LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

LA MÉNARDIÈRE Un habitat partagé à Bérat, entre Toulouse et l’Ariège
C’est un rêve, modeste et fou… Parvenus à l’âge où les clairons sonnent la retraite, une poignée de filles et de garçons se sont mis en tête d’inventer une alternative à ce que la société propose à ses vieux : ne pas vivre seuls, ne pas finir dans une de ces horribles institutions où il ne rest...

Cannes, c’est plus ce que c’était !
C’est tous les ans ou presque la même rengaine. Cannes, ma bonne dame, c’est plus ce que c’était : la sélection n’est vraiment pas terrible, le palmarès est complètement naze, tout ça c’est copinage et compagnie, bref le festival part à vau-l’eau… Sauf ces deux dernières années, pour des raison...

ROSMERTA, une belle aventure humaine à Avignon, qui continue contre vents et marées.
Suite à une réquisition citoyenne en 2018, le lieu Rosmerta est né et depuis, il donne un toit à près d’une quarantaine de jeunes mineurs isolés et des familles avec enfants en bas âge. L’association qui le gère, composée exclusivement de bénévoles, aide près de 50 personnes sans aucun soutien des p...

MAGUY MARIN, L'URGENCE D'AGIR

David MAMBOUCH - documentaire France 2018 1h48 -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

MAGUY MARIN, L'URGENCE D'AGIR« Les travaux d’un artiste n’apparaissent pas par une inspiration quasiment divine, mais la vie elle-même, avec ses joies et ses souffrances, insuffle une puissance qui sublime par les formes, dès qu’on y prête attention, mille et un détails anodins qui, après avoir été combat, deviennent poésie » Maguy Marin

Maguy Marin, l’urgence d’agir est évidemment un très beau et très fort film sur la danse, plus précisément sur celle qui est peut-être la plus grande chorégraphe française. Mais c'est aussi un film qui nous parle de transmission, de politique au sens noble, d’engagement, de travail collectif, bref de tous ces sujets qui touchent tout un chacun et donnent envie de continuer.

Aucune image cinématographique ou télévisuelle de son travail n’existe à ce jour, mais Maguy Marin a accepté ce film-ci car précisément, au-delà de la danse, il aborde la façon singulière dont sa compagnie a traversé 40 ans de vie politique et sociale. Ce film traite à la fois de sujets intimes et de la place du spectacle vivant, de la danse tout particulièrement, dans la politique culturelle de notre pays. Et c'est plus généralement le rapport au corps dans notre société qui est évoqué et questionné.

Le propos et la mise en scène mêlent grâce et colère, art et politique. Le film passionnera tous ceux qui aiment la danse, tous ceux qui pensent que l'art transcende, soigne, aide à vivre, tous ceux qui admirent l'intégrité, la sincérité, l'engagement, qu'il soit artistique, social, politique. Et il sera pour beaucoup la découverte estomaquée de l'univers du dramaturge Samuel Beckett, dont l'œuvre est l'inspiration fondamentale de la célèbre pièce chorégraphique May B. qui sert de fil rouge à la narration. May B., création emblématique de Maguy Marin, qu'elle présente partout dans le monde depuis 35 ans, la travaillant sans cesse, une pièce reconnue par tous ses collègues chorégraphes comme une des plus importantes de ces dernières décennies.
David Mambouch est le fils de Maguy Marin et il a littéralement grandi au sein de la compagnie. Acteur, chorégraphe et danseur, David Mambouch est lui-même un artiste à part entière qui a su à la fois prendre du recul en explorant différents territoires géographiques et culturels tout en révélant avec ce film une certaine intimité de la femme et de la chorégraphe Maguy Marin.