LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Il y a un an déjà...
Cette année, les organisateurs en ont décidé ainsi, la dernière étape du Tour de France cycliste aura pour cadre la magnifique ville d’Avignon. Le centre-ville, dit « intra-muros », sera le siège d’une épreuve contre la montre individuelle. Après trois tours des remparts de la cité médiéva...

Mais où donc se garer pour aller à Utopia ?
  PARKING DE L’ORATOIRE Forfait : 4€ de 20h à 1hPARKING LES HALLES Forfait : 2 € de 20h à 1hPARKING PALAIS DES PAPES Forfait : 3€ de 20h à 1h, et des navettes gratuites au départ des parkings relais, gratuits et surveillés.PARKING DES ITALIENS La navette circule du lundi au jeudi de 7h à 22h28 et...

ÇA NE PASSE PAS !
Nous vous avions annoncé dans notre dernière gazette Une Soirée de clôture pour l’ouverture pour la deuxième quinzaine de juin. Tout devait être réglé, les habitants et visiteurs du quartier de la Manutention, les festivaliers, tout le monde retrouverait la liberté de circuler le soir et le bonheur ...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : DE L’ABSURDE FAISONS TABLE RASE !
Jamais l’ambiance d’une assemblée générale du collectif n’a été aussi détendue. Détail important : les termes d’arbitraire, grotesque, ubuesque,….pour qualifier la décision de fermeture du passage ont cédé la place à des propos conciliants, bienveillants et un tantinet vigilants pour...

Le passage du Verger Urbain V : le dénouement ?
Rappel pour celles et ceux qui ont pris 9 mois de vacances.Le Verger Urbain V, passage principal pour accéder au quartier de la Manutention est, depuis juillet 2018,  géré par les services des jardins de la ville et se trouve fermé théoriquement à 20h00 (mais de fait plutôt vers 19h30) l’hiver ...

Projection unique, en avant-première, le dimanche 14 juillet à 18h, suivie d’une rencontre avec le réalisateur Nuno Escudeiro et Luc Martin-Gousset, co-producteur.
Rencontre animée par Jean-Louis Rossi, président de la commission Culture de la section Auvergne-Rhône-Alpes de la Licra. En partenariat avec la Licra.

LA VALLÉE

Nuno ESCUDEIRO - documentaire France/Italie 2019 1h12mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA VALLÉEDepuis que la « crise des migrants » a éclaté, j’ai rencontré au fil de mes précédents projets cinématographiques différents volontaires en Europe. Ils avaient tous pour point commun de s’être mis hors la loi pour pouvoir aider ces réfugiés. Qu’ils cachent des sans papiers en Suède, qu’ils les transportent à travers les Alpes en Allemagne, ou qu’ils leurs font franchir la frontière en Serbie… toutes leurs actions étaient clandestines de crainte d’être découverts, arrêtés et jugés.
Mais dans la vallée de la Roya, à la frontière franco-italienne, j’ai rencontré des gens qui ont choisi de ne pas cacher ce qu’ils font, des gens qui au nom de principe humanitaire élémentaire ont surmonté leur peur et ont décidé de s’opposer à la politique de leur gouvernement et de sa police.
J’ai eu envie de comprendre pourquoi et comment dans cette vallée, les gens, individuellement et collectivement, agissaient ainsi. Je suis fils de portugais qui ont fait la révolution, et qui y ont perdu quelques illusions. Je me définis comme un européen et reste toujours surpris qu’on puisse penser que l’action politique et collective ne pourrait rien changer.
Je crois avoir trouvé dans cette vallée de La Roya et à Briançon l’exemple de ces nouvelles formes de participation et d’engagement citoyen qui sont un démenti à ce point de vue « individualiste », sinon cynique.
Ce qui se passe à la frontière franco-italienne se retrouve un peu partout en Europe, des formes de luttes qui naissent le plus souvent autour d’enjeux et de situations locales mais qui résonnent bien au delà.
Là des femmes et des hommes de toutes générations, qui en ouvrant leurs portes aux réfugiés, nous font entrevoir les forces intérieures qui permettent d’affronter la peur et construire un monde solidaire, à la mesure du défi climatique qui s’annonce. (Nuno Escudeiro)