LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LAISSEZ-PASSER LE PÈRE-NOËL !
LAISSEZ-PASSER LE PÈRE-NOËL !Vous êtes attendus nombreux le jeudi 20 décembre à 19h30 dans le jardin Urbain V. Nous décorerons notre sapin de Noël avec nos cartes de vœux pour le PASSAGE ! Une hotte accueillera les modestes cadeaux que chacun voudra y déposer et que nous nous offrirons… Pr...

TOUTES CES CHOSES QUE JE NE COMPRENDS PAS.
Il y a des choses que je ne comprends pas. Dans cette ville, il y a plein de choses que je ne comprends pas. Bon, d’accord, je donne un exemple. J’habite dans le quartier de la Bonneterie, qui a fait l’objet récemment d’une requalification, comme on dit dans le jargon technocratique, plutôt réu...

NOËL POUR LES ÉCOLES
Le mois de décembre approche à grand pas. Les cinémas Utopia vous proposent des films pour les petits et les plus grands pour des séances en matinée. Pensez à réserver auprès du cinéma en nous contactant au 0490826536.Vous trouverez ci-dessous une sélection de films.Si toutefois vous aviez d...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

UBU, ROI DU VERGER
@page { margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% }- Je peux vous poser une question ?- Oui, qu’est-ce que c’est ?- C’est une phrase interrogative, qu’onutilise pour tester les connaissances. Pour le coup, ce dialogue n’est pas extrait de la pièce Ubu Roi mais du film Y ...

La séance du lundi 9 avril à 20h00 sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur Abraham Segal. Le film sera ensuite projeté sur la prochaine gazette. Vente des places à partir du 28 mars.

Une seule séance par semaine, le dimanche à 10h30

ENSEIGNEZ À VIVRE ! Edgar Morin et l'éducation innovante

Abraham Segal - France 2017 1h30mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ENSEIGNEZ À VIVRE ! Edgar Morin et l'éducation innovantePlaton avait tout dit  : « pour enseigner il faut de l’éros, de l’amour pour ce qu’on enseigne et pour les élèves », rappelle le sociologue et philosophe Edgar Morin en introduction de ce documentaire. Son réalisateur a pour ambition de : « mettre en perspective les idées d’Edgar Morin sur une autre éducation possible et des pratiques innovantes dans cinq établissements publics ». Jean-Jacques Rousseau est l’auteur de la belle formule « enseigner à vivre », reprise par Edgar Morin en titre d’un ouvrage sur la nécessité de gagner en autonomie, de comprendre autrui, de se prémunir contre l’erreur et l’illusion, d’affronter les incertitudes – bref d’apprendre à se confronter aux défis de la vie.

S’il donne la parole à cet intellectuel, le film se charge aussi de frotter sa pensée à la pratique en s’immergeant dans quatre lycées et une école aux pédagogies innovantes. Le Lycée autogéré de Paris (LAP), le Micro-lycée de Vitry, le lycée Edgar Morin de Douai et le Pôle innovant lycéen (PIL) à Paris recrutent leur public auprès d’élèves en difficulté, de « décrocheurs », à qui ils redonnent le goût d’apprendre. Chacun de ces établissements invente d’autres approches, un décloisonnement des disciplines, des relations différentes entre professeurs et élèves où le respect et la bienveillance ont toute leur place. La quête de sens, au cœur des enseignements, passe par des projets d’entraide internationale au Maroc ou une rencontre avec le Père Livio, le prêtre de l’église Saint-Bernard à Paris, engagé dans un soutien aux réfugiés. L’école Decroly qui accueille des élèves de 3 à 15 ans à Saint-Mandé part de l’intérêt de l’enfant et organise chaque midi une sortie au bois de Vincennes à deux pas où l’on peut introduire la notion de périmètre en observant un arbre.

Catalogue de bonnes pratiques que ce documentaire  ? Il échappe à ce travers par les beaux témoignages de jeunes qui s’épanouissent à la suite parfois d’une longue errance. Après une période de doute sur la possibilité même d’avoir un avenir, Armel a « repris pied, réappris à vivre » au PIL. Même s’il semble injustement à la traîne des autres protagonistes, Edgar Morin, bienveillant et concerné, questionne les lycéens. Il leur donne aussi ses conseils, peut-être un peu déconnectés de ses interlocuteurs, comme lorsqu’ils lui demandent comment mettre à profit le temps étudiant et qu’il confie avec gourmandise avoir « beaucoup profité des bibliothèques ».

(Corinne Renou-Nativel pour La Croix)