LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LAISSEZ-PASSER LE PÈRE-NOËL !
LAISSEZ-PASSER LE PÈRE-NOËL !Vous êtes attendus nombreux le jeudi 20 décembre à 19h30 dans le jardin Urbain V. Nous décorerons notre sapin de Noël avec nos cartes de vœux pour le PASSAGE ! Une hotte accueillera les modestes cadeaux que chacun voudra y déposer et que nous nous offrirons… Pr...

TOUTES CES CHOSES QUE JE NE COMPRENDS PAS.
Il y a des choses que je ne comprends pas. Dans cette ville, il y a plein de choses que je ne comprends pas. Bon, d’accord, je donne un exemple. J’habite dans le quartier de la Bonneterie, qui a fait l’objet récemment d’une requalification, comme on dit dans le jargon technocratique, plutôt réu...

NOËL POUR LES ÉCOLES
Le mois de décembre approche à grand pas. Les cinémas Utopia vous proposent des films pour les petits et les plus grands pour des séances en matinée. Pensez à réserver auprès du cinéma en nous contactant au 0490826536.Vous trouverez ci-dessous une sélection de films.Si toutefois vous aviez d...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

UBU, ROI DU VERGER
@page { margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% }- Je peux vous poser une question ?- Oui, qu’est-ce que c’est ?- C’est une phrase interrogative, qu’onutilise pour tester les connaissances. Pour le coup, ce dialogue n’est pas extrait de la pièce Ubu Roi mais du film Y ...

MARYLINE

Écrit et réalisé par Guillaume GALLIENNE - France 2017 1h47mn - avec Adeline D'Hermy, Xavier Beauvois, Vanessa Paradis, Alice Pol, Eric Ruf, Lars Edinger, Pascale Arbillot...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

MARYLINEAprès le triomphe de Guillaume et les garçons, à table, coup d'essai en forme de coup de maître, dans lequel il était au four et au moulin, présent derrière et devant – deux fois plutôt qu'une ! – la caméra, faisant montre d'une volubilité à faire pâlir de jalousie le champion incontesté qu'était jusque là Fabrice Lucchini… Guillaume Gallienne a l'audace, l'intelligence, l'élégance de ne pas chercher à exploiter le filon et de changer résolument de registre. Refusant même de se donner un rôle, il rend dans Maryline un splendide hommage à une des choses qui lui tient de toute évidence le plus à cœur, lui le sociétaire fidèle de la Comédie Française : l'art de la comédie, le jeu d'acteur.
Et il le fait avant tout à travers le cadeau d'un rôle magnifique à une magnifique comédienne : Adeline d'Herny, lumineuse révélation pour les cinéphiles, moins pour les amateurs de théâtre puisque la jeune femme appartient elle aussi à la Comédie Française depuis cinq ans.

Maryline est le portrait, sur une période de 15 ans, d'une jeune actrice provinciale qui tente de percer. Fruit du témoignage d'une actrice bien réelle dont Guillaume Gallienne préfère taire le nom, le récit débute à la naissance des années 1980, quand la jeune femme fuit sa campagne natale et une vie familiale un peu lourde pour passer un premier casting, séquence d'ouverture impressionnante qui révèle en quelques secondes le talent fou d'Adeline d'Herny. Maryline est choisie pour le nouveau film d'un réalisateur culte au fort accent allemand qui s'avère être un monstre d'égotisme, qui la traite sadiquement et la chasse du tournage après qu'elle s'est rebellée…
La suite du film relatera le long cheminement de l'apprentie comédienne pour se reconstruire, retrouver foi en sa vocation, grâce à ceux qui lui tendront la main : un metteur en scène qui ne l'a pas oubliée (bouleversant Xavier Beauvois, révélant en miroir ses propres failles), une actrice vedette qui accepte de lui redonner confiance (troublante Vanessa Paradis)… Maryline est à la fois un film sur la dureté, la cruauté incroyable du monde du cinéma et sur la passion de jouer envers et contre tout : l'âge qui avance, l'alcoolisme qui frappe la jeune femme, la prédestination sociale (quand on sait que la jeune Adeline d'Hermy vient du bassin minier du Pas de Calais et a cru à une erreur quand elle fut appelée par la Comédie Française, cela prend tout son sens). Mais c'est aussi un film extrêmement touchant sur les gens bienveillants, sur les gens généreux qu'on finit toujours par rencontrer et qui changent le cours de notre existence.