LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Mais jusqu’à quelle heure peut-on transiter par le Verger Urbain V ?
C’est la question que vous nous posez souvent à la caisse du cinéma, ne sachant pas si vous trouverez porte ouverte ou porte close  et si vous devrez faire demi-tour. C’est (toujours) vrai qu’aucune information claire n’a été apportée sur les panneaux d’entrée  du Verger Urbain V… 20h ...

CAFÉ ROMA (ancien restaurant La Manutention) va enfin ouvrir ses portes !
Les « menus » travaux, comme nous vous l’avions annoncé dans notre dernière gazette vont être terminés ! Menus ? Pas tant que ça finalement :la peinture refaite, le mobilier changé, la cuisine réagencée, les nouvelles machines installées, les nouveaux menus édités… et puis é...

LE PASSAGE DU VERGER URBAIN V : C’EST LE BON SENS !
Belle soirée festive organisée par le Collectif 23h59, le 12 septembre dernier, dans le jardin du Verger Urbain V. Une réussite au-delà de nos espérances, qui attestait du plaisir des participants de pouvoir à nouveau emprunter le passage le soir, librement. Le dialogue avait repris, le bon sens l’a...

Et si on passait à autre chose...
La restauration du jardin Verger Urbain V aura atteint son objectif, au-delà de toutes espérances : le jardin ne désemplit pas durant ces mois d’été, brassant tous les publics. Il est un lieu de vie et de rencontres, à toute heure de la journée et de la soirée. Et qu’importe que le gazon ait sou...

Il y a un an déjà...
Cette année, les organisateurs en ont décidé ainsi, la dernière étape du Tour de France cycliste aura pour cadre la magnifique ville d’Avignon. Le centre-ville, dit « intra-muros », sera le siège d’une épreuve contre la montre individuelle. Après trois tours des remparts de la cité médiéva...

En collaboration avec Sciences en bobines, séance unique le jeudi 24 octobre à 18h30 suivie d’une rencontre avec Didier Glatigny de la CRIIRAD (Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité).

FUKUSHIMA, LE COUVERCLE DU SOLEIL

Futoshi Sato - Japon 2018 1h30 VOSTF - avec Yukiya Kitamura, Shima Ohnishi, Yuri Nakamura, Yoshihiko Hakamada, Kunihiko Mitamura...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

FUKUSHIMA, LE COUVERCLE DU SOLEILLe 11 mars 2011, le Japon est secoué par un séisme, suivi d’un tsunami et de la triple catastrophe nucléaire de Fukushima. Personne ne sait l’ampleur que peut prendre l’accident. Les experts, dans le pire scénario, envisagent l’évacuation des habitants dans un rayon de 250 km autour de la centrale. Tokyo serait alors dans le périmètre, 50 millions d’habitants évacués pour des dizaines d’années, la moitié du Japon inhabitable. Le Premier ministre Naoto Kan tente de faire face à cette situation. Physicien de formation, ce n’est pas précisément un anti-nucléaire. Mais comme tous, il est impuissant : « en fait ce n’est pas une question de pouvoir. Moi, Premier ministre, je ne pouvais rien, mais pas seulement moi. Les scientifiques, les experts, les techniciens, personne ne pouvait rien. Jusqu’à l’accident de Fukushima, je pensais qu’avec la technologie, on arriverait à contrôler tous les événements sur les centrales. Ce jour-là, j’ai compris que c’était impossible. »

Le film retrace scrupuleusement la chronologie et la gestion durant les 5 premiers jours de l’accident Fukushima – aussi bien du point de vue des membres du Cabinet, que des journalistes à l’affût de scoops, des travailleurs de la centrale, ainsi que des habitants des villages alentours. Les informations sont chaotiques, et des hommes doivent gérer, dans une tension extrême, une situation critique limite.

Le festival Sciences en bobines, proposé par Sciences citoyennes, a lieu du 27 septembre au 22 octobre. Sciences Citoyennes juge essentiel de mettre en évidence une recherche désireuse d’affronter les grands défis de nos sociétés, de dialoguer avec des savoirs autrefois dévalorisés, celle de citoyens qui revendiquent leur droit à participer aux choix scientifiques et technologiques qui conditionnent leur avenir. (sciencesenbobines.org)