LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous :Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou car...

Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?
Et si ce n’était pas le sujet ? Il est donné de-ci de-là, dans la presse, communiqué de la Ville, aux comptoirs des bistrots…, des « informations », pour le moins fantaisistes, surprenantes, voire peut-être avec une petite pointe de taquinerie, mais aussi, allez !, un zeste de ma...

Utopia, mon amour !
Courrier reçu de Bernard et Véronique.Mais que se passe-t-il encore dans ma bonne ville d’Avignon ?Mon vieux pote avec qui j’écumais vos salles à leur ouverture, il y a plus de quarante ans, vient de m’en annoncer une bien bonne : l’épatante promenade qu’il avait l’habitude de faire en fam...

Le passage du Verger Urbain V : l’impasse ?
À ceux qui sont partis en vacances et ont décroché des faits divers.Vous l’avez sûrement remarqué, le Verger Urbain V a été refait : plus de terrain vague mais un jardin flambant neuf, beau passage pour aller le soir à la Manutention et même continuer en longeant la prison jusqu’au fleuve....

ET MAINTENANT ! NOUS VOUS PROPOSONS DE SIGNER MASSIVEMENT LA PÉTITION !
Affirmez votre refus de nous voir remisés au fond d’un cul de sac et votre droit de nous rendre visite, comme celui de transiter, en journée comme en soirée par le passage du verger. Dans notre optimisme béat nous espérons des milliers de signatures, montrez que nous sommes timorés et que ce sera de...

Séance unique le dimanche 15 juillet à 14h, suivie d’une rencontre avec Arnaud Alessandrin, auteur de Sociologie des transidentités aux éditions du Cavalier Bleu.

LAURENCE ANYWAYS

Écrit et réalisé par Xavier DOLAN - Canada (Québec) 2012 2h40mn - avec Melvil Poupaud, Suzanne Clément, Nathalie Baye, Monia Chokri, Susie Almgren, Yves Jacques...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LAURENCE ANYWAYSC’est un film fleuve qui déverse les torrents d’émotion d’une histoire d’amour a priori impossible, un film d’un romantisme absolu que seul probablement un jeune réalisateur prodige pouvait réaliser avec la passion, l’arrogance et la mégalomanie qui le caractérisent. Histoire d’amour a priori impossible parce que somme toute, la plupart des femmes, aussi passionnées soient elles, prennent leurs jambes à leur cou quand leur aimé leur annonce tout de go, après des mois de relations intenses, qu’il souhaite depuis toujours changer de sexe. Mais Fred, jeune femme tout en énergie et en détermination, s’accroche. La fin de son amour pour Laurence, un amour fusionnel que rien ne semblait pouvoir contrarier jusqu’à cet aveu violent et inattendu, lui semble inacceptable et elle n’est pas prête à renoncer, même si elle doit contrarier ses désirs de femme pour un homme qu’elle croyait aimer dans sa pleine virilité. Et cette histoire, faite évidemment de ruptures et de retrouvailles envers et contre les proches, leur regard accusateur ou condescendant, va s’étaler sur dix ans. Dix ans pour que la jeune Fred devienne pleinement femme, et qu’avec cette maturité vienne les aspirations à une éventuelle normalité, à la maternité, à la construction d’une vie familiale. Et pour Laurence dix ans où il va passer du jeune homme enfermé dans une identité sexuelle qu’il n’a pas choisi à un troisième genre parfaitement assumé, dix ans durant lesquels il va tenter de concilier son amour pour Fred et sa nouvelle apparence, sa nouvelle famille.

Autant dire que le sujet, son interprétation, sa mise en scène étaient pour le moins casse gueule et auraient pu tomber dans le ridicule consommé. Mais c’est surtout à travers sa mise en scène baroque et formidablement excessive que Xavier Dolan parvient à faire passer l’absolu des sentiments qui dépasse de loin toutes les transgressions.

Le dramaturge Arnaud Alessandrin participe dans le cadre du Festival d’Avignon au feuilleton Mesdames, Messieurs et le reste du monde à 12h du 7 au 21 juillet (relâche les 8 et 15) au Jardin Ceccano.