LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LAISSEZ-PASSER LE PÈRE-NOËL !
LAISSEZ-PASSER LE PÈRE-NOËL !Vous êtes attendus nombreux le jeudi 20 décembre à 19h30 dans le jardin Urbain V. Nous décorerons notre sapin de Noël avec nos cartes de vœux pour le PASSAGE ! Une hotte accueillera les modestes cadeaux que chacun voudra y déposer et que nous nous offrirons… Pr...

TOUTES CES CHOSES QUE JE NE COMPRENDS PAS.
Il y a des choses que je ne comprends pas. Dans cette ville, il y a plein de choses que je ne comprends pas. Bon, d’accord, je donne un exemple. J’habite dans le quartier de la Bonneterie, qui a fait l’objet récemment d’une requalification, comme on dit dans le jargon technocratique, plutôt réu...

NOËL POUR LES ÉCOLES
Le mois de décembre approche à grand pas. Les cinémas Utopia vous proposent des films pour les petits et les plus grands pour des séances en matinée. Pensez à réserver auprès du cinéma en nous contactant au 0490826536.Vous trouverez ci-dessous une sélection de films.Si toutefois vous aviez d...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

UBU, ROI DU VERGER
@page { margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% }- Je peux vous poser une question ?- Oui, qu’est-ce que c’est ?- C’est une phrase interrogative, qu’onutilise pour tester les connaissances. Pour le coup, ce dialogue n’est pas extrait de la pièce Ubu Roi mais du film Y ...

Une soirée avec le cinéaste Christian Philibert et Camille Martel, musicien et journaliste, auteur du livre Massilia Sound System : la façon de Marseille (Ed. Le mot et le reste, 2014). Deux films :
jeudi 16 novembre à 18h15 Afrik’Aïoli et à 20h30 Massilia Sound System, le film. Bien entendu le pastis sera offert entre les deux séances ! Vente des billets pour la soirée à partir du 6 novembre (8€ les deux films). Vous pourrez toujours acheter une place pour une séance le soir-même.

MASSILIA SOUND SYSTEM (le film)

Réalisé par Christian Philibert - documentaire France 2016 1h40mn - avec Blù, DJ Kayalik, Tatou, Papet J, Gari...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

MASSILIA SOUND SYSTEM (le film)Réaliser un film documentaire sur un groupe de musique n’est pas une première. Mais quand il est signé Christian Philibert et que ces musiciens sont ceux de Massilia Sound System, l’objet cinématographique devient un portrait collectif qui déborde largement du cadre des studios d’enregistrement, salles de concerts et autres anecdotes de tournée. Le talent de Massilia se résume en une phrase : chanter des textes identifiés à une culture régionale sur des rythmes venus d’un bout du monde avec lesquels ils n’ont en apparence rien en commun et faire ainsi la démonstration du contraire. C’est ainsi qu’est né le reggae occitan.

Des débuts en sound system dans les rues du Panier au concert anniversaire des trente ans au Dock-des-Suds, Massilia Sound System, le film feuillette un album lié à l’histoire récente de la deuxième ville de France. Une communion intergénérationnelle pour défendre une vision populaire, métissée et solidaire de la cité face à la fragmentation de la société, au repli communautaire, à la peur et au rejet de l’Autre.
Le réalisateur des Quatre saisons d’Espigoule réussit à entrer dans l’intime d’un collectif humain sans voyeurisme. Des confidences et des images d’archives, des coups de gueule et des moments d’émotion, principalement à l’évocation du regretté Lux B.

Sans financements institutionnels, le documentaire a été rendu possible grâce aux différentes sections de la Chourmo (l’équivalent d’un club de supporters du groupe) et aux contributions de centaines de donateurs via une plateforme participative. Aujourd’hui, il appartient à toutes celles et tous ceux qui, durant les trois dernières décennies, ont mis leur grain de oaï dans le bouillonnement politique, social et culturel d’une aventure qui n’est pas prête de se terminer.

(T. Dalicante, Zibeline)

Pour plus d’infos sur la Semaine provençale :
ieo84.com ou oustau-prouvencau.org