LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ÇA NE PASSE PAS !
Nous vous avions annoncé dans notre dernière gazette Une Soirée de clôture pour l’ouverture pour la deuxième quinzaine de juin. Tout devait être réglé, les habitants et visiteurs du quartier de la Manutention, les festivaliers, tout le monde retrouverait la liberté de circuler le soir et le bonheur ...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : DE L’ABSURDE FAISONS TABLE RASE !
Jamais l’ambiance d’une assemblée générale du collectif n’a été aussi détendue. Détail important : les termes d’arbitraire, grotesque, ubuesque,….pour qualifier la décision de fermeture du passage ont cédé la place à des propos conciliants, bienveillants et un tantinet vigilants pour...

Le passage du Verger Urbain V : le dénouement ?
Rappel pour celles et ceux qui ont pris 9 mois de vacances.Le Verger Urbain V, passage principal pour accéder au quartier de la Manutention est, depuis juillet 2018,  géré par les services des jardins de la ville et se trouve fermé théoriquement à 20h00 (mais de fait plutôt vers 19h30) l’hiver ...

ZONE DE DISCUSSION, DONNEZ-NOUS VOTRE AVIS.
FERMETURE DU VERGER D’URBAIN VN’hésitez pas à donner votre avis et à nous aider à trouver des solutions en vous exprimant sur ce billet.  Voir les textes ci-dessous : Urbain V, le pape de la discorde, et si ce n’était pas le sujet ?Utopia, mon amour ! Verger Urbain V, écrin ou ca...

À nos amis festivaliers, qu’est-ce donc que Rosmerta ?
Afin de palier aux carences des services de l’État en matière d’hébergement des réfugiés, l’association Rosmerta, composée de plusieurs centaines de citoyens bénévoles, occupe depuis fin décembre un bâtiment de 400 m² pour y mettre à l’abri des mineurs isolés et des familles avec enfants en bas...

Mardi 16 juillet à 10h00 : PÉRIPLES. La séance sera suivie d’une discussion avec les artistes et les initiateurs du projet. Cette sélection de courts-métrages internationaux met en lumière la création chorégraphique pour la caméra, une rencontre de deux Arts du mouvement : la danse et le cinéma. Tout mouvement est un voyage, un départ pour un ailleurs physique ou intérieur. Cette sélection explore les effets de ces cheminements, allers ou retours. La danse des images nous transporte à leurs côtés, nous fait partager leurs ravissements comme leurs moments de nostalgie.

Proposé par la Briqueterie-CDCN du Val de Marne, en collaboration avec le Festival International de Vidéo Danse de Bourgogne, les Hivernales-CDCN d’Avignon.

PROGRAMME VIDÉO-DANSE

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)



ENTROPICO Christophe Haleb France / Cuba 15mn
Une série de traversées urbaines à Cuba, Entropico nous fait balader d’île en île, de ville portuaire en archipel, et nous met à l’écoute d’une jeunesse en éclat. Ces jeunes nous font entrer dans leurs terrains de jeu, leur combats, et nous donnent à voir autrement l’architecture et l’espace public de leur ville : la Havane.

APORIA Compagnie Dehors-Audela (réalisation et chorégraphie) Italie 13mn
Ce film porte sur la question de l’aporie. L’aporie est une impasse, une impossibilité de se positionner. Est-il possible de voyager sans se positionner ? Ce film réalisé entre la France et l’Italie est le fruit d’un voyage et de la découverte d’une nouvelle architecture – La Briqueterie à Vitry-sur-Seine.

PASSENGER Sunbee Han (réalisation & chorégraphie) Corée du Sud 6mn
Un voyage de retour dans sa patrie, mais avec le passage du temps, son pays n’est plus le même. Voici l’expérience de Sunbee Han, danseuse de renom dans son pays natal, qui met en image son retour en Corée du Sud après avoir vécu plusieurs années au Royaume-Uni.

HORS CIRCUIT Bernard Tran (réalisation) et Agnès Butet (chorégraphie) France 5mn
Outre le fait qu’il renvoie à un dérèglement digne d’un automate en perdition, le circuit opéré par l’interprète de ce film au travers des couloirs et escaliers d’un bâtiment impersonnel renvoie à l’image de la boucle, à l’idée de tourner en rond.

DYADE Foofwa d’Imobilité (chorégraphe), Nicolas Wagnières (réalisation) Suisse 20mn
Deux êtres solitaires, les danseurs Alizée Sourbé et Filbert Tologo, sur une barque à la dérive au milieu du Lac Léman, sont filmés par un drone agressif et intrusif. On ne peut éviter de penser aux problématiques actuelles liées aux migrations, et placer la question globale de la migration dans le contexte de la riche Suisse