent allemand qui s'avère être un monstre d'égotisme, qui la traite sadiquement et la chasse du tournage après qu'elle s'est rebellée…
La suite du film relatera le long cheminement de l'apprentie comédienne pour se reconstruire, retrouver foi en sa vocation, grâce à ceux qui lui tendront la main : un metteur en scène qui ne l'a pas oubliée (bouleversant Xavier Beauvois, révélant en miroir ses propres failles), une actrice vedette qui accepte de lui redonner confiance (troublante Vanessa Paradis)… Maryline est à la fois un film sur la dureté, la cruauté incroyable du monde du cinéma et sur la passion de jouer envers et contre tout : l'âge qui avance, l'alcoolisme qui frappe la jeune femme, la prédestination sociale (quand on sait que la jeune Adeline d'Hermy vient du bassin minier du Pas de Calais et a cru à une erreur quand elle fut appelée par la Comédie Française, cela prend tout son sens). Mais c'est aussi un film extrêmement touchant sur les gens bienveillants, sur les gens généreux qu'on finit toujours par rencontrer et qui changent le cours de notre existence.