LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

À l’attention des enseignants : 9e édition de l’opération CINÉALLEMAND POUR LES JEUNES, en partenariat avec le Goethe-Institut.
 Trois films sont proposés, pour les élèves de primaire, collège et lycée. Plus d’informations au 04 90 82 65 36    D’ÉGAL À ÉGAL Pour les 9-13 ansMichi, 10 ans, vit dans un foyer pour enfants. Une lettre trouvée par hasard ayant appartenu à sa mère disparue lui permet de...

UNE CARTE UTOPIA ?
Oui, vous avez bien lu, je parle bien d’une carte de cinéma Utopia. Vous en rêviez, on s’en doute bien. Mais comme rien n’est vraiment gratuit ou illimité dans ce dur monde de l’exploitation cinématographique (ou même ailleurs, il me semble…) on vous donne une explication. Si cette carte que nous av...

VENIR À UTOPIA… C’EST PLUS FACILE QU’ALLER À MOSSOUL !
   Nous vous mettons ci-dessous, et après vérifications auprès des opérateurs, les tarifs et horaires des différents parkings. Si toutefois ces informations sont erronées, merci de nous le faire savoir que nous relancions nos limiers pour tirer cette affaire au clair. PARKING DE L’ÎLE PIOT, gratu...

Des nouvelles de Ben et Arouna.
Vous avez été nombreux à signer la pétition pour Ben, jeune ivoirien hébergé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) dans un hôtel à Avignon suite à son Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) du 19 octobre. Contrairement à nos espoirs raisonnables, le tribunal administratif (TA) vient de c...

L’État poursuit Nicole Briend pendant que la BNP-Paribas poursuit ses pratiques d’évasion à grande échelle.
Souvenez-vous, dans une précédente gazette nous vous parlions de cette militante d’Attac, Nicole Briend. Elle est convoquée le 6 février au tribunal de Carpentras pour vol en réunion et refus de donner ses empreintes ADN après avoir participé, avec une dizaine de personnes d’Attac, à une&n...

Rétrospective LUIS BUÑUEL, UN SOUFFLE DE LIBERTÉ en six films à suivre de gazette en gazette, en collaboration avec Contraluz.
Nous terminerons le cycle sur la prochaine gazette avec Le Charme discret de la bourgeoisie.

La séance du jeudi 15 février à 18h sera suivie d’une discussion avec Jean-Paul Campillo, enseignant au département d’Études Hispaniques de l’université d’Avignon, spécialisé en cinéma. Pour cette séance, vente des places à partir du lundi 5 février. Séances supplémentaires le vendredi 16/02 à 14h00 et le lundi 19/02 à 12h00.

LE FANTOME DE LA LIBERTE

Luis BUÑUEL - France 1974 1h44 - avec Michel Piccoli, Jean-Claude Brialy, Monica Vitti, Julien Bertheau, Michael Lonsdale... Scénario de Luis Buñuel et Jean-Claude Carrière.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE FANTOME DE LA LIBERTEUne chose est sûre, c’est que l’esprit de liberté de Luis Buñuel n’est pas un fantôme. Diable non ! Et il le prouve à l’envi avec ce film libéré de toutes contraintes de construction ou de logique, où il joue en virtuose avec la satire sociale, la provocation et la célébration du coq-à-l’âne comme méthode infaillible de narration. Mauvaise pioche pour les cartésiens purs et durs, régal assuré pour les esprits farceurs, ludiques et irrévérencieux…

Pas d’histoire linéaire donc, une suite d’épisodes sans autre lien que la fantaisie et les associations d’idées. A titre d’exemple et dans le désordre le plus complet : un couple de bourgeois trouve « répugnantes » des photos des plus grands monuments de Paris, qu’ils regardent, scandalisés et émoustillés, comme d’autres reluquent des photos cochonnes ; une infirmière fait une halte forcée dan une curieuse auberge où elle rencontrera des moines bien aimables qui jouent au poker ; un chapelier nîmois adepte de la fessée érotique ; ou encore cette recherche fiévreuse d’une fillette disparue, kidnappée, mais qui est constamment présente à l’écran… Comme diraient les culs-bénis, Buñuel ne respecte rien. Et c’est tant mieux !

8 février 19h à la Maison de la Poésie - Avignon, rencontre avec Rodolfo Reyes Macaya : La communauté brisée, poésie chilienne contemporaine.
26 février au 2 mars : Stage intensif d’espagnol.
Les inscriptions à nos voyages vers les terres hispaniques commencent, n’hésitez pas à vous renseigner. Toutes ces informations et bien d’autres : contraluz.fr • Renseignements : 06 87 23 11 41