LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Rendez-vous des Amis de l’Huma : REVENONS AUX REVENANTS
Pasolini, Mandela et Bollène, rien à voir ? Si, les trois films qui ont ces mots dans leurs titres ont quelque chose à voir : le retour.   Les trois films valent avant tout par leur beauté, leur force. Se torno (Si je reviens), Ernest Pignon Ernest et la figure de Pasolini. Er...

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994 une histoire de militantisme culturel et politique
Un livre de Michaël Bourgatte aux éditions Warm   « France, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec pe...

En Avignon, 7 jeunes réfugiés par jour demandent à être mis à l’abris.
La protection des mineurs résidant sur le sol français est un droit constitutionnel. Néanmoins, le Conseil Départemental du Vaucluse, depuis des mois, s’acharne à faire fi des règles de base de la protection de l’enfance. Par souci de maîtrise budgétaire…  Le Collectif de soutien aux mineurs...

le Grand Pavois Main Basse sur Baladar
Mercredi  11 juillet  à 11h Utopia Manutention La compagnie le Projecteur H qui joue au Théâtre le Grand Pavois Main Basse sur Baladar, d’après un texte de Jacques Prévert, invite le MRAP, Amnesty International, 100 pour 1 et RESF pour débattre de thèmes présents dans le spectacle - le ...

Et le Collectif 123 Soleil est né !
L’association 100 pour 1, Le cinéma Utopia et les Ateliers du court-métrage fêtent bientôt les un an d’une aventure qui aura permis de produire pas moins de 6 films. Six courts-métrages réalisés à chaque fois avec un groupe de 15 personnes en une journée, groupe qui est toujours const...

Dans le cadre du mois de l’Économie sociale et solidaire et en collaboration avec l’ Association SEVE84, la projection du jeudi 9 novembre à 18h15 aura lieu en présence des représentants de la Coopérative de finance solidaire La Nef, de la revue Sans Transition et d’Enercoop. Pour cette soirée, la SEVE84 vous propose un point d’échange Roue à taux avantageux dans le hall du cinéma. Séance supplémentaire le dimanche 12 novembre à 10h30.

IRRINTZINA, LE CRI DE LA GÉNÉRATION CLIMAT

Sandra Blondel et Pascal Hennequin - documentaire France 2017 1h42mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

IRRINTZINA, LE CRI DE LA GÉNÉRATION CLIMATFace au sentiment d’impuissance que provoque l’extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l’organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba. De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation. Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l’effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des milliers de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble, ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

« Ce tournage est à l’image du Tour Alternatiba : c’est le résultat d’un travail collectif. Au total, une vingtaine de personnes ont filmé avec nous dans toute la France. Nous avons tourné ce film de janvier 2015 à avril 2016 en total auto-financement car il ne rentrait pas dans les cases de financement conventionnel type CNC. Cependant, grâce à la solidarité et l’entraide et malgré parfois des moments de doute quand à notre capacité à mener à bien ce tournage difficile, nous avons réussi. Nous les avons filmé à vélo, en bateau, lors d’interminables réunions, lors de la COP21, lors d’actions non-violentes mais déterminées dans certains grands établissement bancaires, lors du sommet des pétroliers offshore qui veulent forer toujours plus profond. »

Depuis les années 1990, des systèmes d’échanges complémentaires sont mis en place dans le monde. En France, les monnaies locales sont reconnues par la loi et sont de véritables outils de la Transition économique sociale et environnementale en replaçant la monnaie au service de l’humain et de la nature.
La Roue, monnaie locale en circulation dans le Vaucluse et alentours depuis 2012 par l’association SEVE84, ne sert qu’aux échanges (de biens et services locaux) et échappe donc complètement aux marchés financiers et à la spéculation. Elle permet également de financer des projets locaux qui respectent l’humain et la nature.
La Nef, coopérative de finances solidaires, collecte de l’épargne auprès des particuliers et finance uniquement des projets écologiques, sociaux et solidaires. www.lanef.com
La revue Sans transition
, organise et participe à de nombreux événements sur les territoires, toujours en lien avec les transitions. www.sans-transition-magazine.info
Enercoop est un fournisseur français d’électricité d’origine renouvelable. www.enercoop.fr