LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

À l’attention des enseignants : 9e édition de l’opération CINÉALLEMAND POUR LES JEUNES, en partenariat avec le Goethe-Institut.
 Trois films sont proposés, pour les élèves de primaire, collège et lycée. Plus d’informations au 04 90 82 65 36    D’ÉGAL À ÉGAL Pour les 9-13 ansMichi, 10 ans, vit dans un foyer pour enfants. Une lettre trouvée par hasard ayant appartenu à sa mère disparue lui permet de...

UNE CARTE UTOPIA ?
Oui, vous avez bien lu, je parle bien d’une carte de cinéma Utopia. Vous en rêviez, on s’en doute bien. Mais comme rien n’est vraiment gratuit ou illimité dans ce dur monde de l’exploitation cinématographique (ou même ailleurs, il me semble…) on vous donne une explication. Si cette carte que nous av...

VENIR À UTOPIA… C’EST PLUS FACILE QU’ALLER À MOSSOUL !
   Nous vous mettons ci-dessous, et après vérifications auprès des opérateurs, les tarifs et horaires des différents parkings. Si toutefois ces informations sont erronées, merci de nous le faire savoir que nous relancions nos limiers pour tirer cette affaire au clair. PARKING DE L’ÎLE PIOT, gratu...

Des nouvelles de Ben et Arouna.
Vous avez été nombreux à signer la pétition pour Ben, jeune ivoirien hébergé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dans un hôtel à Avignon suite à son Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) du 19 octobre. Contrairement à nos espoirs raisonnables, le tribunal administratif (TA) vient de c...

L’État poursuit Nicole Briend pendant que la BNP-Paribas poursuit ses pratiques d’évasion à grande échelle.
Souvenez-vous, dans une précédente gazette nous vous parlions de cette militante d’Attac, Nicole Briend. Elle est convoquée le 6 février au tribunal de Carpentras pour vol en réunion et refus de donner ses empreintes ADN après avoir participé, avec une dizaine de personnes d’Attac, à une&n...

UN ENFANT ATTEND

(A CHILD IS WAITING) John CASSAVETES - USA 1963 1h42 VOSTF - avec Burl Lancaster, Judy Garland, Gena Rowlands, Bruce Ritchey, Paul Stewart, Steven Hill... Scénario d'Abby Mann.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

UN ENFANT ATTENDC'est un film à part dans la filmographie de John Cassavetes. Un film de commande, dont il n'a pas pu maîtriser la réalisation, surveillée de très près, de trop près, par le producteur Stanley Kramer – lui-même réalisateur passablement académique de films à thèse – qui d'ailleurs en assura finalement le montage. Un enfant attend fut dans un premier temps renié par Cassavetes, qui malgré tout n'enleva pas son nom du générique et qui se montra moins sévère à la fin de sa carrière, trouvant le film pas si mal, mais beaucoup plus sentimental que s'il en avait gardé le contrôle de bout en bout.
En tant que spectateur, on est encore moins sévère que l'intraitable Cassavetes : on n'a pas trouvé le film sentimental, on l'a trouvé émouvant, voire bouleversant, abordant avec une sensibilité admirable le thème difficile de l'enfance handicapée mentale, et célébrant avant tout une valeur essentielle que le cinéaste a mise au centre de tous ses films : l'amour. Un enfant attend est incontestablement plus sage, plus classique que les chefs d'œuvre de Cassavetes que sont Une femme sous influence ou Opening night mais c'est quand même un film formidable, porté par deux grands acteurs : Burt Lancaster et Judy Garland, dont c'est le dernier rôle.

Ted Widdicombe confie son fils Reuben, qu'il considère comme retardé, à la charge de la clinique du Docteur Matthew Clark, qui accueille les enfants souffrant d'un handicap mental, dont les autistes et les trisomiques. Deux années passent sans que l'enfant fasse de progrès, il demeure rebelle et refuse de s'intégrer à toute vie de groupe.
Jean Hansen, une musicienne désabusée, est engagée dans la clinique pour des séances de musicothérapie. Elle s'attache bientôt à Reuben, et veut absolument, contre l'avis du docteur, rencontrer les parents, dont elle perçoit qu'ils ont sans doute, consciemment ou non, rejeté leur enfant…