LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Rendez-vous des Amis de l’Huma : REVENONS AUX REVENANTS
Pasolini, Mandela et Bollène, rien à voir ? Si, les trois films qui ont ces mots dans leurs titres ont quelque chose à voir : le retour.   Les trois films valent avant tout par leur beauté, leur force. Se torno (Si je reviens), Ernest Pignon Ernest et la figure de Pasolini. Er...

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994 une histoire de militantisme culturel et politique
Un livre de Michaël Bourgatte aux éditions Warm   « France, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec pe...

En Avignon, 7 jeunes réfugiés par jour demandent à être mis à l’abris.
La protection des mineurs résidant sur le sol français est un droit constitutionnel. Néanmoins, le Conseil Départemental du Vaucluse, depuis des mois, s’acharne à faire fi des règles de base de la protection de l’enfance. Par souci de maîtrise budgétaire…  Le Collectif de soutien aux mineurs...

le Grand Pavois Main Basse sur Baladar
Mercredi  11 juillet  à 11h Utopia Manutention La compagnie le Projecteur H qui joue au Théâtre le Grand Pavois Main Basse sur Baladar, d’après un texte de Jacques Prévert, invite le MRAP, Amnesty International, 100 pour 1 et RESF pour débattre de thèmes présents dans le spectacle - le ...

Et le Collectif 123 Soleil est né !
L’association 100 pour 1, Le cinéma Utopia et les Ateliers du court-métrage fêtent bientôt les un an d’une aventure qui aura permis de produire pas moins de 6 films. Six courts-métrages réalisés à chaque fois avec un groupe de 15 personnes en une journée, groupe qui est toujours const...

En collaboration avec l’Association Franco Italienne d’Avignon (AFIA). La projection de Adua et ses compagnes du jeudi 7 juin à 20h00 et de Nous nous sommes tant aimés du jeudi 14 juin à 20h00 seront suivies d’une rencontre avec Paule Baisnée, professeure de cinéma.

ADUA ET SES COMPAGNES

Antonio Pietrangeli - Italie 1960 1h59 VOSTF - avec Simone Signoret, Sandra Milo, Emmanuelle Riva, Gina Rovere, Marcello Mastroianni... Scénario d'Antonio Pietrangeli, Tullio Pinelli, Ettore Scola et Ruggero Maccari.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

ADUA ET SES COMPAGNESQuel bonheur de pouvoir (re)découvrir ce bijou sur grand écran ! Antonio Pietrangeli est un réalisateur italien injustement méconnu, auteur de quelques films majeurs : nous espérons que vous avez vu chez nous l'an dernier le magnifique Je la connaissais bien, son chef d'œuvre. Dans Adua et ses compagnes – qui fait partie de ces films majeurs évoqués plus haut – il s'attache une fois de plus – c'est une des caractéristiques de son œuvre – à des personnages féminins, marqués par une forme de déterminisme social dont il leur est extrêmement difficile de s'extraire.
Le film s'ouvre sur la fermeture des maisons closes… La fin d'une époque et la fin de la seule activité professionnelle qu'elles ont pu trouver, pour bon nombre de femmes dont l'avenir devient subitement flou et incertain.
Parmi elles Adua, loin d'être la moins dégourdie, embarque trois de ses compagnes d'infortune dans un projet malin : monter un restaurant dont le but serait de servir de couverture à la poursuite de leurs activités de prostitution… Sauf qu'une femme qui a été pute, comme disent les passants honnêtes, est marquée au fer rouge, si bien que les obstacles se multiplient contre l'initiative des quatre jeunes femmes, les obligeant à pactiser avec une espèce de mafieux pour obtenir les autorisations nécessaires à l'ouverture du restaurant qui, contre toute attente, s'avère être un vrai succès !
Porté par un casting époustouflant (Simone Signoret, Emmanuelle Riva, Marcello Mastroianni…), Adua et ses compagnes est une satire acerbe de la société italienne de l'époque. Cette expérience du restaurant s'avère tellement enrichissante qu'elle transforme les rapports entre les filles et leurs espoirs en l'avenir. Héritier du néo-réalisme italien, Pietrangeli signe un film poignant dans lequel la critique de l'injustice sociale passe par des éléments de mise en scène et de scénario subtilement dosés et par des personnages féminins forts d'une détermination à toute épreuve.

Dans le cadre d’un Ciné Chiacchiere, la séance du samedi 9 juin à 10h00 sera présentée et suivie d’une discussion uniquement en italien. Ciné Chiacchiere que l’on pourrait peut-être traduire par Ciné causette, est une présentation du film et un moment après la projection où l’on pourra causer du film avec des membres de l’AFIA… esclusivamente in italiano ovviamente !