LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4€
Moins de 14 ans : 4€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Rendez-vous des Amis de l’Huma : REVENONS AUX REVENANTS
Pasolini, Mandela et Bollène, rien à voir ? Si, les trois films qui ont ces mots dans leurs titres ont quelque chose à voir : le retour.   Les trois films valent avant tout par leur beauté, leur force. Se torno (Si je reviens), Ernest Pignon Ernest et la figure de Pasolini. Er...

Le cinéma Utopia à Avignon de 1976 à 1994 une histoire de militantisme culturel et politique
Un livre de Michaël Bourgatte aux éditions Warm   « France, années 70. Anne-Marie Faucon, Michel Malacarnet et leurs compagnons de route inventent à Avignon un lieu atypique et pionnier, où ils souhaitent partager avec le plus grand nombre leur passion du cinéma et de l’échange. Avec pe...

En Avignon, 7 jeunes réfugiés par jour demandent à être mis à l’abris.
La protection des mineurs résidant sur le sol français est un droit constitutionnel. Néanmoins, le Conseil Départemental du Vaucluse, depuis des mois, s’acharne à faire fi des règles de base de la protection de l’enfance. Par souci de maîtrise budgétaire…  Le Collectif de soutien aux mineurs...

le Grand Pavois Main Basse sur Baladar
Mercredi  11 juillet  à 11h Utopia Manutention La compagnie le Projecteur H qui joue au Théâtre le Grand Pavois Main Basse sur Baladar, d’après un texte de Jacques Prévert, invite le MRAP, Amnesty International, 100 pour 1 et RESF pour débattre de thèmes présents dans le spectacle - le ...

Et le Collectif 123 Soleil est né !
L’association 100 pour 1, Le cinéma Utopia et les Ateliers du court-métrage fêtent bientôt les un an d’une aventure qui aura permis de produire pas moins de 6 films. Six courts-métrages réalisés à chaque fois avec un groupe de 15 personnes en une journée, groupe qui est toujours const...

Séance unique le mercredi 18 juillet à 10h30. En partenariat avec le CIDEFE, Comment accueillons-nous les réfugiés ?
Deux courts métrages Voyager vers l’espoir et Paradis Ininterrompu.
Cette séance sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur Umut Akar et Ramman Ismail, le protagoniste de Paradis ininterrompu.

PARADIS ININTERROMPU/ VOYAGER VERS L’ESPOIR

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

PARADIS ININTERROMPU

Un film de Juan David Romero 25 mn.
C’est une histoire universelle, celle de la migration, de l’exil. En 2014 Ramman Ismail fuit la maison familiale de la banlieue d’Alep en Syrie et s’installe à Lyon, en France. Depuis son arrivée, la vie de Ramman est une lutte de tous les jours lui qui est finalement en passe de devenir architecte.
Ismail est l’un de ces réfugiés qui, contre vents et marées, a quitté sa patrie pour une vie meilleure en France. Rapidement, il montre au monde qu’il n’est pas simplement un réfugié, mais un être humain capable de rêver et de se battre pour son paradis.

Selon les Nations Unies, environ 5,1 millions de ressortissants syriens ont fui leur pays, se réfugiant en Turquie (3,3 millions), au Liban (1 million) et en Jordanie (655 000). Moins d’un million se sont réfugiés en Europe.

VOYAGER VERS L’ESPOIR
Un film de Umut AKAR environ 27 mn

S’ils avaient eu un choix, auraient-ils emprunté ce chemin ?
Un petit garçon, Alan, fuit la guerre. Accompagné de différentes familles dont la sienne, il tente d’atteindre les côtes du Canada. Voyager vers l’espoir est le témoignage intime de plusieurs générations : des familles en détresse à la recherche d’une terre d’asile. Pile entre la terre et la mer, entre l’innocence du rêve et l’abattement subi. Vivre et rendre le monde témoin de ces heures transitoires…
Entre l’ombre et la lumière.