LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CHANTER RÉGÉNÈRE !
En raison de nouvelles aventures prévues au Théâtre des Vents, l’atelier chansons, animé depuis plus de vingt ans par Amélie Grand – fondatrice et ex-directrice des Hivernales de danse d’Avignon – rejoint le Théâtre Transversal : 10, rue d’Amphoux à Avignon. Tel : 04 90 86 17...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

UBU, ROI DU VERGER
@page { margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% }- Je peux vous poser une question ?- Oui, qu’est-ce que c’est ?- C’est une phrase interrogative, qu’onutilise pour tester les connaissances. Pour le coup, ce dialogue n’est pas extrait de la pièce Ubu Roi mais du film Y ...

Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?
Et si ce n’était pas le sujet ? Il est donné de-ci de-là, dans la presse, communiqué de la Ville, aux comptoirs des bistrots…, des « informations », pour le moins fantaisistes, surprenantes, voire peut-être avec une petite pointe de taquinerie, mais aussi, allez !, un zeste de ma...

Utopia, mon amour !
Courrier reçu de Bernard et Véronique.Mais que se passe-t-il encore dans ma bonne ville d’Avignon ?Mon vieux pote avec qui j’écumais vos salles à leur ouverture, il y a plus de quarante ans, vient de m’en annoncer une bien bonne : l’épatante promenade qu’il avait l’habitude de faire en fam...

LE MARIAGE DE MARIA BRAUN

(Die Ehe der Maria Braun) Rainer Werner Fassbinder - RFA 1978 2h VOSTF - avec Hanna Schygulla, Klaus Löwitsch, Ivan Desny, Gottfried John... Scénario de Peter Märtesheimer et Pea Frölich, d’après une idée de Fassinder.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE MARIAGE DE MARIA BRAUNC’est l’Allemagne de la deuxième partie des années 40 et des années 50, celle des années Adenauer, du miracle économique et de la reconstruction après le nazisme.
Maria Braun, à la fois inquiétante et humaine (la Schygulla, splendide), traverse ces années dans l’absolu dévouement à son mari, emprisonné, qu’elle n’a jamais cessé d’aimer. Impitoyable, voire sadique dans sa vie publique, elle fait montre d’un surprenant masochisme dans sa vie privée.
Le film s’achève sur l’Allemagne, championne du monde de foot en 1954. Ça y est : la honte est effacée, les Allemands sont de nouveau vainqueurs. La domination masculine peut alors reprendre ses droits, remettant la femme à sa juste – autrement dit très injuste – place…