LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Le passage du Verger Urbain V : le dénouement ?
Rappel pour celles et ceux qui ont pris 9 mois de vacances.Le Verger Urbain V, passage principal pour accéder au quartier de la Manutention est, depuis juillet 2018,  géré par les services des jardins de la ville et se trouve fermé théoriquement à 20h00 (mais de fait plutôt vers 19h30) l’hiver ...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous : Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou ca...

Où en est-on avec le passage du Verger Urbain V ?
Pour vous tout à l’air identique et le jardin ferme toujours à des horaires pour le moins incertains : 19h00, 19h30… pas du tout ! Pourtant les choses bougent, Madame le Maire, par un mail envoyé à un membre du Collectif 23h59, confirme la volonté de trouver une solution qui satisfasse tou...

Communiqué du Collectif 23h59 Janvier 2019
Rappelons-le, le Collectif 23h59 a pour objet la défense de la liberté de circulation.  Il entend, au regard de ce principe,  faire rétablir la possibilité d’emprunter le passage du verger Urbain V en soirée pour rejoindre la Manutention et le quartier – comme cela était établi depuis plus...

Et sinon, la vie continue à Rosmerta.
« Le conseil épiscopal et moi-même considérons que le CCFD* s’est mis en marge de notre Église diocésaine. Désormais il n’a plus sa place, au moins temporairement, dans la vie de notre Église ». Ainsi s’adresse Jean-Pie (!!!) Cattenoz, archevêque d’Avignon, au CCFD - Terre Solidaire de Vau...

DEPUIS MEDIAPART

Naruna KAPLAN DE MACEDO - documentaire France 2018 1h40 -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DEPUIS MEDIAPARTÀ l’heure où le journalisme d’investigation est de plus en plus fréquemment la cible de critiques, où les reporters de terrain se font agresser en plein exercice de leur profession, où les hommes politiques se permettent de mettre en doute la validité de leur travail, suscitant cette même haine auprès de leur électorat, il est particulièrement bien venu de remettre un peu les pendules à l’heure en montrant, sans ajouter de commentaires superflus, le quotidien de journalistes indépendants, comme ceux du journal en ligne Mediapart.

Bien entendu, le journal n’a jamais caché son orientation de Gauche, mais le documentaire démontre que cela n’empêche aucunement le débat entre des journalistes qui ne sont pas tous issus de la même chapelle.
Naruna Kaplan De Macedo pose ses valises et sa caméra dans la rédaction – pour observer avec, pense-t-elle, un peu de hauteur, la période qui s’annonce. Indépendant, participatif, en phase avec son époque, Mediapart occupe une place à part dans le paysage journalistique français contemporain.
Depuis la première invitation de Macron au journal jusqu’à l’accession au pouvoir de ce même outsider, le spectateur revivra ainsi les grands moments de cette folle campagne. Nous nous replongeons avec les journalistes dans le tourbillon des primaires, l’abandon de François Hollande, les affaires Fillon et enfin l’entre-deux tours où le sursaut républicain face au Front national ne fut pas aussi puissant que prévu. L’occasion d’ailleurs de saisir le désarroi de journalistes qui, comme les citoyens, ont été déboussolés par la profusion de coups de théâtre et la décomposition du pouvoir politique. Dans une telle folie médiatique, il est bien difficile de garder la tête froide et de prendre de la hauteur pour fournir aux lecteurs des points d’ancrage et d’analyse. Ainsi, le documentaire nous invite à réfléchir à cette équation difficile : être réactif au moment présent, tout en restant à distance suffisante pour pouvoir analyser ce qui se passe. Tel est le défi que relèvent les journalistes d’investigation au jour le jour.

Le film trouve son équilibre entre cinéma direct, voix-off personnelle et relations avec les journalistes. Il vient nous parler de la France, ce pays « où l’on va assister à l’effondrement historique de la gauche, de la social-démocratie », dit une journaliste. C’est également la géopolitique internationale qui se redessine, avec notamment l’arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis.
Les séquences au cœur de la rédaction portent l’émulation collective et le travail, mais aussi l’incertitude et le doute, le commentaire assume déjà un certain recul car il connaît l’issue de la campagne présidentielle française, fil conducteur du documentaire : l’élection d’Emmanuel Macron. C’est d’ailleurs sur ce léger décalage que repose le caractère analytique du film : le montage est construit au regard des résultats.

Ce portrait du journal est aussi en miroir celui de la France, à un moment décisif de son histoire. C’est ce travail, de réflexion et de journalisme, passionnant, que Naruna Kaplan De Macedo a observé et va nous donner à voir dans son film, afin que l’on sache à quoi ressemble la France quand elle est vue depuis Mediapart.
Depuis Mediapart n’est donc pas une enquête sur le journal en ligne, mais bien une plongée en apnée au cœur du processus journalistique, par-delà les prises de position partisanes. Tous ceux qui chérissent ce beau métier trop souvent caricaturé, et il est vrai malmené, doivent donc découvrir ce documentaire passionnant.

Avec l’aide précieuse de Avoir à lire.