LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

COLLECTIF 23H59… Un an plus tard !
Les travaux de séparation du Verger Urbain V et du passage seraient terminés. Il manque encore un panneau annonçant clairement les heures d’ouverture du jardin et du fameux passage… Ainsi nous pouvons de nouveau transiter, le soir, jusqu’à minuit et souvent plus, vers le quartier de la Man...

Mais jusqu’à quelle heure peut-on transiter par le Verger Urbain V ?
C’est la question que vous nous posez souvent à la caisse du cinéma, ne sachant pas si vous trouverez porte ouverte ou porte close  et si vous devrez faire demi-tour. C’est (toujours) vrai qu’aucune information claire n’a été apportée sur les panneaux d’entrée  du Verger Urbain V… 20h ...

CAFÉ ROMA (ancien restaurant La Manutention) va enfin ouvrir ses portes !
Les « menus » travaux, comme nous vous l’avions annoncé dans notre dernière gazette vont être terminés ! Menus ? Pas tant que ça finalement :la peinture refaite, le mobilier changé, la cuisine réagencée, les nouvelles machines installées, les nouveaux menus édités… et puis é...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : C’EST LE BON SENS !
Belle soirée festive organisée par le Collectif 23h59, le 12 septembre dernier, dans le jardin du Verger Urbain V. Une réussite au-delà de nos espérances, qui attestait du plaisir des participants de pouvoir à nouveau emprunter le passage le soir, librement. Le dialogue avait repris, le bon sens l’a...

Et si on passait à autre chose...
La restauration du jardin Verger Urbain V aura atteint son objectif, au-delà de toutes espérances : le jardin ne désemplit pas durant ces mois d’été, brassant tous les publics. Il est un lieu de vie et de rencontres, à toute heure de la journée et de la soirée. Et qu’importe que le gazon ait sou...

Mardi 15 octobre à 20h, en collaboration avec Contraluz, séance unique accompagnés par Magali Dumousseau, Maître de Conférences à l’Université d’Avignon, spécialiste de la contre-culture espagnole et auteure de La Movida, au nom du père, des fils et du todo vale édité chez Le Mot et le Reste, collection Attitudes. Achetez vos places à partir du 2 octobre.

DANS LES TÉNÈBRES

(ENTRE TINIEBLAS) Pedro ALMODÓVAR - Espagne 1983 1h45 VOSTF - Avec Carmen Maura, Marisa Paredes, Julieta Serrano...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DANS LES TÉNÈBRESYolanda Bell, chanteuse de cabaret portée sur la drogue, assiste impuissante à la mort de Jorge, son ami, victime d’une overdose d’héroïne. Prise de panique, elle s’enfuit. Ne sachant où aller, Yolanda se souvient cependant de la visite de la Mère Supérieure du couvent des Rédemptrices Humiliées. C’est au sein de cette congrégation qu’elle trouve refuge. Celles-ci essaient de remettre sur le bon chemin les jeunes filles perdues mais à l’intérieur du couvent, elles mènent une vie bien étrange. L’une écrit des romans policiers, l’autre élève un tigre, une troisième est amoureuse du chapelain. À l’occasion d’une fête organisée en l’honneur de la Mère Supérieure, Yolanda Bell exécute son numéro de chanteuse et remporte un vif succès. Cependant une nouvelle Mère Générale déboule et entend bien se faire respecter et remettre de l’ordre dans la maison !

Il s’agit ici du troisième film d’Almodóvar, qui s’avère un réel génie du kitsch et prolonge sans complexe et sans retenue les fantasmes anticléricaux de Buñuel. Dans les ténèbres est sans doute la traduction la plus franche et radicale du malaise immémorial distillé par une religion qui a théâtralisé la culpabilité et le masochisme jusqu’à la folie.
Tourné avec peu de moyens, beaucoup d’humour et en peu de temps, c’est un mélange de roman-photo kitsch, de provocation de collégien dans les vaps, d’hystérie gaie, de merveilleux surréaliste. Dans les ténèbres est sans doute la traduction la plus franche et radicale du malaise immémorial distillé par une religion qui a théâtralisé la culpabilité et le masochisme jusqu’à la folie.


(avec l’aide de Libération et Le Monde)

Les infos de Contraluz : Cours de tango le vendredi à 19h, Ex- caserne des Pompiers, 116 rue Carreterie. Cours d’Espagnol le mercredi à 18h30, 5 rue Adrien Marcel. Exposition : Guérilleros, les soldats oubliés (Guerre Civile Espagnole) du 8 au 18 octobre, Hôtel de Ville d’Avignon. Conférence, présentation et vernissage le 8 octobre à 18h30. Stage intensif d’Espagnol de Toussaint (du 21 au 25 octobre), les inscriptions sont ouvertes. Toutes ces informations et bien d’autres sur contraluz.fr